Je pense encore à toi, mon ancien élève

Notez que les prénoms ont été changés par souci de confidentialité. Je pense encore à toi, Lina. Tu n’avais que huit ans quand tu es arrivée dans ma classe en plein milieu d’année. Tu parlais à peine français, mais dans tes yeux, je pouvais lire ce que la directrice m’avait dit en apportant un pupitre Lire la suite…

À toi, la maman malheureuse

Toi, oui toi, celle qui mange son gelato Häagen-Dazs au pot avec son verre de vin le soir une fois les enfants couchés. Je sais que le plus important de ta vie est ta famille, mais rien ne va plus et je sais que tu en as marre d’être à la croisée des chemins. Toi, tu Lire la suite…

La maudite culpabilité

Prendre du temps pour soi, un luxe qu’on ne s’autorise pas assez quand on devient maman. Pendant tes études, c’était toi en premier, tu étais maître de ton horaire en dehors des cours.  Aucune obligation d’aller ou non dans un party avec tes amis ou ta famille, tu y allais juste si t’en avais envie Lire la suite…

La monoparentalité en couple

Salut petite maman monoparentale en couple, Toi, la maman qui a un conjoint un peu trop pas présent. Toi, la maman dont le papa n’accorde pas beaucoup de temps à la vie de famille. Je le sais, que t’es épuisée de toujours devoir trouver des excuses pour expliquer pourquoi papa n’est jamais présent aux événements importants, aux Lire la suite…

La revanche de papa : le jour de l’innocence perdue

« Papa, raconte-moi l’amour.» D’accord ma petite princesse. C’était un beau jour de Juin, t’sais, un de ces jours où les oiseaux gazouillent, où le soleil brille et où même le bruit de la tondeuse du voisin ne fait que glisser comme la pluie sur le parapluie de mon indifférence. En fait, c’était pas le jour Lire la suite…

Ton petit corps malade

Un enfant malade, c’est comme une petite luciole qui ne peut pas voler. Elle regarde les autres, mais elle ne peut qu’espérer car ses ailes sont brisées. Elle en rêve. Elle veut plus fort que tous ses frères et sœurs, mais le vent l’a fait trébucher. Elle s’élance sous la brise et son petit corps Lire la suite…

Lettre à mon père qui ne connaîtra pas mon bébé

Papa, J’en suis à trente-sept semaines de grossesse. C’est mon premier bébé. Et tu ne le rencontreras pas. Comme tu n’as jamais eu la chance non plus de rencontrer l’homme qui partage ma vie depuis plus de sept ans. Celui que j’aime et que j’ai marié. Celui avec qui j’ai choisi de faire ce bébé. Lire la suite…

La revanche de papa : moi, le papa payeur de pension

Les temps sont gris ici et j’ai besoin d’aide. Je suis ce bon père. Aimant, vaillant, le coeur sur la main. Celui qui s’oublie et qui est premier répondant aux besoins de son entourage. Je suis un homme de peu de mots car ce sont mes mains et mon coeur qui parlent pour moi. Je Lire la suite…

Mes « cyberpeurs » : l’intimidation

Il y a longtemps, bien bien longtemps, j’étais une jeune fille timide qui fréquentait un collège privé pour y faire mes années de secondaire en ayant un meilleur encadrement et un milieu de vie plus sain que dans les écoles publiques de ma région. C’était les principales raisons pour lesquelles mes parents avaient fait le Lire la suite…

À toi, ma moitié

À toi, ma moitié, Ça fait des heures que je cherche quoi t’écrire. À chercher comment je vais te le dire. Parce que je pense tout de même qu’après toutes ces années d’amitié, tu mérites quand même de comprendre ma décision. Je te remercie pour toutes ces fois où tu as su être présente lorsque Lire la suite…

