Cher premier bébé, je dois te faire des excuses

ATTENTION : ce texte reflète l’opinion de son auteure et non l’opinion de la plateforme de La Parfaite Maman Cinglante dont le but n’est pas de prendre position mais d’offrir une tribune à toutes les mamans souhaitant faire part de leur vision de la maternité ainsi que de leur expérience personnelle. Par ailleurs, si vous Lire la suite…

Ta croisée des chemins

T’es perdue ma belle amie.  Tu ne sais plus.  Tu ne te comprends plus.  Toi dont la route était toute tracée d’avance, toi qui menais ta vie paisiblement et qui n’as pas vu arriver cet embranchement sur ton chemin de vie pourtant si droit. Tu ne comprends pas pourquoi ça t’attire tant de bifurquer, de Lire la suite…

À toi qui t’es choisie

Tu avais ta petite vie bien rangée. Le chum, les enfants, la famille, les amis, la job. Tu vivais bien. Juste bien. Tu n’étais ni heureuse, ni malheureuse. Tu vivais. Tu existais. Simplement. Sans plus. Parfois la nuit, tu te réveillais en sueur, puis tu jetais un œil à cet homme endormi à tes côtés Lire la suite…

Lettre à mon homme malheureux

Mon homme, Je te sens, tu sais. Je le sais que quelque chose ne va pas.  Tu t’éloignes. Tu t’isoles.  Je te feel. Mais tu ne parles pas. Je sens que t’es plus heureux dans ta vie. Que tu fouterais tout en l’air. Que tu partirais à l’autre bout du monde pour très longtemps.  Je Lire la suite…

Lettre à mon homme qui a cessé de ramer

Je ne sais pas depuis combien temps notre barque dérivait sur l’océan lorsque je m’en suis rendu compte. La côte avait soudainement disparu. Il y a quelque chose qui s’est passé et je ne l’ai pas vu venir. Je ne me suis pas trop posé de questions. Il fallait réagir. Il fallait maintenant ramer pour Lire la suite…

Ta séparation : tu t’es enfin choisie

Aujourd’hui tu te sens bien et heureuse. Tu te sens amoureuse de toi-même. Peu importe si les gens pensent que tu es imbue de toi-même, tu t’en fous. Tu es heureuse et fière de t’être choisie et d’avoir pris le risque de prendre un autre chemin pour suivre ta voie. Cette ancienne voie dans laquelle Lire la suite…

Ta maternité : ton corps, tes choix

Tu es enceinte. Si cela fait peut-être de toi un être médicalement plus vulnérable, tu possèdes néanmoins et jusqu’à preuve du contraire encore toutes tes capacités de discernement, et cela ne te rend pas pour autant inapte à prendre les décisions qui te concernent, de façon libre et éclairée. À commencer par le choix de Lire la suite…

Prends soin de ta famille pis laisse faire le monde

Si tu es comme moi, tu avais, naguère, une tante ou une grand-mère fatigante pour deux qui répétait à qui mieux-mieux que « la famille, t’sais, c’t’important! «  ou « Tant qu’y a la famille, toutte va ben ». Pis ça te tombait sur les nerfs pas rien qu’à peu près. Chaque événement, rencontre, party – name it Lire la suite…

Je sais ben que c’est pas facile la vie, fille

Fille, faut qu’on se parle. La vie a tellement l’air difficile pour toi. À t’entendre parler, on dirait vraiment qu’elle s’acharne sur toi. Bien que tu as eu ton lot de complications depuis un bout et que les conseils ont sûrement plu de part et d’autres, j’aimerais bien que tu m’écoutes un petit moment parce Lire la suite…

À toi, l’amie qui a pris le bord quand j’ai accouché

Ma belle amie, Je me rappelle encore à quel point l’annonce de ma grossesse t’a rendue heureuse. À quel point tu trépignais d’impatience à l’idée de rencontrer ce petit être qui grandissait au creux de mes entrailles. Je me rappelle aussi de la distance qui s’est sournoisement installée entre nous pendant les neuf mois où Lire la suite…

Ma fille chérie, remercie la vie

Ma fille chérie, quand je te regarde lever les yeux au ciel lorsque je te demande pour une centième fois de ramasser ta chambre ou pour la dixième fois que je refuse de t’acheter des trucs inutiles, n’y vois pas rien de personnel ou une conspiration contre toi, je tente de bien t’éduquer pour te Lire la suite…

Je suis une maman sans remords

Je suis une maman sans remords. Je n’ai aucun remords de ne pas avoir pris tous les jours religieusement toutes les vitamines de femmes enceintes.  C’est pas comme si je ne m’étais nourrie que de pogos et de Joe Louis pendant neuf mois, j’ai aussi mangé de la crème glacée pis des chips… Je n’ai Lire la suite…

Maman, je ne veux pas vieillir : réponse à ma fille

Ma belle, Tu vas vieillir. Tes princesses feront place à des rock stars barbouillées. Tes tee-shirts vont raccourcir et tes jeans rétrécir. Tu vas cacher tes émotions sous une couche de mascara waterproof que je désapprouverai sans aucun doute. Mais je n’aurai pas d’argument puisque je cache aussi les miennes sous plein d’autres choses tous Lire la suite…

Le jour où je t’ai renvoyé chez toi

Cette année,  tu aurais eu seize ans. Tu terminerais probablement ton secondaire cinq.  À ce moment-ci, nous en serions  peut-être à te magasiner ta tenue de bal, à gérer tes premières jobs, à se jaser de tes amours ou même… à s’obstiner sur le ménage de ta chambre. Parfois, je t’imagine garçon.  Grand, avec mes Lire la suite…

Ta ligature : quand le regret te ronge

Des enfants, t’en as jamais voulu, même pas un.  Tu as fini par en faire un en te disant que ce serait bien le seul et l’unique représentant de vos gènes à toi pis ton homme.  Des héritiers, y’en aurait pas d’autres.  Ta grossesse, tu l’as détestée.  Oui, détestée. Tous les symptômes possibles, tu les Lire la suite…