À toi, la maman

À toi, la maman, Celle qui a de la difficulté à établir le lien d’attachement avec son bébé alors que les autres mères amoureuses dès le premier instant te font sentir coupable, j’aimerais que tu saches que moi aussi je l’ai vécu, que c’est encore tabou, mais que des milliers de femmes qui sont passées Lire la suite…

Tu es une maman courageuse

Tu es une mère et une femme courageuse. Malgré ce que tu en penses. Pour toi, les femmes courageuses, ce sont celles qui font face à une maladie grave, à la mort d’un enfant. Tu as raison. Mais le courage d’une mère ne se manifeste pas seulement lors d’événements tragiques. Tu es une maman courageuse, Lire la suite…

Il n’y a pas si longtemps il me semble

Il n’y a pas si longtemps il me semble, tu étais encore tout petit. Tu t’endormais dans mes bras en enroulant une mèche de mes cheveux dans tes petites mains. Tu pleurais pour ne pas aller faire dodo. Tu tendais les bras vers moi pour que je te soulève et que je te prenne dans Lire la suite…

La maternité : toutes ces choses dont on ne t’avait pas prévenue

Chère maman, On ne t’avait pas prévenue que dès la naissance de ces magnifiques petits êtres, tu serais reléguée à la dernière loge de ta propre vie.  T’sais, la loge pas trop cute dans le fin fond du couloir. Ben oui, celle-là même sur laquelle ne figure aucune étoile encore. On ne t’avait pas prévenue que plus Lire la suite…

À toi, la maman qui doute, je te comprends

Peut-être qu’avant d’avoir tes p’tits, le doute n’était pas quelque chose à quoi tu consacrais beaucoup de temps. Du haut de ton âge, quel qu’il soit, tes doutes se résumaient à peu près à : « je peux-tu mettre ça, de l’aluminium, dans le micro-ondes? » … « de la viande, ça se congèle-tu après avoir été décongelée? » … Lire la suite…

Ma fille, tu ne seras pas en amour à 9 ans

Hier encore, tu regardais ton père avec des cœurs dans tes jolies prunelles. Le seul homme de ta vie. Hier, tu grimaçais à la fin du film quand Belle embrasse La Bête. Tu étais mal à l’aise quand tes parents se donnaient, ne serait-ce qu’un petit bec sec. Hier, tu vois, c’était parfait. Il s’est Lire la suite…

À toi, mon enfant qui est tout mon contraire

À toi, mon enfant qui est tout mon contraire, Je te regarde courir dans le gazon trop long. Je t’entends rire en soufflant tes bulles dans les airs. Tu me cries au loin que tu m’aimes plus gros que le soleil et toutes les planètes. Tu respires le bonheur, mon bébé. Enfin. Depuis ta naissance, nous Lire la suite…

À toi, l’enfant qu’on a forcé à devenir grand

Du plus loin que tu te souviennes, tu ne te rappelles que de violence, jurons et querelles.  Pourtant, il y avait de l’amour quand même dans ton petit cœur d’enfant pour ces personnes qui se chicanaient sans cesse. Le jour où tes parents ont décidé de se séparer, ce fut comme une libération pour toi, Lire la suite…

Mon grand, lâche ton écran

Mon grand, te rappelles-tu encore de tes soirées lorsque tes jeux vidéo ne prenaient pas toute la place ? Te rappelles-tu encore de la couleur de ta bicyclette? Te rappelles-tu ces journées en revenant de l’école où tout ce que tu attendais, c’était de l’enfourcher jusqu’à l’heure du souper? Moi je me rappelle très bien nos Lire la suite…

Les mensonges stupides que je ne raconterai jamais à mes enfants

Tu sais mon bébé, nous les grands humains, on raconte parfois des petits mensonges aux enfants.  Ce n’est pas pour mal faire, c’est juste parfois plus simple comme ça.  Je ne peux pas te promettre que je ne t’en raconterai jamais, parce que les enfants n’ont pas besoin de tout savoir tout le temps, mais je Lire la suite…

Ce que je te souhaite, ma belle fille

À toi, ma belle fille, Tu es encore jeune, tu viens tout juste de découvrir ce nouveau monde et moi, je suis déjà là à penser au futur. À ton futur. Au monde dans lequel tu viens de faire ton entrée. Un monde rempli de magnifiques paysages et d’espèces, rempli de bonté, d’amour, de charité, Lire la suite…

Je pense encore à toi, mon ancien élève

Notez que les prénoms ont été changés par souci de confidentialité. Je pense encore à toi, Lina. Tu n’avais que huit ans quand tu es arrivée dans ma classe en plein milieu d’année. Tu parlais à peine français, mais dans tes yeux, je pouvais lire ce que la directrice m’avait dit en apportant un pupitre Lire la suite…

5 mots à ajouter à ton vocabulaire parental

T’es prête comme un scout. T’as pris tes dix-huit rendez-vous avec ton obstétricien. Tu connais la DPN (date prévue de naissance). T’as cédulé ton congé parental. La chambre est faite depuis tes vingt-deux semaines de grossesse et tu sais quelle est la date de ton shower. T’es enceinte de ton premier bébé et c’est le Lire la suite…

Ce que j’ai toujours voulu te dire, papa

Aujourd’hui, papa, j’aimerais te dire tout ce que je n’ai jamais osé te dire. Il existe plusieurs sortes de relations père/fille. Il y a les filles à papa, les relations conflictuelles, les relations où le père et la fille sont très proches ou encore les relations toutes simples dans le respect. La nôtre, papa, est Lire la suite…

Lettre à mon fils de cinq mois

Il y a plusieurs mois déjà, tu as saisi la seule et unique occasion que tu as eue pour former vie dans mon ventre. Moi qui aime toujours tout prévoir jusqu’au moindre détail, j’ai dû accepter que cette fois, c’était toi qui avais choisi ma destinée. Tu es arrivé vite, un peu trop vite en Lire la suite…

Je ne te laisserai pas devenir une princesse

Ma fille, Il faut que tu saches une chose : je t’aime et tout ce que je fais pour toi est pour ton bien. En tout cas, je le pense sincèrement. Un homme sage (ton père) m’a fait faire un jour un petit calcul. Admettons que tu vives jusqu’à quatre-vingt ans et que, puisque je t’aime, Lire la suite…

Allo, c’est moi, la maman délinquante

Oui, c’est moi, la maman délinquante que tu perçois peut-être comme un parent irresponsable. En fait, je suis cette mère qui fait les choses à sa façon et pas nécessairement comme il est recommandé par tous les grands de ce monde qui savent comment on devrait élever ça, des enfants. Tu sais, ces gens qui Lire la suite…

La revanche de papa : je voudrais que tu arrêtes de grandir

J’ai plein de choses à t’apprendre, à te montrer. J’essaie depuis peu de te faire comprendre le temps, les jours, les heures. Drôle est que l’ironie m’est palpable, moi qui essaie d’arrêter, de figer le temps. Je voudrais que tu arrêtes de grandir, que tu restes le petit humain pur que j’aime tant. Je sais Lire la suite…