Ode à ma maudite fatigue

Chère fatigue, Jadis, je t’en voulais. Beaucoup. Jusqu’à tout récemment, je maudissais mes nuits entrecoupées, les cernes me colorant le visage jusqu’en dessous des bras, les bâillements qui me décrochaient la mâchoire 482 fois par jour et les maudits trous de mémoire liés au manque flagrant de sommeil accumulé depuis plusieurs années. Mais j’ai fini Lire la suite…

Je n’en peux plus

Je n’en peux plus. Je n’en peux plus de me lever chaque matin. Je n’en peux plus de remplir le paquet de responsabilités qui m’incombent. Je n’en peux plus de répondre aux besoins de l’un et aux demandes de l’autre. Celles des enfants. Celles de mon boss. Celles de mon chum. J’en ai par-dessus la Lire la suite…

À toi, la mère qui n’avait pas vu l’hiver venir

Mardi matin. Tu ne sais pas trop ce qui se passe, mais il fait frette aujourd’hui. Pas froid, FRETTE.   En toute bonne foi de mère, tu t’es dit qu’il te restait du temps. Que l’hiver n’était pas encore à nos portes. Voyons donc, on sort à peine de la canicule! Tu n’as même pas encore pensé au costume Lire la suite…

De la catastrophe naturelle à l’incendie de ta maison : tout ce que tu dois savoir sur l’assurance habitation

Les inondations du printemps au Québec et les ouragans qui ne cessent de déferler sur les Antilles te suscitent quelques questionnements quant à ta couverture d’assurance en cas de sinistre? Y était temps, ai-je envie de te dire. As-tu lu ton contrat d’assurance habitation en entier? Non? C’est bien ce que je croyais… Comprends-moi bien Lire la suite…

Je ne suis pas leur maman

Dans Cendrillon, c’est une femme froide et cruelle. Dans Aurore, elle est une marâtre. Dans bon nombre d’ouvrages, elle est la mal-aimée, la méchante… et dans ma famille, c’est moi. Je suis « la belle-mère ». Je les élève comme les miens à chaque jour. Je les trimbale à l’école, au ballet, au taekwondo ou au piano. Lire la suite…

Ta dépression : mon amour, je suis désolée

Entre deux lunchs et la vaisselle hier soir, tu m’as annoncé que ça n’allait plus. Je ne l’avais pas vu venir bien que j’avais constaté un certain détachement de ta part ces temps-ci. J’avais aussi fermé les yeux sur ton irritabilité, me disant que ton manque de sommeil et notre routine effrénée de vie y étaient Lire la suite…

Vous restez ensemble pour les enfants

Tu dois l’admettre, tu penses encore parfois avec un peu de nostalgie au couple que vous formiez à vos débuts.  Tu te rappelles les étincelles dans vos yeux, la complicité, l’avenir devant vous.  Vous étiez amoureux.  Assez pour fonder une famille.  Assez pour bâtir ensemble quelque chose de plus grand que vous. Puis, vous vous Lire la suite…

Arrête de te comparer, fille

Je le sais que c’est plus fort que toi. Que bien souvent, ça t’arrive de le faire sans même en être consciente. Je le sais aussi que c’est humain et que tu vas me dire que « quand on se compare on se console ». La vérité fille, c’est que bien trop souvent, c’est totalement le Lire la suite…

À toi, la folle des décorations

À toi, la folle des décorations, Oui, toi, cette folle, qui dès la première fraîcheur d’automne a donc ben hâte de sortir l’attirail des décorations d’Halloween pour décorer son parterre à grands coups de pierres tombales, de faux sang, de grosses citrouilles coupées tout croches par les enfants et de fantômes accrochés ici et là Lire la suite…

Papa, tu n’étais pas un bon père

Papa, Je t’ai toujours vu comme un homme bien, un bon père. Tu es parti alors que j’étais si petite, mais je chérissais les fins de semaine passées chez toi. Je croyais vivre le meilleur des deux mondes, maman à la ville, papa à la campagne. Tu avais refait ta vie avec une nouvelle femme, une Lire la suite…

Les maudites photos de famille

Tu aimes bien avoir des photos à jour de ta progéniture à exhiber sur ton bureau, et faire une mise à jour de temps en temps du portrait de famille qui trône sur le mur du salon.  Y’a pas plus belle décoration que tes enfants, sont tellement adorables (surtout immobiles et encadrés sur papier glacé).  Lire la suite…

À toi, la maman qui ne se trouve jamais assez

Tu ne te trouves pas assez.  Pas assez maternelle, pas assez patiente, pas assez présente, pas assez travaillante, pas assez dévouée, pas assez tout ce que tu veux, en fait.  Tu te reconnais.  Tu sais très bien de quoi je parle. Mais te rends-tu compte à quel point t’es exigeante envers toi-même?  Te rends-tu compte Lire la suite…

À toi, ma future filleule

À toi, ma future filleule, Aujourd’hui est un grand jour pour toi et moi;  j’ai appris officiellement, que dans un futur non lointain, je pourrai t’appeler ma filleule. Ce mot est pour moi encore plus intense que de dire ma nièce. Ce mot renferme pour moi beaucoup plus d’engagement de ma part dans ta vie. Lire la suite…

Lettre à ma grande amie de jadis

Chère amie, Il fut un temps où nous partagions tout. Que ce soit à l’école, les fins de semaines, pendant l’été… notre quotidien nous ramenait l’une à l’autre, tournait autour de nos conversations, nos fous rires, nos épreuves et nos pleurs. Le temps et les circonstances ont fait en sorte que notre amitié s’est terminée, Lire la suite…

Ma mère de vie

Je suis née dans un mauvais environnement. Dans un monde qui n’était pas apte à me donner ce dont j’avais besoin pour devenir une bonne personne. Je suis arrivée dans cet univers sans le demander et les personnes qui m’ont conçue n’auraient peut-être pas dû. Ce n’est pas tout le monde qui a le don Lire la suite…

Mon amour, ta femme existe encore

Notre bébé est enfin arrivé. Après tous ces mois à être impatients, il est là. Ce qui veut dire que tu as finalement obtenu le statut de papa et moi celui de maman et je n’aurais voulu vivre cela avec personne d’autre que toi. Ton petit sosie, notre progéniture, je l’aime d’un amour indescriptible. Mais au-delà de mon Lire la suite…

Prends soin de ta famille pis laisse faire le monde

Si tu es comme moi, tu avais, naguère, une tante ou une grand-mère fatigante pour deux qui répétait à qui mieux-mieux que « la famille, t’sais, c’t’important! «  ou « Tant qu’y a la famille, toutte va ben ». Pis ça te tombait sur les nerfs pas rien qu’à peu près. Chaque événement, rencontre, party – name it Lire la suite…