J’avais peur de ne pas t’aimer

Mon bébé, Le jour où je suis tombée enceinte, j’étais heureuse qu’un petit miracle se formait alors dans mon ventre. Heureuse que nous allions former une famille toi, moi et ton papa, mais un doute a germé dans mon esprit. Est-ce que j’allais t’aimer? Est-ce que c’était comme dans les films? Est-ce que c’était comme Lire la suite…

Ma fille, si tu savais comme maman a peur

Ma petite fille, Si tu savais comme maman a peur  de tout et de rien. Dès le moment où tu es sortie de mes entrailles, j’ai eu peur que tu ne pleures pas comme le font tous les bébés naissants. Et c’est là que ma peur est née. Cette peur viscérale qui m’a envahie au Lire la suite…

Cet amour-là

Mon garçon, J’ai toujours considéré que j’étais une personne très intense dans mes émotions. Quand j’aime, c’est passionnément. Quand je déteste, c’est tout aussi passionnément. Je vis avec mes tripes. J’ai une famille et une belle-famille que j’aime de tout mon coeur. Je n’ai pas des tonnes d’amis, mais ceux que j’ai sont précieux et Lire la suite…

Le petit être qui remplit ton coeur

La journée où t’as vu les deux p’tites lignes roses sur ton test de grossesse, tu savais bien que tu allais aimer ce petit être, ce bébé, cet enfant. Il ne fallait pas nier ça. As-tu entendu parler de l’amour inconditionnel? Oh que tu n’avais aucune espèce d’idée de ce que ça pouvait être avant de Lire la suite…

À toi, ma petite deuxième

Ma petite deuxième, Ma précieuse, très précieuse petite fille. Tu étais souhaitée, rêvée et attendue. Tu n’étais pas plus grande qu’un grain de riz que tu faisais déjà ta place dans notre famille. Ton frère ne comprenait pas tout, mais du haut de ses presque deux ans, il savait que bientôt, il ne serait plus Lire la suite…

Faire des enfants pour ne pas mourir seul

Une multitude de raisons existent pour justifier d’avoir des enfants. Certains en font parce qu’ils s’aiment et ne sont pas capables de s’imaginer vivre sans transmettre leur savoir et leurs connaissances. Certains en font pour recevoir plus de prestations du Gouvernement (oh yes madame, ne fronce pas les sourcils, ça existe des gens comme ça). Lire la suite…

Je suis une belle-mère

Je suis mère et belle-mère et j’aime mon fils d’un amour inconditionnel. Je l’ai mis au monde, je l’ai nourri, je l’ai soigné, j’ai vu passer tous les jours de sa vie et je connais son corps par cœur. Je connais tout de ses joies et de ses peines et je sais ce qui le Lire la suite…

Ton arrivée

Aujourd’hui, mon fils,  j’ai envie de te raconter l’histoire de ta naissance différemment. J’aimerais mettre des mots sur ce sentiment qui ne se décrit pas, sur cet état dans lequel je suis depuis que mon regard s’est posé sur toi. Te dire, mon garçon,  comment ton arrivée a transformé ma vie. Je t’ai raconté des Lire la suite…

J’accourrai toujours vers vous

Mes enfants d’amour, je veux que vous sachiez que je serai toujours là pour vous, inconditionnellement, peu importe l’heure, peu importe l’endroit, pour peu importe la raison.  Je me fendrai toujours en quatre pour m’assurer de votre bonheur peu importe les conditions dans lesquelles nous évoluerons, peu importe les tragédies qui nous frapperont, peu importe Lire la suite…

La terre peut arrêter de tourner

Lorsque tu es né, mon quotidien a été chamboulé et ma vie d’adulte est devenue plus tangible à grands coups de responsabilités et de devoirs. Mon existence est devenue plus folle. Mes nuits, à te bercer, plus courtes. Mes matins, à te nourrir et t’habiller, plus pressés. Mes soirées, à te baigner, à prendre soin Lire la suite…

Tu ne m’aimeras jamais comme je t’aime

Quand tu es né et que j’ai pu t’admirer pour la toute première fois, encore toute abasourdie par la tempête des événements ayant précédé ta naissance, tu n’étais pas semblable au bébé potelé que j’imaginais pendant ces long mois d’attente. J’ai été attendrie et un peu apeurée de te voir si frêle, si maigre, si Lire la suite…

Lettre à toi, mon enfant accident

Il m’est arrivé un accident une fois, j’ai alors pensé que ma vie était finie, qu’elle venait de s’arrêter à tout jamais. J’ai pleuré, j’en ai voulu à la vie. Depuis le jour où j’ai vu le petit + sur ce bout de plastique m’annoncant ton arrivée, je me suis demandé comment j’allais faire pour Lire la suite…

Tu es ma fin du monde

Avant ta naissance, j’étais persuadée que j’avais compris. Que je connaissais la direction que prenait ma vie. Que tout était déjà en place et que j’étais comblée. Que rien ne faisait plus de sens que tout ce que je savais déjà. Puis, tu es arrivé, toi, ma fin du monde. Et le monde tel que Lire la suite…

Je t’aime, ma fille

Je ne suis pas la meilleure maman du monde. Je ne suis pas un gros paquet de douceur, de patience et d’amour. Je suis souvent à fleur de peau, je parle les dents serrées, je trépigne parce que tu ne t’habilles pas assez rapidement le matin, je te chicane parfois trop souvent, trop fort, pour Lire la suite…

La maladie de l’enfantement

On va se le dire, t’es souvent à boutte c’est temps-ci et pis quand on te cherche, c’pas ben long qu’on te te trouve dans le bordel de ta petite cuisine en train de mâchouiller une série de mots religieux. Mais il reste quand même des jours où ta maisonnée baigne dans la tendresse et Lire la suite…