L’inavouable

Je t’ai vue douter, j’ai vu ton regard lorsque le petit + est apparu devant tes yeux. Un regard paniqué, triste et en une seconde, ton monde s’est écroulé. Il est interdit de ne pas être contente dans ces moments-là….. Inacceptable de ne pas vouloir de ce petit bout d’ange qui pousse au fond de Lire la suite…

Être conjointe de militaire et maman

Mon mari est militaire. J’ai parfois l’impression que la vie militaire, vue de l’extérieur, est entourée d’une aura de romantisme. Un beau soldat sexy dans son uniforme part défendre sa patrie au loin, tandis que sa bien-aimée l’attend derrière. Ils s’envoient des lettres d’amour enflammées (ou plus probablement des courriels !) et lors des retrouvailles, Lire la suite…

La rencontre avec ta progéniture : quand tu ne ressens rien

Ça y est. Après plusieurs mois d’essais, de tests d’ovulation, d’études approfondies de tes symptômes de grossesse sur Google et de «je sais ben qu’on est lundi, mais faudrait le faire, j’ovule», tu es enfin enceinte ! Tu regardes les deux barres sur ton p’tit bâton de pipi et t’en reviens juste pas. Ce que Lire la suite…

Mon enfant anxieux

Tu sais, je te comprends. Tu n’es pas seul. Moi aussi je la connais. Je la connais cette anxiété. Elle vit en moi depuis si longtemps. Je connais les ravages qu’elle peut faire, je connais la subtilité qu’elle peut prendre et je sais de quoi elle est capable. Tu sais, je la vois dans tes Lire la suite…

Toi, mon homme qui ne s’inquiète jamais

C’est bien connu, un homme, c’est fort. Ça ne s’inquiète pas pour des riens comme une maman avec énormément un petit peu trop d’hormones. Toi, mon homme, le père de mes enfants, tu ne t’inquiètes jamais. Et ça m’énerve. Lors de ma première grossesse, j’avais peur à en mourir. Peur que quelque chose cloche avec Lire la suite…

Je ne t’ai pas voulu

J’étais jeune la première fois que je suis tombée enceinte. Je me souviens encore du moment où j’ai vu ce petit plus apparaître sur un simple bâton de pipi, j’étais complètement effrayée. Qu’allais-je bien pouvoir t’offrir ? Moi qui n’avais pas d’études, qui vivais dans un sous-sol avec aucun revenu, j’étais terrorisée.  Durant toute ma Lire la suite…

Appréhensions d’une future maman

Depuis une semaine, je suis en congé de maternité. Peut-être est-ce tout ce temps libre que je ne suis pas habituée d’avoir ou l’accouchement qui approche à grands pas, mais je réalise de plus en plus l’ampleur de la tâche qui se dresse devant moi. Parce que dans quelques jours, ou tout au plus quelques Lire la suite…

Et si un jour je te perdais

Mon garçon, Depuis que je suis toute petite, je sais que la mort est une chose triste, mais naturelle. J’ai vécu des deuils à plusieurs reprises et malgré combien difficile a été de traverser ces épreuves, je suis toujours parvenue à retomber sur mes deux pieds et à continuer de vivre ma vie. De même Lire la suite…

À toi, la mère-poule

Tu comprends maintenant ce que ta mère a enduré pendant ta jeunesse.  L’anxiété de voir son enfant découvrir le monde, gagner en indépendance, vivre sa vie… et le laisser faire.  Dès la maternelle,  tu te promenais un peu partout avec ton vélo, elle ne savait pas toujours où tu étais, mais ne semblait pas s’en Lire la suite…

J’ai peur de mourir depuis ta naissance

J’ai toujours su qu’après la vie il y avait la mort, mais ça ne m’a jamais effrayée. Puis tu es né. Et depuis, j’ai peur de mourir, mon amour. J’ai peur de ne pas pouvoir te transmettre toutes ces valeurs qui me tiennent tant à cœur. J’ai peur de ne pas pouvoir partager avec toi Lire la suite…

