À toi, la maman

À toi, la maman, Celle qui a de la difficulté à établir le lien d’attachement avec son bébé alors que les autres mères amoureuses dès le premier instant te font sentir coupable, j’aimerais que tu saches que moi aussi je l’ai vécu, que c’est encore tabou, mais que des milliers de femmes qui sont passées Lire la suite…

Tu es une maman courageuse

Tu es une mère et une femme courageuse. Malgré ce que tu en penses. Pour toi, les femmes courageuses, ce sont celles qui font face à une maladie grave, à la mort d’un enfant. Tu as raison. Mais le courage d’une mère ne se manifeste pas seulement lors d’événements tragiques. Tu es une maman courageuse, Lire la suite…

Fiston, la vie adulte n’est pas ce que tu crois

Mon fils de dix ans se plaint constamment de la platitude d’être un enfant. «Vous êtes chanceux vous les adultes, vous pouvez faire ce que vous voulez». Alors, je lui sors l’une de mes phrases de vieille bonne femme. Je lui rends la pareille, parce que moi aussi à son âge j’imaginais l’âge adulte comme le Lire la suite…

Il n’y a pas si longtemps il me semble

Il n’y a pas si longtemps il me semble, tu étais encore tout petit. Tu t’endormais dans mes bras en enroulant une mèche de mes cheveux dans tes petites mains. Tu pleurais pour ne pas aller faire dodo. Tu tendais les bras vers moi pour que je te soulève et que je te prenne dans Lire la suite…

Dans mon temps, ma fille

Il n’y a pas si longtemps, ma fille, j’étais une enfant moi aussi. Même si à tes yeux, mes vénérables trente-deux années me qualifient sans doute de dinosaure, je t’assure que c’était il n’y a pas si longtemps. Je me souviens aussi que ma mère n’avait probablement jamais entendu parler du Mieux Vivre, parce qu’il Lire la suite…

À toi, la maman qui doute, je te comprends

Peut-être qu’avant d’avoir tes p’tits, le doute n’était pas quelque chose à quoi tu consacrais beaucoup de temps. Du haut de ton âge, quel qu’il soit, tes doutes se résumaient à peu près à : « je peux-tu mettre ça, de l’aluminium, dans le micro-ondes? » … « de la viande, ça se congèle-tu après avoir été décongelée? » … Lire la suite…

Ma fille, tu ne seras pas en amour à 9 ans

Hier encore, tu regardais ton père avec des cœurs dans tes jolies prunelles. Le seul homme de ta vie. Hier, tu grimaçais à la fin du film quand Belle embrasse La Bête. Tu étais mal à l’aise quand tes parents se donnaient, ne serait-ce qu’un petit bec sec. Hier, tu vois, c’était parfait. Il s’est Lire la suite…

Mes fils, vous n’irez pas à la guerre

La vie m’a été clémente, vous êtes en santé, intelligents, bien élevés. La vie vous a été douce, vous n’avez jamais connu l’abondance, mais vous n’avez jamais manqué de rien et toujours mangé à votre faim. J’ai passé les treize dernières années, malgré les obstacles et les épreuves, à me dire que la plus belle chose Lire la suite…

À toi, l’enfant qu’on a forcé à devenir grand

Du plus loin que tu te souviennes, tu ne te rappelles que de violence, jurons et querelles.  Pourtant, il y avait de l’amour quand même dans ton petit cœur d’enfant pour ces personnes qui se chicanaient sans cesse. Le jour où tes parents ont décidé de se séparer, ce fut comme une libération pour toi, Lire la suite…

J’ai été jeune moi aussi, ma fille

J’ai été jeune moi aussi, ma fille. Je sais ce que c’est de vouloir plaire à tout prix, pour ne pas être l’exclue, le rejet. Je sais que les amis prennent une place de plus en plus importante et les garçons aussi. Et je sais aussi que les garçons ne sont pas tous vrais et gentils. Lire la suite…

Ce que je te souhaite, ma belle fille

À toi, ma belle fille, Tu es encore jeune, tu viens tout juste de découvrir ce nouveau monde et moi, je suis déjà là à penser au futur. À ton futur. Au monde dans lequel tu viens de faire ton entrée. Un monde rempli de magnifiques paysages et d’espèces, rempli de bonté, d’amour, de charité, Lire la suite…

Ta graduation, mon garçon qui grandit trop vite

Mon grand garçon, Bientôt, par un jour ensoleillé de juin, tu mettras ton bel habit choisi avec soin, avec moi, ta maman. Tu auras choisis ta cavalière ou ton cavalier pour cette magnifique soirée que tu ne vivras qu’une seule fois. Tu auras une belle bague au doigt en signe de ton accomplissement, la fin Lire la suite…

Ce que j’ai toujours voulu te dire, papa

Aujourd’hui, papa, j’aimerais te dire tout ce que je n’ai jamais osé te dire. Il existe plusieurs sortes de relations père/fille. Il y a les filles à papa, les relations conflictuelles, les relations où le père et la fille sont très proches ou encore les relations toutes simples dans le respect. La nôtre, papa, est Lire la suite…

L’adolescent que tu deviens

Quand tu étais petit, ton adolescence était à des milles de nous arriver en pleine face; j’avais le temps de m’y préparer et honnêtement, ça faisait bien mon affaire que de me faire croire que ce n’était pas demain la veille que j’aurais à gérer ton acné et ta puberté.  Mais voilà. Comme dans toutes les Lire la suite…

À toi, la mère qui attend et qui n’est pas heureuse

Je sais, ma belle, que tu n’as pas le premier rôle dans un film épique. Tu es une femme réaliste, épanouie, un brin romantique, mais rien de trop corrosif. Ta corbeille de petites attentes fanées est pleine. Tes amies te disent que « tes attentes te rendent malheureuse », mais le temps file et tu joues Lire la suite…

La revanche de papa : je voudrais que tu arrêtes de grandir

J’ai plein de choses à t’apprendre, à te montrer. J’essaie depuis peu de te faire comprendre le temps, les jours, les heures. Drôle est que l’ironie m’est palpable, moi qui essaie d’arrêter, de figer le temps. Je voudrais que tu arrêtes de grandir, que tu restes le petit humain pur que j’aime tant. Je sais Lire la suite…

Bébé d’amour, j’ai peur de t’user

Tu as six mois, bientôt sept, ça fait d’toi un modèle bien récent. Tes yeux bleus sont encore si neufs qu’ils sont toujours en pourparlers avec le vert. Ils demandent d’ailleurs encore quelques semaines avant de rendre leur décision finale. Ces mêmes yeux si nouveaux font que tu m’regardes comme si j’étais la huitième merveille du Lire la suite…

Merci de m’accompagner dans la maternité, mon amie

Je me souviens autrefois, au moment où nous envisagions de fonder une famille, chacune de notre côté. On s’imaginait maman, on n’avait aucune idée de ce qui nous attendait, on avait seulement hâte d’avoir un bébé, d’avoir notre famille. On se faisait des plans, on souhaitait tomber enceintes en même temps, on s’imaginait passer notre Lire la suite…

Chère ancienne bitch du secondaire

Je n’ai jamais eu affaire à toi personnellement. On n’était pas amies, mais tu me laissais tranquille. Tu venais me voir quand tu avais besoin d’aide pour un devoir… ou pour essayer de me convaincre de te laisser copier le mien. Notre relation s’arrêtait là. Par contre, pendant ces cinq années, je t’ai vue aller. Lire la suite…