Ta grossesse après une fausse couche, mon amie

Je t’écris, mon amie, parce que je le sais, je le comprends ce pincement au creux de ton cœur. Les deux petites lignes sur ton test auraient dû te remplir de joie, et quoique tu sois heureuse, ton coeur se serre et t’empêche de jouir de cette nouvelle formidable. La peur. La peur que ce petit miracle Lire la suite…

Ma belle maman, suis ton instinct

Ma belle maman, Tu as peut-être remarqué, depuis que tu as mis ton petit trésor au monde, que ton nouveau rôle de maman est le plus excitant, le plus beau, le plus incroyable, mais aussi le plus difficile que tu aies jamais connu. Devenir maman, devenir « sa » maman est sans doute la plus belle chose qui te Lire la suite…

Mon bébé, ça fait trop longtemps que tu te fais attendre

Mon homme, mes collègues, mes amis, maman, papa, vous ne pouvez pas comprendre. Vous ne pouvez pas comprendre comment je me sens puisque ça ne vous est pas arrivé. Parce que vous n’êtes pas moi. Parce que j’ai déjà un enfant en santé. Je ne vous demande pas non plus de faire l’impensable. De comprendre, Lire la suite…

J’veux pas te f*cker, ma fille

Ma fille, T’as beau être encore toute petite, tout juste capable de te tenir sur deux pattes et de balbutier quelques mots, et moi j’ai beau me dire que je devrais savourer pleinement le moment présent, ta jouvence toute neuve et ta pureté de poupon, j’arrive pas à m’empêcher de penser au fait que je Lire la suite…

Il s’arrête quand, ton hamster ?

Avant d’être mère, les seules questions que tu te posais possiblement étaient de savoir ce que tu avais envie de manger pour souper, où tu allais sortir boire un verre vendredi soir et si tes pantalons te faisaient un gros derrière; tu ne réalisais probablement pas à quel point tu avais l’esprit tranquille. Évidemment, tu Lire la suite…

À toi, la nouvelle maman, j’aimerais te dire

À toi la nouvelle maman, J’aimerais te dire que dès la naissance de ton bébé, tout ira pour le mieux, chaque jour. Que tu ne connaîtras ni le doute, ni la remise en question, ni la peur, ni l’incertitude. Que tout sera beau, que tout sera rose. Que tu vivras sur un éternel nuage de Lire la suite…

À vous, chère madame Arachide-Cacahuète-Pinotte

À vous, chère madame Arachide-Cacahuète-Pinotte, J’espérais ne jamais avoir peur de vous et encore moins que ma fille ne soit votre proie. J’espérais pouvoir me dire que ça arrive juste aux autres et que jamais vous ne viendriez implanter ce sentiment de terreur dans ma tête. Vous faites de moi une maman paranoïaque car vous essayez Lire la suite…

Le chapitre le plus difficile de la maternité

Ce billet est inspiré de l’article The Hardest part of parenting isn’t what I expected de Steph Mignon parut sur le blogue Scary Mommy.  Mon fils, Lorsque tu es né et que tu t’es mis à multiplier les nuits d’insomnie et les siestes trop courtes, j’ai bien cru que j’allais y laisser ma peau. Mais nouvellement dotée d’une Lire la suite…

À toi, mon futur amoureux, pardonne-moi

Quand t’arriveras avec tes bras chargés d’amour, ton sourire empreint de douceur, tes mots remplis de passion, parce que tu crois en nous, en moi, pardonne-moi s’il te plaît d’être encore un peu brisée. Quand tu me diras ça ne presse pas, que t’es prêt à être patient et à prendre le temps qu’il faut, Lire la suite…

Donner une chance à l’amour après la trahison

T’as été trompée? Bien moi aussi, fille. Après cinq ans de vie commune. Ça fait mal hen? On se trouve tellement nulle après ça, on doute de tout le monde et même de nous, on devient une freak de la confiance. On pense que c’est de notre faute et qu’on ne pourra plus jamais truster Lire la suite…

J’ai peur de vous perdre, mes enfants

Mes enfants, Vous dormez encore, chacun dans vos petits lits, je vous regarde tour à tour en me répétant invariablement que rien ne vous arrivera jamais comme pour m’en convaincre. Un mensonge évident que je tente de propager dans tout mon être. Ce soir j’ai pleuré parce que l’enfant d’un autre est mort. Les enfants Lire la suite…

Je doute

Je sais, je suis celle qui doute. Tout le temps. Je doute de mes capacités à être une bonne mère. Lorsque je me surprends à ignorer les pleurs de mes enfants après une journée épuisante ou encore lorsque les gens me reprochent d’être trop permissive avec eux. Ces moments d’inquiétude, je les déteste, et là, c’est Lire la suite…

Mon petit gars, tu ne peux plus te cacher en-dessous de ma jupe

Je sais, beaucoup de gens me le disent, je crois que je t’ai gardé trop longtemps dans ta bulle, trop longtemps dans mes bras, trop longtemps dans le porte-bébé, trop longtemps dans mon lit. Mais jamais trop longtemps dans mon cœur. Je sais, ils me le disent aussi, que j’aurais dû te laisser pleurer, savoir Lire la suite…

Le développement de ton p’tit et ta crainte constante de son retard

On t’avait dit qu’avoir un enfant, c’était s’émerveiller quotidiennement, s’émouvoir devant tant de petits moments. Devant tout, devant rien. Devant cette vie qui grandissait. On t’avait dit que ça allait être le plus beau des spectacles et qu’il défilerait à vitesse grand V sous tes yeux amoureux, remplis de confiance, devant ton cœur gonflé de Lire la suite…

Ton entrée à l’école m’angoisse, mon petit homme

Tu sais, mon petit homme, maman adore l’école.  J’ai toujours aimé les effets scolaires, l’odeur des cahiers neufs et le son de la craie sur un tableau.  Je suis passionnée de grammaire, j’adore l’écriture et je pourrais probablement passer ma vie à étudier.  Enfant, j’étais toujours première de classe, sans effort.  L’école, pour moi, c’était Lire la suite…

N’écoute rien, ni personne

Ça y est ! Le petit +  vient d’apparaître sur ton test de grossesse. Le début d’une belle ou moins belle, (dépend de bien des facteurs) grande, giga, merveilleuse aventure s’annonce. L’aventure d’une vie ça, c’est indéniable. Tu es maman en devenir et si tu l’étais déjà, tu remets ça… question d’expertiser un peu plus Lire la suite…

Fais-moi confiance, mon garçon

Depuis ta naissance, je suis là pour toi. Pour combler tes besoins. Pour  panser tes bobos. Pour  ramener un sourire sur tes lèvres quand tu fais la baboune. C’est mon rôle de maman de veiller sur toi. De te rassurer en toutes circonstances. Quand tu pleures parce que tu as mal, je suis là pour Lire la suite…