7 choses que tu devrais savoir sur le deuil périnatal

Le deuil périnatal est un sujet délicat auquel peu de gens ont envie de se frotter. C’est bien normal, la mort est un point final à la vie et ça peut paraître effrayant d’y penser, à plus forte raison quand il s’agit d’un très jeune enfant ou d’une grossesse naissante. Pourtant, malgré les avancées médicales Lire la suite…

Ta garde partagée

C’est dimanche. Ton bébé est parti pour la semaine chez son papa. Tu as le cœur triste, inconsolable. C’est une roue qui tourne. Avoir des enfants, c’est les aimer, les écouter, les chérir, les éduquer. Lorsque tu t’es séparée, tu t’es dit qu’à partir de ce moment-là et jusqu’à sa majorité, tu devrais te rendre à Lire la suite…

Les dents de lait : une saga dont tu es l’héroïne

Chapitre 1 : Ça branle À partir du jour de ses quatre ans, ton enfant se met à s’imaginer des dents qui branlent. Il a si hâte d’avoir la fameuse visite de la Fée des Dents. Alors au moins une fois par semaine, tu es dans l’obligation de tenter de faire bouger une de ses dents Lire la suite…

Ton très reposant séjour à l’hôpital post-accouchement

Dans l’ensemble, ton accouchement s’est bien déroulé malgré son lot d’imprévus. Pis maintenant que ton p’tit est sorti, c’est le temps des visites du personnel de l’hôpital et ton calvaire se poursuit dans une chambre semi-privée sans air climatisé ni intimité sous aucune forme. C’est le temps de faire le deuil de ta pudeur, de Lire la suite…

Je t’ai blessé, mon bébé

J’ai toujours les yeux rivés sur toi. Tu colores mon champ de vision et acceptes tous mes clins d’œil. Tu attendris mon regard à grands coups de sourires. Tu incarnes l’innocence, la pureté. Tes petits doigts dodus prennent ma main pour ne plus jamais la lâcher. Tu es vulnérable, à découvert. Mais je suis là, Lire la suite…

À toi, mon amie qui a accouché par césarienne 

Je sais que ce n’était pas ton plan de rêve. On s’en était parlé même, c’était ton pire scénario. Tu voulais tellement accoucher « naturellement », comme tu disais. J’ai vu la déception dans tes yeux à la seconde où tu m’as raconté ton accouchement. Je pense qu’on a besoin de jaser.  Je ne parle pas en Lire la suite…

La maman funambule

C’est arrivé comme ça, sans crier gare. Ton médecin voulait te revoir et il te l’a annoncé : un mal sournois s’est installé en toi et tu devras le combattre. Le sol s’est effondré sous tes pieds. La vie ne tient qu’à un fil, tu le sais plus que jamais.  Ton chemin, tu devras désormais le Lire la suite…

Le monde que je vous lègue, mes enfants

Mes chers enfants, Aujourd’hui, j’ai le goût de vous parler. En vérité, j’aurais le goût de m’enfuir à l’autre bout du monde pour vous protéger, mais comme je sais que c’est un souhait inutile, je vais me contenter de vous jaser. Il faut que je vous dise que des fois, ma société me fait mal. Et que des fois aussi, je Lire la suite…

Le calvaire des hémorroïdes

Quand tu étais petite, tu regardais les femmes enceintes avec plein d’amour dans les yeux. Elles étaient belles, rayonnantes et portaient la vie. Tu ne te doutais pas une seule seconde qu’une des ‘’joies’’ de la maternité portait le nom d’hémorroïdes. Alors toi, la fille qui vient juste de découvrir un nouvel ami qui s’amuse Lire la suite…

Ton deuil de l’amour

Je sais quel effet ça fait de dormir dans un lit vide, de serrer son oreiller fort fort dans ses bras en imaginant que c’est un homme. Je sais que l’on se sent seule quand l’unique personne à qui on parle dans la journée est le livreur de pizza et que les seules voix qu’on Lire la suite…

Maman a le cancer

Tu es une femme occupée. Et performante. Le jour, tu travailles. Après ta journée bien remplie au boulot, tu retournes chez toi et tu redeviens simplement mais pleinement maman. Après avoir mis ta marmaille au lit, tu délaisses (un peu) ton rôle de maman pour faire place à la femme. À l’amoureuse aussi. Un peu Lire la suite…

Lettre à mon vagin

Salut. Écoute, j’en ai long sur le cœur et dans les bobettes à te dire et c’est le moyen que je prends aujourd’hui pour le faire. Comment je pourrais bien te dire ça sans te froisser? J’en ai plus qu’assez que tu gères ma vie! Un jour tu es là à me faire vivre les Lire la suite…

À toi, le père qui travaille dans le Nord

T’as commencé, t’étais flo. T’as pas pris la peine de te demander si c’était vraiment ça que tu voulais, ni maintenant, ni plus tard. Tu t’es tranquillement forgé une vie là-bas. Pis t’as continué à vivre ta vie ici. Deux mondes complètement différents. Tu sais pas si tu y as vraiment pris goût, si tu Lire la suite…

Maman séparée : je suis une maman phœnix

Comment j’ai fait. Comment j’ai survécu à l’hiver le plus froid de ma vie. Vous deux dans mes bras, le cœur fendu. Comment j’ai survécu quand je suis revenue du travail après le déménagement de votre père. Et pis que sa rangée de cintres était devenue aussi vide que ma vie. Que je vous pactais Lire la suite…

Avec toi, j’ai connu l’enfer

Toi qui disais m’aimer. Toi qui disais me chérir jusqu’à la fin de tes jours. Toi qui as détruit mon amour-propre. Toi qui as gâché ma vision de l’amour. Je m’adresse à toi qui m’as tant fait souffrir et dont le souvenir continue de me hanter malgré tout ce temps passé. Ne te méprends pas, Lire la suite…

Tout ce que j’aimerais te dire, ma belle maman séparée

J’aimerais te dire que ça va finir par passer, que ta peine d’être toute seule dans ton salon en train de te demander si un jour, ton cœur, ta tête et ton âme vont s’en remettre. J’aimerais te dire que tu vas arrêter de pleurer à toutes les fois que tu y penseras, que ta Lire la suite…

10 instruments pour torturer tes enfants 

Il y a plusieurs tâches plates qui te reviennent en tant que parent et tu t’en attendais. Par contre, tu ne t’imaginais pas que les points suivants auraient l’effet d’un démon dans l’eau bénite pour tes petits tannants. Ce qui est encore plus horrible là-dedans, c’est que la grande majorité d’entre eux sont inévitables, tu Lire la suite…

À toi qui as détesté l’allaitement

Toi, t’as détesté allaiter. T’as subi ça une, deux ou trois semaines (ou mois?) pis après t’as tiré la plug. J’emploie bien ici le verbe «subir», parce que c’est vraiment ce que tu as vécu. Des fois, en jasant avec les autres mamans, tu te sens comme une extra-terrestre. Les autres, elles sont en symbiose Lire la suite…