Comment trouver les mots pour te dire : « Je te flush, mon chum »

J’en suis arrivée à ça :  c’est fini. Pas que je l’aie souhaité, mais nous y sommes. Un genre de point de non-retour, t’sais. C’est bien beau dire que nous n’avons pas d’enfants ensemble, c’est quand même un bateau pas mal chargé sur lequel nous voguons allègrement depuis quelques années déjà. J’ai peut-être été un peu Lire la suite…

8 bonnes raisons de prendre des vacances des enfants

Pas besoin de me dire que pour toi, la maternité c’est pas un travail dont tu as besoin de prendre des vacances. Je sais que tu aimes tes enfants plus que tu ne t’aimeras jamais toi-même. Mais à moment donné, c’est ben correct de prendre un break. #1  Parce que qui dit vacances dit dormir Lire la suite…

La revanche de papa : les 6 grandes épreuves du papa célibataire

Être en couple, ça veut dire s’aimer, il va de soi. Mais derrière ce concept aux mille visages, être en couple, ça veut dire utiliser les forces de chacun et les mettre à profit pour solidifier son noyau. Ça veut aussi dire travailler ensemble et communiquer afin de tirer la couverture symbolique dans le même Lire la suite…

Lettre d’amour à ma femme

Je souhaite te dire que tu es l’amour de ma vie. Je prends ce temps parce que je sens qu’à cette période de ta vie, et de la mienne aussi, cela doit être dit. Je pourrais utiliser des mots si beaux et si doux, mais je veux plutôt laisser mon cœur dicter sincèrement ce que je Lire la suite…

5 choses à ne pas faire quand ta blonde est enceinte

Dès que le petit + est visible sur le test de grossesse apparaissent fébrilité, excitation et…questionnements. Toi, la maman, tu sens ton corps changer et tu t’adaptes du mieux que tu peux pour dealer avec cette sensation douce-amère de devenir l’hôtesse de ce petit pépin bientôt melon d’eau. Le mâle alpha aussi fait du mieux Lire la suite…

Ta libido de carpe

Au cas où tu l’ignorerais, une carpe est un poisson qui a une forme aplatie. Ben oui, il est plate. Exactement comme ta libido en ce moment. Elle est plate, ben ben plate. Elle s’est probablement cachée au fond d’un tiroir lors de ton accouchement et elle n’a pas du tout le goût d’en sortir. Lire la suite…

À toi, la mère infidèle

Voilà enfin, tu l’as rencontré. Le vrai amour, celui qui te fait vibrer, qui a su toucher ton âme sans même prononcer un mot. Victor Hugo disait: «Aimer, c’est savoir dire je t’aime sans parler ». Cette phrase résonne en toi et plus que jamais. Mais le hic, c’est qu’il n’est pas le père de Lire la suite…

Les maudites finances

T’sais. Ouin. Méchante affaire que de parler finances. Si tu es comme moi, tu règles tes factures en soupirant ou bedon tu les déchires et les pitches dans la poubelle sans les regarder, c’est selon. À prime abord, on est d’accord que le budget, les dépenses qui se multiplient, les revenus inversement proportionnels, les économies Lire la suite…

Ta maternité : plaisir égale culpabilité

Tu avais l’habitude de profiter des petits plaisirs de la vie, d’avoir du fun, de faire les quatre cents coups. Puis tu as eu des enfants et tu constates que depuis, t’as pas mal moins de plaisir. On dirait que tu t’en éloignes un peu plus chaque jour au profit de la culpabilité. Comme si Lire la suite…

Toi, tes hormones de grossesse et ton couple

Depuis que t’as eu le choc de la nouvelle, tu as remarqué des changements entre toi et ton homme. « Un enfant, ça change une vie! », qu’ils te disent tous. Ben, on va commencer par le fabriquer, hen? Avant même l’existence de ce futur triangle amoureux, avant même de pouvoir se déclarer une famille, y’a le Lire la suite…

Notre séparation: on forme encore une équipe malgré tout

Malgré notre séparation, malgré le temps et l’eau qui a coulé sous les ponts, nous formons toujours une équipe. Différente de ce qu’elle a déjà été, mais tout de même une équipe. De toute notre union,  c’est notre séparation que nous avons réussie le mieux. Tu ne correspondais plus aux attentes que j’avais envers toi en Lire la suite…

Mon mari me trompe et j’aime ça

Éternelle rêveuse, tendre amoureuse et heureuse, je crois en l’amour impérissable et infini. J’y crois naïvement, seulement je le conçois autrement. Mais, de loin vous n’en sauriez rien. D’apparence consacré, normalisé et même routinier, notre couple est en fait un peu particulier, parce que mon mari me trompe et moi, j’adore ça. Parfois le soir, Lire la suite…

La revanche de papa : le premier gars qui va te toucher, ma fille

Éventuellement, ça arrivera. Je sais que tu n’as que deux ans et demi, mais je suis prévoyant. Je t’ai donc précocement inscrite au Séminaire des sœurs prudes de Sainte-Abstinence afin que ton parcours académique ne soit pas perturbé de puberté à moustache molle. J’ai également engagé le plus grand forgeron qui est en train d’inventer Lire la suite…

La mère quasi-monoparentale

À toi la maman qui a la broue dans le toupet parce que papa travaille quinze heures par jour et que lorsqu’il a du temps libre, il disparaît dans son pick-up chiller avec ses amis. Ben oui, parce qu’il a le droit lui d’aller décompresser seulement parce que son rôle ne se nomme pas maman. Tout Lire la suite…

Sois cochonne, fille

Te souviens-tu au début? Avant même que vous osiez dire, je t’aime, ouvertement. Tu sais, quand tu passais plusieurs minutes chaque jour à penser à lui, à son âme et son corps, à chercher comment le faire sourire ou frissonner. À lui envoyer des photos, à lui décrire tes envies. Te rappelles-tu qu’à chaque fois Lire la suite…

À toi, mon amie infertile

À toi, mon amie infertile, Si tu savais comme je partage ta peine, ton désespoir et ta rage de vivre en ce moment. Tu ne peux t’imaginer toute l’empathie que j’ai pour toi. Après les premiers tests, la spécialiste au planning des naissances t’a annoncé le verdict sans grande délicatesse et ça t’a heurtée. Elle Lire la suite…

À l’homme de ma vie

Toi et moi, on en a partagé des années.  Beaucoup d’années.  Jusqu’à ne plus les compter. Des heureuses, des excitantes, des douces, des magiques. Des déchirantes, des fades, des amères, des banales. Des années qu’on aimerait revivre, tellement notre bonheur était grand, et nos cœurs légers.  D’autres qu’on préférerait oublier, tellement notre douleur était vive, Lire la suite…