Mon bébé, mon dernier bébé

Mon bébé. Mon troisième bébé. Mon dernier bébé. Depuis ta naissance, si tu savais tout ce que tu n’as pas. Tu n’as pas été la vedette unique de ta journée de naissance puisque ton grand frère est entré à la maternelle le même jour. Tu n’as pas eu le droit de te créer ta propre Lire la suite…

À toi, ma petite deuxième

Ma petite deuxième, Ma précieuse, très précieuse petite fille. Tu étais souhaitée, rêvée et attendue. Tu n’étais pas plus grande qu’un grain de riz que tu faisais déjà ta place dans notre famille. Ton frère ne comprenait pas tout, mais du haut de ses presque deux ans, il savait que bientôt, il ne serait plus Lire la suite…

Lettre à mon deuxième enfant

Mon bébé, Je sais que je ne devrais pas t’appeler comme ça, parce que tu as déjà deux ans et quelques mois. Tu es grand. Tu es magnifique, si débordant de vie et d’intelligence. Aujourd’hui, je veux m’excuser. Tu es arrivé un beau jour glacial de février. En arrivant à la maison, la réalité m’a Lire la suite…

La culpabilité d’avoir un deuxième bébé

Quand j’ai su que tu t’étais fait une petite place dans mon bedon, toi, mon deuxième bébé, j’ai pleuré. J’ai pleuré de joie, mais spécialement pour ton grand frère qui perdrait si vite sa place de petit bébé. Ce soir-là, je l’ai bercé en pleurant et en le serrant de toutes mes forces comme si Lire la suite…

La mort de l’homme de ta vie

Le destin ne fait pas toujours bien les choses. Par moment, il peut être si cruel. Si injuste. Lorsque les portes de ton cœur se sont ouvertes à l’être aimé, tu étais convaincue que cet amour durerait toute ta vie. Toute votre vie. Bien que vous vous étiez promis de vous soutenir pour le meilleur et pour Lire la suite…

Toi, mon enfant du milieu

J’ai toujours su que je voulais plusieurs enfants. J’en ai eu trois. Dont toi. J’ai toujours cru que je vous aimerais tous de la même façon, également. Je vous aime tous. De la même façon? Non. Également? Je ne crois pas. Parce qu’entre mon aîné, mon enfant du milieu et mon petit dernier, il y Lire la suite…

J’en ai marre d’être conciliante 

Je prends la parole pour toutes celles qui passent en deuxième parce qu’il y a toujours quelqu’un de plus mal pris qu’eux pour se plaindre. J’ose dénoncer haut et fort ce que je vis parce que je sais que je ne suis pas la seule. Si je ne me retenais pas, je le crierais sur tous Lire la suite…

On en fait-tu un p’tit deuxième ?

J’aimerais qu’on en fasse un p’tit deuxième. Je veux que notre fille devienne l’aînée, elle est déjà une grande sœur dans l’âme lorsqu’elle joue avec des plus petits, elle est si merveilleuse, on ne peut pas s’arrêter là. On en fait-tu un deuxième ? Même si je t’avais promis que j’en voulais juste un, je Lire la suite…

Lettre à mon aînée

Ma belle amour, Il y a à peine quelques mois encore, tu étais la seule au centre de mon univers. Toutes mes pensées et mon amour maternel ne convergeaient que vers toi. Il y avait ce petit être qui grandissait en moi et que j’aimais aussi, mais tant que ce petit trésor n’avait pas de Lire la suite…

Trois enfants à bord : l’apocalypse exponentielle en 6 points

Tu pensais que ce serait simple, d’avoir trois enfants. Que tu ne verrais pas la différence au final. Qu’ils allaient jouer ensemble pendant que t’allais prendre un verre de vin en les observant du coin de l’œil avec ton regard maternel attendri pis qu’ils allaient grandir ensemble dans un esprit de fraternité absolu. Ma pauvre Lire la suite…

Les 5 choses qui changent au deuxième bébé

Être maman, ça développe les sens que t’avais déjà à une limite que la science n’explique pas. Tu sens tout, tu vois tout – pis t’en hallucines en plus – et t’entends tout, tout le temps. Pis c’est fou, mais après le premier, t’as l’impression d’entendre tes ovaires te crier qu’ils sont prêts à te Lire la suite…

Bébé last call

J’te veux, toi, mon petit dernier. Mon bébé last call. J’veux devenir ta maman. J’veux connaître ce sentiment-là pour une dernière fois avant de clore la boucle pour de bon. Pour la dernière fois, je veux que, du fond de ta grotte, tu me fasses ressentir cette extase, ce privilège de pouvoir porter la vie Lire la suite…

La maladie de l’enfantement

On va se le dire, t’es souvent à boutte c’est temps-ci et pis quand on te cherche, c’pas ben long qu’on te te trouve dans le bordel de ta petite cuisine en train de mâchouiller une série de mots religieux. Mais il reste quand même des jours où ta maisonnée baigne dans la tendresse et Lire la suite…

L’arrivée du deuxième

Une fois la grosse adrénaline de la jaquette bleue tombée, te voilà de retour au bercail ben motivée. Toi qui te croyais fatiguée avec ton premier et en fin de grossesse, là j’t’avertis, tu vas vouloir arracher des têtes. Surtout celle de ta belle-mère qui va encore débarquer à toute heure du jour chez vous Lire la suite…