Dans mon coeur, je serai toujours infertile

Sur papier, je suis infertile. Incapable de tomber enceinte autrement que par un cocktail d’hormones et par un acharnement qui m’ont presque rendue folle durant cinq longues années. Après avoir accueilli trois princesses, on pourrait croire que j’ai passé à autre chose. Que j’ai oublié ce que j’ai vécu pour donner la  vie. Mais si Lire la suite…

Le premier amour de ta p’tite

Quand ta fille d’âge préscolaire te parle de son amoureux pour la première fois, tu te dis que c’est pas mal cute. Sauf que tout ça peut devenir moins cute quand son amoureux devient un séducteur émérite dans son « local » à la garderie. À chaque retour de la garderie, tu te fais raconter comment « Gabriel » était Lire la suite…

C’est pas fini, fille

Ça y est. Vous avez mis la hache dans votre famille. Que ce soit volontaire ou involontaire, le résultat est le même aujourd’hui. Le silence te pèse. Les regrets comme les remords t’envahissent. Parce que pour toi, tout est fini.  Parce qu’il n’y a plus rien de bon devant maintenant que la tempête a rasé Lire la suite…

Maman a de la peine

Mon grand, j’ai quelque chose à te dire.  Je m’excuse de ne pas avoir été à la hauteur aujourd’hui. Je sais que tu l’as remarqué. Tes demandes incessantes et ton énervement grandissant en témoignaient. Je n’étais pas assez présente et disponible pour toi et tu cherchais par tous les moyens à obtenir l’attention dont tu Lire la suite…

Ma séparation

Je me suis levée ce matin-là, tout semblait avoir changé, les murs ne résonnaient plus du son de ta voix, les draps ne portaient plus l’odeur de ton parfum, les photos dans les cadres ne reflétaient plus cette famille heureuse et épanouie que nous avions bâtie ensemble, j’étais seule. J’étais seule, sans toi, car j’avais Lire la suite…

Je vis mal ton absence, mon bébé

Je l’avoue, je vis mal avec ton absence. Je m’étais faite à l’idée que tu étais ma raison de vivre, ma raison de sourire. Je m’étais faite à l’idée que tu étais la variable manquante à l’équation du bonheur, du sens à la vie. Après une dure journée au travail, je comptais sur ta présence Lire la suite…

Perdre son parent

En réaction à : http://www.tvanouvelles.ca/2017/04/17/un-homme-perd-la-vie-dans-une-collision-frontale On dit toujours qu’un parent ne devrait pas survivre à son enfant.  Mais quand le parent, dans la logique des choses, meurt avant son enfant,  où est la limite de la normalité? Quand est-ce que la douleur sera moins grande? Quand on a vingt ans, quarante ans, soixante ans? Je crois qu’on Lire la suite…

Comment trouver les mots pour te dire : « Je te flush, mon chum »

J’en suis arrivée à ça :  c’est fini. Pas que je l’aie souhaité, mais nous y sommes. Un genre de point de non-retour, t’sais. C’est bien beau dire que nous n’avons pas d’enfants ensemble, c’est quand même un bateau pas mal chargé sur lequel nous voguons allègrement depuis quelques années déjà. J’ai peut-être été un peu Lire la suite…

Le plus fort, c’est mon père

Quand je suis à tes côtés, j’ai l’impression de n’être encore qu’une petite fille. Et dans mes yeux de petite fille, mon père il est beau, il est grand, il est fort. Quand mon regard croise ton visage auquel s’ajoute année après année quelques petits sillons, il voit le chemin que tu as parcouru, contre vents Lire la suite…

Mon petit bébé envolé

Me pardonneras-tu de t’avoir soumis à autant de stress et d’anxiété? Me pardonneras-tu d’avoir douté que ton ajout dans la famille serait chose facile? Me pardonneras-tu d’avoir pensé dès le début que je ne saurais pas te garder? Me pardonneras-tu d’avoir eu de mauvais pressentiments dès le départ? Me pardonneras-tu de t’avoir bombardé de pensées Lire la suite…