J’aimerais revenir en arrière

Quand la nostalgie s’empare de moi, je me perds dans des rêveries où je vois la peau de mon ventre s’étirer démesurément encore une fois. Je vois naître mon dernier, dernier petit dernier. Et puis je me réveille dans une bouffée de chaleur, gentil rappel que mon corps n’a plus l’âge de mon âme et Lire la suite…

Je suis une maman sans remords

Je suis une maman sans remords. Je n’ai aucun remords de ne pas avoir pris tous les jours religieusement toutes les vitamines de femmes enceintes.  C’est pas comme si je ne m’étais nourrie que de pogos et de Joe Louis pendant neuf mois, j’ai aussi mangé de la crème glacée pis des chips… Je n’ai Lire la suite…

Je suis fatiguée

Je suis fatiguée. Fatiguée de ma grossesse qui s’est échelonnée sur quarante-et-une semaines et qui m’a fait prendre cinquante-cinq livres de plus à trimballer. Fatiguée d’avoir travaillé jusqu’à trente-huit semaines, d’avoir subi des réunions trop longues qui ne me servaient plus à rien et d’avoir dû affronter les transports en commun avec mon manteau d’hiver trop chaud sur Lire la suite…

La monoparentalité en couple

Salut petite maman monoparentale en couple, Toi, la maman qui a un conjoint un peu trop pas présent. Toi, la maman dont le papa n’accorde pas beaucoup de temps à la vie de famille. Je le sais, que t’es épuisée de toujours devoir trouver des excuses pour expliquer pourquoi papa n’est jamais présent aux événements importants, aux Lire la suite…

Ta ligature : quand le regret te ronge

Des enfants, t’en as jamais voulu, même pas un.  Tu as fini par en faire un en te disant que ce serait bien le seul et l’unique représentant de vos gènes à toi pis ton homme.  Des héritiers, y’en aurait pas d’autres.  Ta grossesse, tu l’as détestée.  Oui, détestée. Tous les symptômes possibles, tu les Lire la suite…

Lettre à toi, mon amour regretté

Cher amour, C’est le cœur gros que je t’écris ces quelques lignes. Parce que ça me déchire par en dedans, même après toutes ces années, d’avoir eu à faire un choix. Parce que jadis, la tête et le corps à l’envers, j’ai dû trancher. Car la société, le monde, notre culture – bref, tout sauf Lire la suite…

Ta maternité : plaisir égale culpabilité

Tu avais l’habitude de profiter des petits plaisirs de la vie, d’avoir du fun, de faire les quatre cents coups. Puis tu as eu des enfants et tu constates que depuis, t’as pas mal moins de plaisir. On dirait que tu t’en éloignes un peu plus chaque jour au profit de la culpabilité. Comme si Lire la suite…

Lettre à mon père absent

Cher papa parti sans prendre tes responsabilités,  je m’adresse à toi, mon géniteur. J’aimerais te dire comment l’adulte, la femme, l’épouse et la mère en moi se sont senties devant un père absent et violent. J’ai dû apprendre à vivre avec ton absence. Du haut de mes cinq ans, j’ai dû apprendre à vivre sans toi. Lire la suite…

Maman séparée : la superwoman

À toi, la mère séparée, Celle qui fait des pieds et des mains pour faire en sorte que la vie de parents séparés soit normale pour son enfant. Celle qui partage son enfant pendant le temps des fêtes et qui se morfond pendant que sa progéniture est chez papa à Noël ou au Jour de Lire la suite…

J’ai crié pis je m’en veux pas

Hier, j’ai crié. Ça faisait quatre fois que je te demandais te sortir du bain, mais toi, tu voulais continuer de faire des gâteaux imaginaires à la fraise pis à la crotte de nez. Ça t’a même pas saisi. T’es resté là avec tes vieux plats de margarine. T’as fait comme si tu m’entendais pas.  Lire la suite…