Être pâmée sur soi

Être pâmée sur soi. Oui, être en amour par-dessus la tête avec notre petite personne. S’aimer assez pour ne plus douter, se respecter, devenir toujours un peu plus celle qu’on a envie d’être. Je viens de frapper un mur. Je pensais avoir fait un énorme bout de chemin à ce sujet. Je pensais que j’avais Lire la suite…

Mes enfants, vous m’avez donné confiance

Mes enfants, vous m’avez donné confiance. Avant votre venue, je n’aimais aucune parcelle de mon corps.  Je le cachais, autant que possible.  Parce que j’étais consciente qu’il n’était pas parfaitement parfait, parce qu’il n’était pas ce que je voulais qu’il soit.  Parce que j’avais peur qu’il fasse peur. Il n’avait jamais porté de bikini.  Jamais Lire la suite…

Laisse-les te détester, ma fille

Ma belle enfant, ma fille, Je te vois tenter de plaire aux exigences de ta professeure, aux aspirations de tes meilleures amies et aux humeurs des garçons. Je te vois les yeux devant la télé et je t’entends me dire, j’aimerais tellement ça être comme elle. Mais moi, ma chérie, j’ai envie de te dire Lire la suite…

Lettre à mon garçon intimidé à l’école

Mon petit bonhomme, Aujourd’hui je voudrais te parler d’intimidation. C’est malheureusement un mot qu’on entend de plus en plus de nos jours. Pis parfois, ça commence un peu trop tôt. Ça commence avant même que tu sois capable de lire des mots étiquettes dans la classe de madame Johanne ou de faire des additions et Lire la suite…

Chers parents cachés derrière vos Wayne Gretzky

Chers parents cachés derrière vos Wayne Gretzky, Nous sommes à une époque de performance et de réalisation de soi, mais la vie ne sera pas toujours faite de victoires; elle sera malheureusement ponctuée de défaites et je préfère vous avertir tout de suite afin que vous cessiez de vous rendre ridicules en mettant une pression Lire la suite…

J’ai beaucoup d’espoir pour toi, la maman de demain

J’ai beaucoup d’espoir pour toi, la maman de demain. J’ai espoir qu’un jour, tu pourras faire des choix pour ton enfant sans que l’on te fasse sentir que ce ne sont pas les bons. Que tu pourras prendre toutes les décisions que tu voudras sans faire grincer des dents les femmes qui n’auront pas fait le Lire la suite…

Ton reflet dans le miroir

Ton manque de confiance en toi te fait oublier tes rêves et t’empêche de foncer tête première dans les projets que tu chéris depuis longtemps. Il t’empêche de porter tous ces vêtements que tu aimes parce que tu ne t’assumes pas assez pour les revêtir.  Il t’empêche d’être toi-même et rend tes yeux tristes et ton sourire Lire la suite…

Tu ne vaux rien, ma fille

Ma fille, Hier soir, je me suis fait traiter de pute car j’ai refusé de suivre l’homme qui m’a payé deux bières et trois shooters. Il était déçu que son « investissement » ne donne pas les résultats escomptés. Il s’est senti dupé. Comme quoi un petit 20$ en alcool lui assurait le droit de me voir Lire la suite…

Chère moi

  Chère moi, Je t’écris parce qu’avec le rythme effréné de la vie, je ne prends pas toujours le temps de m’arrêter et de te demander comme tu vas. Tout à l’heure, je t’ai croisée dans le miroir; tu avais les cheveux en bataille, les dernières traces d’un rouge à lèvres ornait tes lèves et ton pouls Lire la suite…

À toi, la maman qui ne se trouve jamais assez

Tu ne te trouves pas assez.  Pas assez maternelle, pas assez patiente, pas assez présente, pas assez travaillante, pas assez dévouée, pas assez tout ce que tu veux, en fait.  Tu te reconnais.  Tu sais très bien de quoi je parle. Mais te rends-tu compte à quel point t’es exigeante envers toi-même?  Te rends-tu compte Lire la suite…

Arrête de te taper sur la tête

Depuis quelques années, tu te dénigres. Évidemment, tu le fais sans t’en rendre compte. Ça a commencé sournoisement avec une mauvaise pensée par-ci et une plainte par-là en regardant les autres autour de toi et en te disant que tu ne leur arrives pas à la cheville. Meilleure santé, meilleure job, meilleure vie familiale, meilleur look, meilleure Lire la suite…

Mes enfants, merci de me laisser partir travailler en paix

Mes enfants, J’ai toujours aimé travailler. Le travail, c’est la santé qu’ils disent. Ça colle totalement à ma réalité. C’est plus qu’une job. Je dirais que c’est une passion, un mode de vie. À chaque matin, j’ai hâte d’y retourner pour faire une différence. Je réussis bien dans mon domaine professionnel. Je suis sur mon Lire la suite…

Le monde que je vous lègue, mes enfants

Mes chers enfants, Aujourd’hui, j’ai le goût de vous parler. En vérité, j’aurais le goût de m’enfuir à l’autre bout du monde pour vous protéger, mais comme je sais que c’est un souhait inutile, je vais me contenter de vous jaser. Il faut que je vous dise que des fois, ma société me fait mal. Et que des fois aussi, je Lire la suite…

Toi, le parent pauvre

Toi, le parent pauvre. Celui qui vit sous le seuil de la pauvreté. Que tu sois monoparental ou non, travailleur ou non, instruit ou pas, on te fait la vie bien dure, sans considération pour les raisons qui t’ont mené à la précarité. Une séparation dans laquelle tu as beaucoup perdu. Une perte d’emploi. La Lire la suite…

À vous, parents de mes futurs  élèves

Je sais bien, l’été n’est pas encore terminé. Vous avez encore les pieds dans l’eau de la piscine, et moi aussi d’ailleurs. Je suis une enseignante qui profite des ses vacances car j’ai comme conviction qu’une enseignante reposée en vaut deux. Malgré cela, je prends quelques minutes de ces dernières journées de calme pour vous Lire la suite…

Ton entrée au secondaire et mes conseils de maman

Neuf mois après avoir transformé mon corps en montgolfière, tu as décidé de te montrer le bout du nez. Vingt pouces, huit livres, un petit garçon tout mignon. Je me rappelle encore de ta légèreté d’être humain miniature dans mes bras. Je me rappelle encore des pleurs aigus qui sortaient de toi,  petit être si fragile. Puis, Lire la suite…

Ton secondaire et ce que tu dois savoir, ma fille

Ma fille, La rentrée approche. Alors avant que ne vienne pour toi le temps de lancer dans les airs ta coiffe de finissante, avant que l’on soit convoqués à ta collation des grades, laisse-moi te dire ce que j’ai finalement compris.  Ça m’aura pris vingt ans, mais la semaine dernière, au retour de mon propre conventum, Lire la suite…

Maudites courbes

J’ai quarante-six ans et je me souviens. J’ai six ans. Je me trouve trop mince. Je suis filiforme. Toutes les petites filles du monde en rêveraient, sauf moi. Moi, je me trouve trop plate. J’aimerais donc ça avoir des courbes, des hanches, des fesses… Un corps de femme. J’ai dix ans. Les formes prennent leur Lire la suite…