Mes « cyberpeurs » : l’intimidation

Il y a longtemps, bien bien longtemps, j’étais une jeune fille timide qui fréquentait un collège privé pour y faire mes années de secondaire en ayant un meilleur encadrement et un milieu de vie plus sain que dans les écoles publiques de ma région. C’était les principales raisons pour lesquelles mes parents avaient fait le Lire la suite…

On élève nos enfants dans un monde de fous

Je ne sais pas si tu es comme moi, mais je ne suis pas une grande admiratrice des bulletins de nouvelles. En fait, j’aime mieux vivre dans le déni que de voir tout ce qui se passe, en ce moment, autour de nous. Ce n’est pas rationnel, je sais, mais ça m’inquiète. Ça m’inquiète parce Lire la suite…

Dans mon coeur, je serai toujours infertile

Sur papier, je suis infertile. Incapable de tomber enceinte autrement que par un cocktail d’hormones et par un acharnement qui m’ont presque rendue folle durant cinq longues années. Après avoir accueilli trois princesses, on pourrait croire que j’ai passé à autre chose. Que j’ai oublié ce que j’ai vécu pour donner la  vie. Mais si Lire la suite…

J’ai peur que tu meurs, Maman

J’avais sept ans et j’étais couchée sur tes genoux la première fois que j’ai réalisé tu allais partir. Qu’un jour ou l’autre, j’allais devoir marcher sans toi. Loin de ta voix. Loin de ton odeur rassurante et de tes bras, toujours ouverts pour accueillir mes joies et mes peines d’enfant. J’ai pleuré. Beaucoup. Et tu Lire la suite…

Tu as le droit de mettre un genou à terre, mon amour

C’est vrai que tu es mon pilier. Que tu es celui de toute notre famille. Que c’est toi qui nous protèges, qui nous rassures, qui t’assures qu’on ne manque de rien. Même si je mets la main à la pâte, même si les années où les hommes partaient aux champs et les femmes entretenaient la Lire la suite…

Le plus fort, c’est mon père

Quand je suis à tes côtés, j’ai l’impression de n’être encore qu’une petite fille. Et dans mes yeux de petite fille, mon père il est beau, il est grand, il est fort. Quand mon regard croise ton visage auquel s’ajoute année après année quelques petits sillons, il voit le chemin que tu as parcouru, contre vents Lire la suite…

J’ai quitté le père de ma fille

Il y a un an, j’avais l’impression de refiler ma vie à quelqu’un d’autre. Je débâtissais moi-même mon p’tit bonhomme de chemin en plusieurs constellations, en petits morceaux de vie épars. J’avais l’impression d’être au nord et au sud en même temps. Ma tête rencontrait la peur, le changement et mon cœur des bourdonnements. Un Lire la suite…

Ralentis

À toi que je ne connais pas qui m’a dépassée aujourd’hui sur l’autoroute à au moins 150 km/ heure, je te le dis, j’ai eu peur.  J’ai eu peur pour moi, peur pour mes enfants, peur que tu nous percutes et que mes enfants soient orphelins de leur mère, ou pire, que tu prennes la Lire la suite…

La revanche de papa : le premier gars qui va te toucher, ma fille

Éventuellement, ça arrivera. Je sais que tu n’as que deux ans et demi, mais je suis prévoyant. Je t’ai donc précocement inscrite au Séminaire des sœurs prudes de Sainte-Abstinence afin que ton parcours académique ne soit pas perturbé de puberté à moustache molle. J’ai également engagé le plus grand forgeron qui est en train d’inventer Lire la suite…

À toi, mon amie infertile

À toi, mon amie infertile, Si tu savais comme je partage ta peine, ton désespoir et ta rage de vivre en ce moment. Tu ne peux t’imaginer toute l’empathie que j’ai pour toi. Après les premiers tests, la spécialiste au planning des naissances t’a annoncé le verdict sans grande délicatesse et ça t’a heurtée. Elle Lire la suite…