Ton clash entre le CPE et la maternelle ou le jour où t’as reçu un coup de deux par quatre en pleine face

Tout a commencé cette journée-là. Cette journée où, fier comme un paon, tu as attendu l’autobus tout seul (avec moi accrochée à ton sac) pour ENFIN commencer la maternelle. Jusque là, ça allait. Nous avions rencontré ta professeure la veille, j’avais participé avec toi à placer tous tes p’tits articles scolaires dans ta classe. J’avais Lire la suite…

Je ne serai jamais vraiment prête à te quitter

Voilà. Je me suis tue beaucoup trop longtemps. Quand j’ai finalement parlé, il était trop tard. On a réfléchi et travaillé ensemble, tu as pleuré, on a changé… un peu. Puis doucement, tout est revenu comme avant. Avant nos discussions et tes larmes, comme au temps des miennes.  C’est là que j’ai compris. Ce n’est Lire la suite…

Mon petit gars, tu ne peux plus te cacher en-dessous de ma jupe

Je sais, beaucoup de gens me le disent, je crois que je t’ai gardé trop longtemps dans ta bulle, trop longtemps dans mes bras, trop longtemps dans le porte-bébé, trop longtemps dans mon lit. Mais jamais trop longtemps dans mon cœur. Je sais, ils me le disent aussi, que j’aurais dû te laisser pleurer, savoir Lire la suite…

La maman funambule

C’est arrivé comme ça, sans crier gare. Ton médecin voulait te revoir et il te l’a annoncé : un mal sournois s’est installé en toi et tu devras le combattre. Le sol s’est effondré sous tes pieds. La vie ne tient qu’à un fil, tu le sais plus que jamais.  Ton chemin, tu devras désormais le Lire la suite…

Maman, je ne sais pas comment t’as fait 

Maman,  Tu m’as donné le meilleur modèle de maman que je pouvais espérer. Une femme forte, déterminée et qui est prête à faire ce qu’il faut pour sa famille. Une femme qui s’est parfois oubliée pour faire passer mes besoins en premier lorsque c’était nécessaire. Une femme qui s’est mise elle-même de côté pour faire passer notre bien-être Lire la suite…

Manipulée

On a tous un ou une amie qu’on aimerait voir plus souvent. Des gens qu’on aime, mais avec nos obligations quotidiennes, c’est difficile de trouver du temps pour les voir. Ça, c’est normal. Mais y’a aussi ceux qu’on aimerait voir se sortir de ce qu’ils vivent. Tu le vois, c’est clair pour toi. Tu lui Lire la suite…

Le développement de ton p’tit et ta crainte constante de son retard

On t’avait dit qu’avoir un enfant, c’était s’émerveiller quotidiennement, s’émouvoir devant tant de petits moments. Devant tout, devant rien. Devant cette vie qui grandissait. On t’avait dit que ça allait être le plus beau des spectacles et qu’il défilerait à vitesse grand V sous tes yeux amoureux, remplis de confiance, devant ton cœur gonflé de Lire la suite…

À toi, mon amie malade

À toi mon amie malade. Bientôt dix-sept années qu’on se connaît. Dix-sept ans à se côtoyer, c’est un peu comme un vieux couple. À vrai dire, c’est plus de la moitié de notre vie. On a eu nos hauts, nos bas. L’important, c’est que nous en sommes toujours ressorties plus fortes.   À toi ma vieille amie. Ce moment est arrivé, Lire la suite…

Ton entrée à l’école m’angoisse, mon petit homme

Tu sais, mon petit homme, maman adore l’école.  J’ai toujours aimé les effets scolaires, l’odeur des cahiers neufs et le son de la craie sur un tableau.  Je suis passionnée de grammaire, j’adore l’écriture et je pourrais probablement passer ma vie à étudier.  Enfant, j’étais toujours première de classe, sans effort.  L’école, pour moi, c’était Lire la suite…

