Et si tu acceptais de l’aide, la mère

On dit que ça prend un village pour élever un enfant. Tu as cru à cette affirmation seulement après la venue de ton premier petit trésor. Parce qu’avant ça, toi, tu étais une superwoman. Tu pensais t’en sortir toute seule avec ton chum, mais on va se le dire, dans notre société de métro-boulot-dodo, y Lire la suite…

M’épouseras-tu un jour ?

Mon bel amour, Ça fait plusieurs années que nous partageons nos vies. Nous avons trois enfants en santé, une belle maison, des emplois respectables… Malgré tous ces accomplissements ensemble, nous ne nous sommes jamais mariés. Nous abordons parfois la question, mais tes arguments rationnels éteignent toute discussion très rapidement. Un mariage, ça coûte cher. Allons-nous Lire la suite…

Quand t’as enfin fait ta grande demande, mon amour

Mon amour,  Ce moment, je l’attendais depuis tellement longtemps. Celui où tu serais prêt à me promettre qu’on s’aimerait même lorsqu’on va devenir des vieux chialeux à l’épicerie le dimanche matin. Celui où j’ai senti, rien qu’en regardant dans tes yeux, qu’on va se battre à chaque jour pour s’assurer que la flamme entre nous ne s’éteigne jamais.   Lire la suite…

Mon gars, donne-moi un break pis slaque les demandes

Mon gars, Je t’aime de tout mon cœur de mère et mon amour est sans limite. Mais même avec toute la bonne volonté du monde, maman ne peut pas toujours s’occuper de toi pis des fois, ça ferait ben que tu me donnes un break. Maman ne peut pas toujours te regarder quand tu veux Lire la suite…

11 phrases dites par tes enfants qui te rendent folle

Du fromage en crottes, c’est bon. On est d’accord là-dessus. Mélange ça avec des frites et de la sauce brune et on atteint le niveau supérieur. C’est pu juste bon, c’est divin. D’une façon similaire, mais franchement pas aussi agréable, il y a certaines phrases de tes enfants qui sont vraiment gossantes. Mélange LA phrase Lire la suite…

Ta maternité a le droit de lever le drapeau blanc

Les oreilles te frisent, les cheveux te grisaillent pis il te semble que le cœur est sur le bord de te lâcher. Entre tes deux-cent-soixante-quinze responsabilités de mère-de-famille-blonde-employée-modèle-pis-chum-de-fille-qui-a-pas-vu-sa-gang-depuis-1996, des fois, force est d’admettre que quand les enfants se couchent, les deux bras te tombent en même temps que la pression que tu te mets sur Lire la suite…