Le bonheur d’être ta maman

Mon garçon, Être ta maman est de loin le rôle le plus important que la vie m’ait confié. Et même si je croule parfois de fatigue, même si je doute parfois d’être à la hauteur de la petite personne incroyable que tu es et même si je soupire parfois trop bruyamment, ma vie est parsemée Lire la suite…

T’es pas mon fils

Je te regarde descendre la rue chaque matin, les yeux sur ta planche, la tuque bien calée sur ta tête. Pas de casque. Tu montres déjà ouvertement ta protestation envers les règles établies et t’es tellement beau. Y’a cette chose chez toi qui fait chavirer mon cœur de mère, même si je ne suis pas Lire la suite…

Le premier amour de ta p’tite

Quand ta fille d’âge préscolaire te parle de son amoureux pour la première fois, tu te dis que c’est pas mal cute. Sauf que tout ça peut devenir moins cute quand son amoureux devient un séducteur émérite dans son « local » à la garderie. À chaque retour de la garderie, tu te fais raconter comment « Gabriel » était Lire la suite…

Ton corps, mon fils

Mon fils, tu me m’appartiens pas. Je le sais. Mon fils, tu seras maître de ta vie. Je le sais aussi. Aujourd’hui, mes pensées se tournent vers ton désir d’indépendance et me confrontent à mon éventuel détachement. Tu me réserves des moments, souvent le soir, où je me colle à toi. Du haut de tes Lire la suite…

Maman, c’est quoi l’amour?

Ce matin, mon poussin, tu m’as regardée avec tes yeux de grande personne. Comme quelqu’un qui veut réellement savoir, quelqu’un qui a un besoin viscéral de comprendre. Une question te brûlait les lèvres, une si petite question qui a droit à une si grande réponse. Tu as plongé ton regard dans le mien et tu Lire la suite…

Mon grand, sois bon avec les filles

Mon grand, Aujourd’hui je te regardais jouer avec une petite fille. Vous étiez beaux à voir. Moi et sa mère nous sommes tout bonnement dit que ça serait drôle si, un jour, vous formiez un couple. Et après, je me suis mise à penser à ce jour où tu commenceras à chercher une compagne et Lire la suite…

Le garçon que t’auras pas

On va tout de suite mettre quelque chose au clair. Tu as deux belles filles en santé qui te comblent de bonheur jour après jour. Tu les adores et remercies la vie de les avoir placées sur ton chemin. Tu le sais, que tu es vraiment chanceuse, que certaines n’ont pas ta chance, que d’autres Lire la suite…

Le grand garçon que tu deviens

Pendant un moment, j’ai sincèrement cru que la version de toi qui baragouinait des mots plus ou au moins audibles avec ta petite voie aigue, qui m’appelait du matin au soir à grands coups de « Maman » et qui tendait toujours les bras vers moi dans l’espoir de se blottir dans les miens me manquait. Puis, Lire la suite…

La fille que je n’aurai jamais

Je suis enceinte. C’est un garçon. Encore. Un troisième. Et c’est le dernier. Ne me dis pas que l’important est qu’il soit en santé. Je t’arrête tout de suite. Ce petit homme qui grandit en moi, je l’aime déjà et il sera adoré tout autant que ses frères. Là n’est pas la question. Je ne Lire la suite…

Je m’ennuie de mon petit garçon

Aujourd’hui, mon grand, j’ai le goût de te dire quelque chose qui ne se dit pas. J’ai le goût de te dire que j’aimerais ça, que tu aies arrêté de grandir il y a quelques années, quand tu avais deux ans et que j’étais la huitième merveille du monde. C’est égoïste parce que je sais que Lire la suite…

Lettre à toi, mon garçon différent

Toi, mon grand de 13 ans déjà. Je t’aime. Toi, l’homme de ma vie. Je t’aime. Il y dix ans, le mot « autisme » ne faisait même pas partie de mon vocabulaire. J’ai découvert purement par hasard les symptômes sur un bout de papier que ta grand-mère m’a donné, après s’être arrêtée à un Lire la suite…

Lettre à mes enfants

À toi ma fille que je n’aurai jamais, Dès la première phrase de ce texte, il y a quelque chose qui cloche. J’écris à quelqu’un qui n’existe pas et qui n’existera jamais. Cela va possiblement paraître bizarre, mais j’ai quand même besoin que tu saches tout ce qui va suivre. Tu sais, quand j’étais une Lire la suite…

Le iPod de ton pré-ado, cet objet diabolique

Faut que je te parle à toi, la maman ayant survécu au terrible two et au fucking four en te disant qu’alléluia, tu auras enfin un break bien mérité jusqu’à l’adolescence de ta progéniture. Tiens-toi solidement parce que là, je risque de te faire tomber de ton nuage en ouate rose bonbon. Depuis notre jeunesse, Lire la suite…

Ton boys band : quand t’es la mère de garçons

Ça fait que te v’là enceinte d’un garçon. Toi qui rêvais de faire des couettes et des partys pédicures avec ta progéniture. Mais bon, tu es bonne joueuse, et comme on dit, à cheval donné, on ne regarde pas la bride. Ça fait que tu t’imagines assise sur ton patio avec un verre de rosé Lire la suite…

La belle-mère

T’as franchi sa porte d’entrée pour la première fois par une belle journée de printemps. L’odeur de maison trop propre pis de boules à mites t’a épinglé sur le mur de bibelots laids shinés. Tu te rappelles du bruit de ses talons hauts qui s’était rapproché pis de ton envie de déguerpir en courant. Elle Lire la suite…