N’écoute rien, ni personne

Ça y est ! Le petit +  vient d’apparaître sur ton test de grossesse. Le début d’une belle ou moins belle, (dépend de bien des facteurs) grande, giga, merveilleuse aventure s’annonce. L’aventure d’une vie ça, c’est indéniable. Tu es maman en devenir et si tu l’étais déjà, tu remets ça… question d’expertiser un peu plus Lire la suite…

À toi, le parent d’un enfant malade

Tu t’es levé un matin, ta vie étais douce, elle goûtait le bonheur. Tu t’es penché au-dessus de ton enfant endormi pour le réveiller et lorsqu’il a ouvert les yeux, quelque chose a cloché. Une petite lueur venait de s’éteindre.  L’avoir su, tu aurais skipper ce jour-là pour toujours. S’en ai suivie l’attente dans ces Lire la suite…

Fais-moi confiance, mon garçon

Depuis ta naissance, je suis là pour toi. Pour combler tes besoins. Pour  panser tes bobos. Pour  ramener un sourire sur tes lèvres quand tu fais la baboune. C’est mon rôle de maman de veiller sur toi. De te rassurer en toutes circonstances. Quand tu pleures parce que tu as mal, je suis là pour Lire la suite…

Ta maternité et le dangeureux cododo

Toi aussi, au début de ta grossesse quand on a commencé à te parler de tout ce qui peut arriver à un bébé qui dort dans le même lit que toi, tu jugeais le cododo. Pas les gens qui le pratiquaient, mais l’action elle-même. Tu trouvais si dangereux de dormir avec un mini être humain d’à Lire la suite…

Dans mon temps, ma fille

Il n’y a pas si longtemps, ma fille, j’étais une enfant moi aussi. Même si à tes yeux, mes vénérables trente-deux années me qualifient sans doute de dinosaure, je t’assure que c’était il n’y a pas si longtemps. Je me souviens aussi que ma mère n’avait probablement jamais entendu parler du Mieux Vivre, parce qu’il Lire la suite…

À toi, la maman qui doute, je te comprends

Peut-être qu’avant d’avoir tes p’tits, le doute n’était pas quelque chose à quoi tu consacrais beaucoup de temps. Du haut de ton âge, quel qu’il soit, tes doutes se résumaient à peu près à : « je peux-tu mettre ça, de l’aluminium, dans le micro-ondes? » … « de la viande, ça se congèle-tu après avoir été décongelée? » … Lire la suite…

J’ai peur de mourir mon bébé

Je suis jeune, en santé. Je pète le feu, je suis une boule d’énergie. Une vraie queue de veau. Rien ne peut m’arriver, ma vie va bien. Je me complais dans le déni, mais je dis que c’est du positivisme : le malheur, la maladie, les accidents, ce n’est pas pour moi. Je suis une Lire la suite…

Mes fils, vous n’irez pas à la guerre

La vie m’a été clémente, vous êtes en santé, intelligents, bien élevés. La vie vous a été douce, vous n’avez jamais connu l’abondance, mais vous n’avez jamais manqué de rien et toujours mangé à votre faim. J’ai passé les treize dernières années, malgré les obstacles et les épreuves, à me dire que la plus belle chose Lire la suite…

Ta peur constante d’être enceinte

T’aimes tes enfants de tout ton coeur et tu pourrais pas imaginer vivre sans eux sauf quand ils te réveillent à 5:30 un dimanche matin pour écouter le bon dinosaure avec des Cheerios. Mais tout l’amour que tu leur portes ne veut pas dire que tu serais prête à ajouter un autre rejeton à ta Lire la suite…

J’ai été jeune moi aussi, ma fille

J’ai été jeune moi aussi, ma fille. Je sais ce que c’est de vouloir plaire à tout prix, pour ne pas être l’exclue, le rejet. Je sais que les amis prennent une place de plus en plus importante et les garçons aussi. Et je sais aussi que les garçons ne sont pas tous vrais et gentils. Lire la suite…