Ta nuit de m*rde

Quand tu deviens maman, ton sommeil prend le bord.  Je ne t’apprends rien là-dedans, fille. Dès que le premier enfant arrive, tu deviens un genre de requin de la nuit. Un œil pratiquement ouvert en tout temps, toujours prête à intervenir tel un scout. T’es de garde en tout temps. Le simple bruit d’un enfant qui tousse Lire la suite…

À toi, la maman qui élève seule ses enfants

Aujourd’hui, je veux te parler à toi, la maman dont le papa est absent. Pas juste une semaine sur deux, pas juste de temps en temps. Absent. Tout le temps. Toi, la maman qui n’a pas la chance de s’accoter sur papa, qu’il soit dans le même lit, ou pas, pour s’occuper de ses petits. Lire la suite…

Je ne t’aime plus, ma fille

Je ne devrais pas écrire ce qui suit, encore moins le penser ou le ressentir, mais c’est comme ça : je ne t’aime plus, ma fille. Momentanément, je l’espère. Il me faut pointer du doigt ce tabou pour conjurer ce sentiment contre lequel je me bats depuis quelques jours. J’ai besoin de m’avouer cette vérité Lire la suite…

Ta dépression

Tu sais ma belle, ça fait un méchant bout que t’es fatiguée, non bien plus que ça, épuisée, au bout de ton grand rouleau, tu vois noir. Tout le temps. Il n’y a aucun mot pour décrire ce que tu ressens. Tu pleures à chaudes larmes rien qu’à regarder ta pile de linge sale, ton lit Lire la suite…

Le culte du corps

Une nouvelle sorte de mère vient d’apparaître, question de mettre plus de pression sur les épaules des mamans que nous sommes. Depuis les dernières décennies, être une bonne mère ne signifie pas seulement bien s’occuper de ses enfants. Nenon. Pour être une bonne mère, tu dois maintenant être une femme formidable pour ton conjoint, une Lire la suite…

Les 6 différences entre les femmes sans enfant et toi

Il semblerait que le statut de maman ne vienne pas seulement avec un bébé, un congé de maternité, du bonheur et des couches à changer. En effet, je t’annonce qu’à la minute où un petit être fait son apparition dans ta vie, un changement, si infime soit-il, s’opère en toi. À prime abord, tu ne Lire la suite…

Mes chers enfants, je vous déteste

Attention, ce texte est une satyre caricaturale des émotions ressenties par une maman à certains moments de sa vie. Mes chers enfants, je vous déteste. Quand je dis que je vous déteste, bien sûr, ce n’est pas vingt-quatre heures par jour. Ma vie n’est pas un enfer perpétuel, ou presque. Et je sais, on me l’a Lire la suite…

La vie pas si rose de la maternité

Tu imaginais ta vie de mère avant même de le devenir. Tes amies, des connaissances et les publicités t’avaient exposé ce qui t’attendait : un amour puissant pour ta progéniture, des moments de rire et de joie, des promenades paisibles en poussette et une impression d’être pleinement comblée. Tu t’es rapidement rendu compte que si Lire la suite…

Les 3 stades de l’enfance qui te mettent à bout de nerfs

Quand on devient mère, y’a comme une loi non écrite qui dit qu’on devrait être en symbiose avec notre marmaille, tous les jours, à tous les moments de son développement. Pis ça, c’est une grosse pression inutile parce que je te dis tout de suite, il risque d’y avoir des stades du développement de ton Lire la suite…

Être la vieille maman de jeunes enfants

T’étais pas de la plus prime jeunesse quand t’es devenue maman. T’as certainement eu un tas d’excellentes raisons d’attendre un peu avant de te lancer dans ce projet-là. T’avais sûrement envie de profiter à fond de ces années folles où ton énergie était à son point culminant, où ton corps et ta tête étaient capables Lire la suite…

Chère caféine

Chère caféine, T’ai-je déjà dit que tu es ma meilleure amie? Tu es toujours là pour moi, pour me soutenir. Le matin au réveil quand j’ai les yeux collés et que je dois me mettre en fonction, en plein après-midi quand j’ai besoin d’un petit boost d’énergie afin de tenir le coup jusqu’au souper alors Lire la suite…

Tu vieillis, la mère

Tu regardes tes enfants grandir avec des étoiles de fierté dans les yeux. Toutes ces étapes de franchies, tous ces progrès. Mon doux que tu trouves que le temps passe vite! Leur enfance déboule à une vitesse folle. J’ai une grande nouvelle pour toi, la mère : si tes enfants vieillissent, c’est que toi aussi, Lire la suite…

À toi, la pionnière qui a fondé sa famille loin des siens

Tu as choisi de fonder ta famille éloignée de ta propre famille. Volontairement ou non, consciemment ou pas, physiquement ou émotionnellement, il y a 550 km voire 2000 km qui te séparent de tes parents, de ta famille, de tes racines. C’est la job, ton conjoint, le besoin d’aller voir ailleurs si tu y étais Lire la suite…

Les 12 choses que maman remet toujours au lendemain

Il y a des choses que toute maman doit inévitablement remettre au lendemain, soit par manque de temps ou d’énergie, soit parce que petit coco a décidé de réduire ou d’abolir son temps de sieste, temps si précieux pour toute maman. Elle doit aussi faire face à une multitude d’imprévus, de jour en jour. Voici Lire la suite…

8 avertissements aux nouveaux parents

Ça y est, te v’là grayée du petit que t’attendais depuis des années ? Je te souhaite beaucoup de bonheur, fille. Mais, rien que pour prévenir le pire, voici #1  Tu vas dormir toute ta vie quand tu vas être morte. Ça se peut que t’aies la franche impression que tu ne dormiras plus jamais Lire la suite…

La maman malade

Tu t’es réveillée un matin et ça t’est tombé dessus d’un coup. La chaudière d’eau frette, toi chose, ou pire encore, le bloc de glace direct sur la tête. Un p’tit matin bien ordinaire et le temps d’un millième de seconde que tu n’as pas vu venir, ça t’a terrassée! Tu as eu mal au dos, Lire la suite…

Ma maudite grossesse

Être enceinte. Que ça sonne doux à votre oreille. Mais pas à la mienne. Lors de ma première grossesse, j’ai eu mal au coeur pendant les quatre premiers mois, j’ai vomi ma joie de vivre, mon énergie et mes projets dans une belle cuvette blanche. J’me levais le matin avec le trou de cul à Lire la suite…

La claque dans la face de la maternité

Avant de devenir une maman, j’étais une non-maman. Celle qui pense tout savoir de la vie. J’avais des idées préconçues qu’on appelle des préjugés. Je jugeais les femmes qui se disaient mère au foyer. Je les trouvais donc paresseuses, lâches d’abandonner le marché du travail pour se prélasser sur leur divan. Je me disais que Lire la suite…

Mon ennemi: les nuits sans sommeil

T’étais de celles-là. T’sais dans le groupe des paresseuses du matin. Du genre, attends-que-je-prenne-mon-café-et-on-pourra-discuter. De celles qui déjeunent et dînent en même temps, parce qu’à l’heure du lever, l’heure du déjeuner, elle, est passée depuis longtemps. T’étais de celles qui préféraient se prélasser dans le lit plutôt que de se lever en même temps que Lire la suite…