Un jour à la fois, tu grandiras

Un jour à la fois, tu grandiras. Moi, ta maman anxieuse, ferai absolument tout pour consoler, protéger et aimer ce petit être sensible et délicat que tu seras. C’est vrai, j’aurai plein de beaux projets et d’idées d’avenir pour toi, mais je devrai attendre que tu sois assez fort pour tous les réaliser. Cette petite boule Lire la suite…

Un jour tu l’apprécieras : lettre à mes enfants

Mes chers enfants, En tant que parents, on a le devoir de vous éduquer et de vous apprendre les réalités de la vie. On pourrait peut-être toujours vous chouchouter, se dire que vous être encore trop petits pour la discipline, et que pour cette fois-ci « ça passe » mais malheureusement, j’ai bien peur que ça nuirait Lire la suite…

J’ai l’humeur bipolaire depuis que je suis mère

Mes chers enfants, Depuis que vous faites partie de ma vie, je passe par des montagnes russes d’émotions. Pis moi qui suis pas trop trop du type manège-de-haute-voltige, ben disons que j’ai le haut-le-cœur facile depuis que j’ai mis bas. Ne vous y méprenez pas, mes bébés, maman vous aime plus que tout au  monde. Lire la suite…

Le développement de ton p’tit et ta crainte constante de son retard

On t’avait dit qu’avoir un enfant, c’était s’émerveiller quotidiennement, s’émouvoir devant tant de petits moments. Devant tout, devant rien. Devant cette vie qui grandissait. On t’avait dit que ça allait être le plus beau des spectacles et qu’il défilerait à vitesse grand V sous tes yeux amoureux, remplis de confiance, devant ton cœur gonflé de Lire la suite…

Tes premières règles, ma fille

Je suis revenue tard du boulot et je n’ai pas vu que tu m’attendais. Tu voulais tellement me voir avant d’aller dormir pour me le dire. Parce que même si moi, je les côtoie depuis près de trente ans, toi, tu es fébrile que ce soit ton tour et je ne me  sens pas le cœur de te Lire la suite…

À vous, parents de mes futurs  élèves

Je sais bien, l’été n’est pas encore terminé. Vous avez encore les pieds dans l’eau de la piscine, et moi aussi d’ailleurs. Je suis une enseignante qui profite des ses vacances car j’ai comme conviction qu’une enseignante reposée en vaut deux. Malgré cela, je prends quelques minutes de ces dernières journées de calme pour vous Lire la suite…

Ton entrée au secondaire et mes conseils de maman

Neuf mois après avoir transformé mon corps en montgolfière, tu as décidé de te montrer le bout du nez. Vingt pouces, huit livres, un petit garçon tout mignon. Je me rappelle encore de ta légèreté d’être humain miniature dans mes bras. Je me rappelle encore des pleurs aigus qui sortaient de toi,  petit être si fragile. Puis, Lire la suite…

Lettre à l’adolescente que j’étais

Enfant, tu étais cute. Tu avais un joli minois, tu ne te posais pas beaucoup de questions. Tu étais comme tous les autres enfants. Ça te convenait. Puis l’adolescence. Cette période où on veut juste faire partie de la gang. Tu regardes les filles autour de toi. Leur corps change. Leurs traits s’affinent, leur poitrine Lire la suite…

Ma fille, ne sois pas une guidoune

Ma fille, J’aimerais ça te parler. Aujourd’hui. Parce que quand tu seras dans ta période ado-rebelle, c’est fort possible que tu veuilles pu m’écouter pantoute. Ne me regarde pas comme ça, je le sais – t’sais, j’suis déjà passée par là, moi aussi. Je te promets que tu voudras faire à ta tête plus souvent Lire la suite…

À toi, la maman qui refuse de voir son enfant grandir

Être maman, c’est vivre une suite incessante de petits deuils et de petites étapes. Presque chaque jour, ton enfant fera quelque chose de nouveau et découvrira une nouvelle fonction sur son petit corps qui lui est encore étranger et qu’il doit apprendre à piloter. Peu à peu, sa dextérité s’améliorera, sa petite langue se placera pour Lire la suite…

Malgré les douze ans qui nous séparent, mon amour

Mon amour, Alors que j’avais peine à laisser tomber ma suce, les hormones d’ado s’emparaient déjà de toi.  Alors que mon père retirait les petites roues sur mon vélo, tu te promenais déjà au volant de ta première voiture.  Alors que je jouais encore à la madame ou avec mes poupées, tu faisais déjà ton Lire la suite…

Ta meilleure amie

Ma belle puce, Tu auras plein de copines. Mais un jour, tu vas la rencontrer. Ta meilleure amie. Celle qui te ressemble et qui est à la fois  tellement différente de toi. Et tu devras en prendre soin. Parce que cette amitié-là sera la plus précieuse de tout l’univers. Cette amie-là, elle sera LA femme Lire la suite…

5 choses à éviter quand tu deviens maman

Pendant toute ta grossesse, tu as récolté à gauche et à droite des conseils de tous et chacun pour bien vivre cette grande étape à venir : maman pour la première fois ! Le Mieux-vivre a été ton livre de chevet, tu as consulté des mamans de ton entourage et tu as lu plus de livres Lire la suite…

À vous, mes enfants qui s’aiment autant qu’ils se détestent

Mes enfants, Vous vous énervez, vous criez après et vous tombez sur les nerfs bien souvent. Vous avez parfois besoin d’air, de temps seuls, loin l’un de l’autre pour respirer un peu. Pour vous réaliser chacun de votre côté, pour vous consacrer à ce qui vous distingue l’un de l’autre. N’en demeure pas moins que Lire la suite…

Ma fille chérie, remercie la vie

Ma fille chérie, quand je te regarde lever les yeux au ciel lorsque je te demande pour une centième fois de ramasser ta chambre ou pour la dixième fois que je refuse de t’acheter des trucs inutiles, n’y vois pas rien de personnel ou une conspiration contre toi, je tente de bien t’éduquer pour te Lire la suite…

Maman, je ne veux pas vieillir : réponse à ma fille

Ma belle, Tu vas vieillir. Tes princesses feront place à des rock stars barbouillées. Tes tee-shirts vont raccourcir et tes jeans rétrécir. Tu vas cacher tes émotions sous une couche de mascara waterproof que je désapprouverai sans aucun doute. Mais je n’aurai pas d’argument puisque je cache aussi les miennes sous plein d’autres choses tous Lire la suite…

À toi, mon enfant qui n’arrête jamais de parler

Mon cher enfant trop volubile, Comme toutes les mères, je me souviens encore du moment où tu as prononcé ton premier mot, ma belle enfant.  Tu étais couchée dans ta couchette, tout juste à côté de mon lit.  On venait d’éteindre et c’est là qu’après des semaines de babillages, tu t’es finalement décidée  à dire Lire la suite…

À toi, la maman

À toi, la maman, Celle qui a de la difficulté à établir le lien d’attachement avec son bébé alors que les autres mères amoureuses dès le premier instant te font sentir coupable, j’aimerais que tu saches que moi aussi je l’ai vécu, que c’est encore tabou, mais que des milliers de femmes qui sont passées Lire la suite…

Tu es une maman courageuse

Tu es une mère et une femme courageuse. Malgré ce que tu en penses. Pour toi, les femmes courageuses, ce sont celles qui font face à une maladie grave, à la mort d’un enfant. Tu as raison. Mais le courage d’une mère ne se manifeste pas seulement lors d’événements tragiques. Tu es une maman courageuse, Lire la suite…