Lettre à la mère de Rosalie Gagnon

En réaction au décès de la petite Rosalie Gagnon. Ce matin, j’ai lu votre histoire, à toi et ta fille. Je ne comprends pas et je suis persuadée que beaucoup de cœurs de maman et de papa ont mal aujourd’hui. Le mien se tord de douleur, d’incompréhension et de dégoût. Je suis triste et en colère à la Lire la suite…

Ta grossesse après une fausse couche, mon amie

Je t’écris, mon amie, parce que je le sais, je le comprends ce pincement au creux de ton cœur. Les deux petites lignes sur ton test auraient dû te remplir de joie, et quoique tu sois heureuse, ton coeur se serre et t’empêche de jouir de cette nouvelle formidable. La peur. La peur que ce petit miracle Lire la suite…

À toi, la mère déconnectée

La vie va vite. Ta vie va vite aussi. Tu cours du matin au soir, tu ne sais plus trop quoi prioriser ni ce qui ne mériterait pas que tu y investisses tant d’énergie. Tout ce bardas la siphonne comme un immense trou noir. Pis un beau jour, tu te rends compte que t’es à Lire la suite…

Chéri, promets-moi qu’on ne se prendra jamais pour acquis

En réponse à Chéri, on se prend pour acquis pis c’est pas une mauvaise chose en soi publié le 3 mars 2018. Chéri, Aujourd’hui, j’ai le goût de t’avouer quelque chose : j’ai peur. J’ai une peur bleue qu’au travers de la routine envahissante, des médias sociaux en ébullition, le noyau de notre famille – Lire la suite…

Quand l’entraînement de maman devient sa thérapie

« Tu t’entraînes trois-quatre fois par semaine même avec tes enfants ?!? Je ne sais pas comment tu fais!!! » Comment t’expliquer ça sans avoir l’air d’une sectaire fille de gym ? Pour moi, aller m’entraîner, ça me vide la tête. Pis pour être bien honnête, le gym c’est ma thérapie. Tu vois, quand je cours sur le Lire la suite…

J’ai un maudit caractère pis je l’assume

« Toi, pis ton maudit caractère, j’te dis t’es pas facile à vivre. «  « Ça peut jamais être facile avec toi, hein?  Tu as toujours ton mot à redire et encore mieux si c’est le dernier. » « Tu t’obstines tout le temps, pis tu penses que tu as toujours raison. » Pis si je te disais que mon Lire la suite…

Respire par le nez, le parent gérant d’estrade

Cher parent gérant d’estrade, Nous nous croisons souvent dans les estrades de l’aréna, de la piscine, du gymnase, bref partout où nos enfants dépensent leur énergie. Toi et moi, fidèles au poste chaque fois à encourager notre progéniture à se dépasser. Le matin, trop tôt, nous nous saluons d’un cheer caféiné, le soir, nos regards Lire la suite…

Nous t’avons enterré, mon bébé

Le 14 avril 2017, nous t’avons enterré. Plus que simplement ton petit corps, nous avons enterré des rêves. Des rêves fous, pleins d’espoir, pleins d’amour, de câlins, de gazouillis, de bécots dans le cou et de nuits à te bercer. Bien plus que des rêves, nous avons enterré des concepts, des idées de ce que Lire la suite…

À vous, ma belle-famille, je n’en peux plus d’essayer

À vous, ma belle-famille, Je suis épuisée de me battre pour que vous m’aimiez. Je n’en peux plus de participer à des soupers futiles où nous parlons rarement d’autre chose que vous-mêmes, des sourires forcés et des justifications interminables que je dois donner pour chacun de mes choix de mère. J’ai essayé, vraiment. J’ai essayé Lire la suite…

Quand je te dis non

Mon petit trésor, Au cours des années que nous passerons ensemble, tu vivras un nombre incalculable de moments où je te dirai non, où je refuserai plusieurs de tes nombreuses demandes. Tu auras parfois l’impression que c’est injuste et parfois, tu auras même raison. Mais voici ce qui se cache derrière mes mots quand je te Lire la suite…

Lettre à mon petit prince autiste

J’ai enfilé mon médaillon en forme de petite pièce de puzzle, j’ai mis mon seul chandail bleu, oui, celui que j’ai acheté juste pour l’occasion. J’ai changé l’ampoule qui éclaire notre porte d’entrée. C’est beau, au mois d’avril, notre maison illuminée toute bleue. J’ai fait ça, entre autres choses, et j’ai l’air d’une zélée, mais Lire la suite…

Lettre à mon bébé fille

À toi qui grandis, Mon bébé fille.  Comme tous les autres parents, je me dis parfois que ça va trop vite.  Je te vois gagner en autonomie, je sens que ton besoin d’indépendance se fait de plus en plus présent.  Je vois ta graisse de bébé abandonner tranquillement tes pommettes et ton corps de bambin Lire la suite…

Je suis une « loisirs-mom »

Je savais qu’en ayant des enfants, je risquais de me geler le cul sur un banc de patinoire. Que j’écouterais des cris et regarderais des enfants faire des figures maladroites dans un gymnase. Que la fin de semaine, je me lèverais avant le soleil pour traîner des petits corps récalcitrants dans une piscine ou sur Lire la suite…

J’ai peur de t’aimer moins

À toi, le mini humain qui grandit à l’intérieur de moi depuis peu, Tu t’es installé parmi nous à un moment où on ne s’y attendait pas du tout. L’annonce de ton séjour à l’intérieur de moi m’a percutée comme une vague. Je voulais d’autres enfants dans un avenir plutôt éloigné. Pour être honnête, je voulais Lire la suite…

J’aurais voulu qu’ils soient MES enfants

Ça fait maintenant plusieurs années que tu partages ton rôle de parent avec moi. Tu m’as laissé prendre ma place au creux du coeur de tes enfants et je fais maintenant partie de leur quotidien. C’est un cadeau précieux que tu n’avais pas à me faire. Après tout, ces enfants avaient déjà un père et Lire la suite…

Donne-toi le droit à l’erreur

Chaque matin, tu te demandes comment tu vas faire. Comment tu peux faire. Comment tu vas réussir. Chaque matin depuis que tu es devenue maman, tu te demandes comment tu vas t’y prendre. Pour ne pas échouer. Pour réussir. À élever ta marmaille avec brio comme tes parents l’ont fait avant toi. À t’accrocher contre Lire la suite…