La revanche de papa : je suis un lâche

J’étais dans le lit d’une autre cette nuit. Je suis revenu ce matin, juste avant que tu te réveilles. Je suis allé me coucher sur le sofa pour que tu n’aies pas conscience de l’heure à laquelle je suis arrivé. J’avais déjà préparé ma défense : mon souper avec les collègues s’est terminé plus tard Lire la suite…

Je suis une maman sans remords

Je suis une maman sans remords. Je n’ai aucun remords de ne pas avoir pris tous les jours religieusement toutes les vitamines de femmes enceintes.  C’est pas comme si je ne m’étais nourrie que de pogos et de Joe Louis pendant neuf mois, j’ai aussi mangé de la crème glacée pis des chips… Je n’ai Lire la suite…

À toi, la maman

À toi, la maman, Celle qui a de la difficulté à établir le lien d’attachement avec son bébé alors que les autres mères amoureuses dès le premier instant te font sentir coupable, j’aimerais que tu saches que moi aussi je l’ai vécu, que c’est encore tabou, mais que des milliers de femmes qui sont passées Lire la suite…

Mon amie, ton enfant me tape sur les nerfs

Ma belle amie, Il faut que je te confie quelque chose. Quelque chose dont je ne suis pas super fière. Mais voilà, je dois te l’avouer, me l’admettre à moi-même.  Des fois, ton enfant me tape sur les nerfs. Je m’étais pourtant fait des beaux scénarios quand nous étions plus jeunes. T’sais, ceux qui disent Lire la suite…

Le plus grand secret de la mère indigne

On le sait, ta vie de mère est marquée par la culpabilité. La culpabilité de ne pas toujours cuisiner des repas maison, celle d’avoir le goût de laisser ton p’tit brailler parce que t’es complètement vidée et celle de rester effoirée sur le divan alors que ton aîné te supplie gros comme le bras de Lire la suite…

L’inavouable

Je t’ai vue douter, j’ai vu ton regard lorsque le petit + est apparu devant tes yeux. Un regard paniqué, triste et en une seconde, ton monde s’est écroulé. Il est interdit de ne pas être contente dans ces moments-là….. Inacceptable de ne pas vouloir de ce petit bout d’ange qui pousse au fond de Lire la suite…

La rencontre avec ta progéniture : quand tu ne ressens rien

Ça y est. Après plusieurs mois d’essais, de tests d’ovulation, d’études approfondies de tes symptômes de grossesse sur Google et de «je sais ben qu’on est lundi, mais faudrait le faire, j’ovule», tu es enfin enceinte ! Tu regardes les deux barres sur ton p’tit bâton de pipi et t’en reviens juste pas. Ce que Lire la suite…

La maudite culpabilité

Prendre du temps pour soi, un luxe qu’on ne s’autorise pas assez quand on devient maman. Pendant tes études, c’était toi en premier, tu étais maître de ton horaire en dehors des cours.  Aucune obligation d’aller ou non dans un party avec tes amis ou ta famille, tu y allais juste si t’en avais envie Lire la suite…

Grossesse + médicaments = culpabilité

Assise dans le bureau de ton médecin, en attendant de faire ajuster ta médication parce que ton petit doigt te dit que le mini humain qui pousse depuis quelques jours en toi ne devrait pas consommer les médicaments qui t’aident à gérer quotidiennement ta maladie chronique, ledit médecin se lance dans LA grande discussion. Celle Lire la suite…

À toi, la mère coupable

Jugée coupable. Toi qui as donné la vie, tu es coupable. Tu es enceinte dans la jeune vingtaine, mais voyons tu es bien trop jeune…. Tu es enceinte passé la trentaine, mais voyons tu es bien trop vieille…. Tu manges des sushis, du fromage, des charcuteries, tu veux tuer ton bébé? Tu n’en manges pas, Lire la suite…

Pourquoi j’ai la maternité cinglante

Cher toi, qui me dévisages lorsque je porte un regard cinglant sur la maternité, Laisse-moi t’expliquer pourquoi j’ai la maternité cinglante. D’abord, rassure-toi, c’est pas une question de manque d’amour pour mes enfants.  Mes enfants, c’est ma fin du monde.  Je peux affirmer haut et fort et sans aucun doute qu’ils sont les seuls sur Lire la suite…

La culpabilité d’avoir un deuxième bébé

Quand j’ai su que tu t’étais fait une petite place dans mon bedon, toi, mon deuxième bébé, j’ai pleuré. J’ai pleuré de joie, mais spécialement pour ton grand frère qui perdrait si vite sa place de petit bébé. Ce soir-là, je l’ai bercé en pleurant et en le serrant de toutes mes forces comme si Lire la suite…

Maman a de la peine

Mon grand, j’ai quelque chose à te dire.  Je m’excuse de ne pas avoir été à la hauteur aujourd’hui. Je sais que tu l’as remarqué. Tes demandes incessantes et ton énervement grandissant en témoignaient. Je n’étais pas assez présente et disponible pour toi et tu cherchais par tous les moyens à obtenir l’attention dont tu Lire la suite…

La liste de tes plaisirs coupables de mère

Parce qu’en tant que maman, ça t’arrive de vivre des moments de grand bonheur à petit prix. Dans le langage maternel, on appelle ça des plaisirs coupables de mère. Coucher les enfants trente minutes plus tôt que d’habitude. Manger des mini-barres de chocolat dans leurs sac de bonbons d’Halloween. Prétexter que ton enfant a la Lire la suite…

Ta culpabilité maternelle

On va se le dire, à partir du moment où tu deviens maman, le sentiment de culpabilité s’incruste dans ta vie. Dès le moment où les deux barres roses s’affichent sur ton Première réponse, ça commence. Pis quand t’expulses enfin ta progéniture au bout de  neuf mois, t’es pognée avec ce sentiment-là pour le reste Lire la suite…

Ton accouchement pas forcément souffrant

MISE EN GARDE : Toutes les mamans sont des mamans peu importe l’orifice emprunté par le bébé lors de l’accouchement, la durée de ce dernier et la quantité d’analgésiques ingérés par lesdites parties. Quand tu t’es mise en tête de devenir maman, tu as eu hâte de voir les petites lignes roses apparaître sur  ton pipitest. Puis, Lire la suite…

Ton avortement

Hey fille, c’est correct. T’avais pas le choix. Même si certains disent qu’on a toujours le choix, quand t’es pris dans ta tête, face à face avec tes émotions, ça se peut que t’aies pas le choix. Des fois, c’est médical. Des fois, c’est sentimental. Mais c’est jamais facile. Hey, ma belle, c’est pas grave. Lire la suite…

Et je me suis demandé si j’étais une mauvaise mère

Je me demande si je suis une mauvaise mère. Toujours plus qu’hier, plus que jamais aujourd’hui. Comme si j’étais toujours en retard d’un temps. Comme si j’étais bien une maman sans faire partie du clan. Ça a commencé après mon premier accouchement quand le lien d’attachement a pris quelques semaines à se manifester. Puis  quelques jours Lire la suite…