À ma chère amie enceinte

Ma chère amie, Hier encore tu me parlais de ce  désir, ce rêve qui semblait parfois un peu fou, parfois aussi viscéral et nécessaire que respirer. Voilà que la petite ligne est apparue avec de la joie mêlée à la peur et aux doutes qui assailliront ton cœur en alternance. Je pourrais t’expliquer les étapes que Lire la suite…

À toi, la maman de la fillette aux choux de Bruxelles

En réaction au texte Ma fille est LA fillette aux choux de Bruxelles paru sur notre plateforme le 17 juin 2018. À toi la maman de la fillette aux choux de Bruxelles, J’aimerais d’abord te dire de ne pas t’en vouloir. De ne pas penser que tu aurais pu être là pour protéger ta fille. Lire la suite…

Tu ne seras jamais dans les souliers de la mère d’à côté

À une certaine époque, mes bas matchaient ensemble. Mon royaume maternel était parfait, les enfants n’avaient pas un cheveu de travers. Jamais. Dans mon for intérieur, il était plus qu’évident que les personnes dont les bas ne matchaient pas pouvaient faire un petit effort. Et pis quand j’voyais des séparations autour de moi, j’me disais: Lire la suite…

À toi, mon amie belle-mère

Je le vois, tu sais, tout l’amour que tu as pour les filles de ton chum. À quel point leur bonheur t’importe, à quel point tu te démènes pour qu’elles ne manquent de rien. Physiquement, psychologiquement et émotivement. Je le vois dans tes yeux ton inquiétude et ton sentiment d’impuissance. Je le sais que tu Lire la suite…

Je suis une maman qui juge à ses heures et je l’assume totalement

« Vivre et laisser vivre ». « Qui est-on pour juger ? » « Pourquoi vous jugez sans connaître la situation dans son ensemble ? » Ah, que de belles paroles. On les lit à toutes les sauces, en commentaires sous à peu près tous les articles de blogues dédiés à la maternité. Pourtant, en lisant les commentaires, c’est drôle, je Lire la suite…

Lettre aux parents des camarades de classe de mon petit bizarre

Chers parents des camarades de classe de mon fils, Je suis la maman du petit bizarre. Le petit bizarre qui gesticule et qui semble, parfois, se parler tout seul. Celui qui entre en contact de façon très maladroite avec les autres. Le petit bizarre pour qui on a installé des pictogrammes un peu partout dans Lire la suite…

T’as voulu des enfants, ben assume

On va se le dire, expulser un enfant de ton corps n’est pas reposant, et la partie qui vient après non plus. Ton héritier a beau être la prunelle de tes yeux, reste que parfois c’est dur à vivre et c’est bien normal.  Si tu t’essaies à extérioriser tes sentiments, de te confier sur tes Lire la suite…

La parentalité : je suis tannée qu’on se compare

Je suis tannée qu’on se compare, qu’on se juge, qu’on se dise quoi faire et quoi pas faire. Je suis tannée que l’on pense qu’il y a une ou deux façons convenables de faire et que le reste, c’est mauvais, indigne, inconcevable, trop ou pas assez. Je suis tannée qu’on ne se respecte pas plus Lire la suite…

Je suis fatiguée

Je suis fatiguée. Fatiguée de ma grossesse qui s’est échelonnée sur quarante-et-une semaines et qui m’a fait prendre cinquante-cinq livres de plus à trimballer. Fatiguée d’avoir travaillé jusqu’à trente-huit semaines, d’avoir subi des réunions trop longues qui ne me servaient plus à rien et d’avoir dû affronter les transports en commun avec mon manteau d’hiver trop chaud sur Lire la suite…

Parce que, ben oui, un bébé ça pleure des fois

Hey toi! Oui toi, la chipie qui me regarde avec ton œil de porc frais quand mon bébé pleure dans les endroits publics, j’ai deux trois petites choses à te dire. Premièrement, je veux que tu saches que mon bébé n’est pas maltraité. Promesse solennelle. Il ne pleure pas parce que je l’ai frappé ni Lire la suite…

À toi, la mère qui « ne veut pas juger MAIS »

On est dans une ère de changement. Mais y’a jamais vraiment rien qui change, t’sais. On se dit ouvert à la différence mais dans les faits, y’a rien qui te fait plus plaisir que de juger le voisin. Shame on me, j’aime ben ça moi aussi. Mais je le fais dans ma tête, avec mon Lire la suite…

Le monde est gris, ma fille

Ma fille, Le monde est gris.  Il n’y a rien de tout noir et rien de tout blanc. Quand tu vois ou entends quelque chose qui te choque, que tu ne comprends pas, ne le mets pas dans une case.  Réfléchis.  Pose-toi des questions.  Analyse.  Avant de juger, de le caser.  Colore ta vie en Lire la suite…