À la personne qui me lit, commente et me déteste

À toi, la personne qui me lit. À toi, la personne qui like. À toi, la personne qui commente. À toi, la personne qui est en accord avec mes textes. À toi qui sais faire valoir ton désaccord sur un ton diplomatique. À  toi, je te dis merci. Merci de prendre quelques minutes de ton Lire la suite…

La maternité n’est pas une guerre à finir

Aujourd’hui, la maternité est une guerre à finir. Comme si t’en avais pas assez de changer des couches, de faire du lavage et de passer des nuits blanches, il faut que tu mettes ton casque de guerrière, que tu sortes ta hache et que tu esquives les coups des mamans des quarante-huit camps adverses avant Lire la suite…

Mes « cyberpeurs » : l’intimidation

Il y a longtemps, bien bien longtemps, j’étais une jeune fille timide qui fréquentait un collège privé pour y faire mes années de secondaire en ayant un meilleur encadrement et un milieu de vie plus sain que dans les écoles publiques de ma région. C’était les principales raisons pour lesquelles mes parents avaient fait le Lire la suite…

Tes 5 types de sacres maternels

En tant que mère, tu te trouves toujours des petits défauts et tu te dis qu’il y a toujours place à l’amélioration. Pour certaines, ce sera de mettre la pédale douce sur les sucreries ou l’alcool, pour d’autres ce sera d’arrêter de fumer. Plusieurs d’entre nous espèrent aussi avoir plus de patience pour être capables Lire la suite…

Toi pis tes commentaires virtuels

À toi, le parent qui commente allègrement sur les réseaux sociaux, j’ai un défi à te lancer. Si aujourd’hui, on s’assoyait avec nos enfants, et qu’on leur permettrait de fouiner dans toutes nos récentes interventions virtuelles? Allez, on joue franc-jeu, on ouvre les livres! Il n’y a rien là-dedans dont on devrait avoir honte, right?… Lire la suite…

Ces marques qu’il ne t’a pas laissées

Tu as honte de le dire, même de le penser.  Mais tu te dis que ce serait plus facile s’il osait commettre l’impensable.  Ne serait-ce qu’une toute petite fois.  Je sais à quel point, par moment, tu espères que la violence contenue dans ses mots se transforme en gestes.  Mais il ne se rendra pas Lire la suite…

À toi, la fille qui m’a intimidée il y a vingt ans

J’aimerais te dire que je t’ai oubliée. Que je ne me souviens plus de la douleur que m’infligeaient tous les mots que tu choisissais pour blesser la mince estime de la jeune fille de douze ans que j’étais à grands coups d’insultes. Mais la vérité c’est que je me souviens de chaque minute. Ça fait Lire la suite…

Devenir mère : l’humiliation en 4 points

Humiliation : (Nom féminin) Sentiment de quelqu’un qui est humilié, atteint dans sa fierté, sa dignité. Sentiment de honte qui résulte de la défaite ou d’une blessure de l’amour-propre. Ouais, bon, c’est clair que vite de même, ça n’a pas l’air très réjouissant tout ça. Mais si tu t’apprêtes à devenir mère, je me dois Lire la suite…

Mon homme, mon monstre

J’aimerais que tu me dises qu’il a été doux pis qu’il a pris soin de toi. Qu’à cette époque-là, t’étais pas naïve comme deux. T’sais fille, je préfèrerais que tu me dises que t’es partie la première fois. La première fois qu’il a levé le ton d’une façon anormale, beaucoup trop fort compte tenu de Lire la suite…