Ta petite bulle de bonheur, ton nouveau-né

Tout commence par une bulle de douceur. Tu flottes en symbiose avec ton amoureux, vous êtes souvent émus, fiers, forts et unis. Votre petit est là, dans vos bras, dans vos cœurs, vous nagez en plein bonheur. Cette bulle, vous allez la savourer ensemble dans le plus grand des secrets, le cœur rempli à rebord Lire la suite…

Lettre à mon bébé allaité

Ce texte n’a pas pour but de dénigrer ou de culpabiliser les mamans qui donnent le biberon (mon bébé en a aussi eu quelques-uns déjà, hein!). Maman heureuse, bébé heureux, chacun nos choix et notre histoire. Point final. Mon bébé, J’aime ça, t’allaiter. C’est aussi simple que ça. J’aime ça pour mille et une raisons, mais Lire la suite…

Il n’y a pas si longtemps il me semble

Il n’y a pas si longtemps il me semble, tu étais encore tout petit. Tu t’endormais dans mes bras en enroulant une mèche de mes cheveux dans tes petites mains. Tu pleurais pour ne pas aller faire dodo. Tu tendais les bras vers moi pour que je te soulève et que je te prenne dans Lire la suite…

Lettre à toi, la mère de mes beaux-fils

Je sais qu’on ne se parle pas souvent. Le moins possible même. Aujourd’hui par contre, j’ai des choses à te dire et je pense qu’on devrait en parler. Premièrement, je ne veux pas prendre ta place. Je ne suis pas et je ne serai jamais la mère de tes gars. Ils ne vont jamais m’aimer Lire la suite…

À toi, ma petite maman fragile

J’ai eu la plus merveilleuse des enfances, maman. Celle qui laisse à jamais des souvenirs doux et impérissables quand on devient grand.  Quand je ferme les yeux, je revois les étés au bord de la piscine, les automnes à jouer dans les feuilles et les hivers à patiner au parc du quartier. Je te vois Lire la suite…

J’aurais voulu être la femme de ta vie, toi, le père de mon enfant

J’aurais voulu être la femme de ta vie. J’aurais souhaité être celle qui te fasse vibrer jusqu’à la fin. Celle avec qui tu puisses t’épanouir tout au long de ta vie et qui puisse continuer d’être la cause du pétillant dans tes yeux. J’aurais voulu que nos défauts respectifs fassent de notre amour une relation Lire la suite…

Ma fille, tu ne seras pas en amour à 9 ans

Hier encore, tu regardais ton père avec des cœurs dans tes jolies prunelles. Le seul homme de ta vie. Hier, tu grimaçais à la fin du film quand Belle embrasse La Bête. Tu étais mal à l’aise quand tes parents se donnaient, ne serait-ce qu’un petit bec sec. Hier, tu vois, c’était parfait. Il s’est Lire la suite…

Cher CPE, je te remercie

Cher CPE, Alors que ma fille parcourt ses derniers milles avec toi avant d’entrer à l’école des grands, j’aimerais te dire merci. Merci CPE de m’avoir rassurée lorsque j’ai laissé mon fils, mon tout premier enfant, dans tes bras, il y a dix ans. J’étais inquiète, j’étais stressée, j’étais triste. Mais toi, CPE, tu en as Lire la suite…

Mon enfant difficile à aimer

Je suis désolée, toi mon autre enfant, de moins t’aimer. À ta naissance, étant tout juste remise de celle de ton aîné, je ne t’ai pas assez donné de temps ni tout l’amour que tu aurais mérité. Pourtant, dès le premier regard que nous avons échangé, je t’ai adorée. Les années se sont écoulées, tu Lire la suite…

Que « tout le monde » aille au diable

Cette année sera ma confrontation avec ce fameux « Tout le monde ». J’ai entendu des centaines de fois, « Tout le monde pense que  »… « Tout le monde trouve que » ou « Tout le monde dit que ». First, c’est qui ça « tout le monde »? Des voisines, des amis de tes parents? Des connaissances de loin de ta Lire la suite…

Non, mon bébé ne fait pas ses nuits, et après ?  

Je le vois dans tes yeux que t’es découragée quand je te dis que mon bébé d’un an ne fait pas ses nuits. Je vois bien que tu te demandes ce que je fais de pas correct pour qu’il ne dorme pas encore. Comment ça se fait qu’il s’endort pas tout seul, que je le Lire la suite…

La nouvelle blonde de papa

Je ne sais pas partager, mon bébé. En fait, oui je sais partager, mais je ne sais pas te partager. Tu sais même quand on est grand, on apprend. Chaque jour, on apprend de nouvelles choses et on travaille sur soi. De plus en plus avec l’âge, on comprend que parfois, on ne peut pas contrôler Lire la suite…

Tu es mon mirage

Ma fille, Ne me demande pas pourquoi cette pensée me vient parfois à l’esprit quand je te regarde. Quand tu étais dans mon ventre, mon esprit ne pouvait pas mettre un visage sur ton petit corps qui grandissait en moi; tu n’étais qu’un point d’interrogation nourrissant ma curiosité. En fait, je me suis demandé si la Lire la suite…

Tu fais du bien à ma vie

Ça ne devait pas arriver. Toi et moi.  Pour mille raisons.  Parce que ça transgresse toutes les limites que je me suis imposées jusqu’à maintenant.  Parce que c’est immoral pour beaucoup.  Parce que c’est à des kilomètres de ma zone de confort.  Parce que c’est toi, alors que ça ne devrait pas. Mais pourtant. Force Lire la suite…

Pour toi, qui cherches (ou pas) l’amour avec un grand A

J’espère que tu es bien assise. Parce qu’aujourd’hui, j’ai le goût de te faire une révélation-choc. Es-tu prête? Je pense pas que tu sois prête, mais voici quand même : en amour, tu as le droit de te tromper. Tu as le droit de te tromper, mais tu as aussi le droit d’admettre tes erreurs Lire la suite…

Je ne serai jamais cette mère

Tu sais, je ne serai pas parfaite, loin de là. Je ne serai pas la mère qui encadre avec soin tous tes bricolages en les datant, qui prend la peine de te coiffer le matin pendant une heure et qui te fait juste avaler du bio. Je ne serai pas la mère modèle qui ne Lire la suite…

Petit renard apprivoisé : mon beau-fils

Mon beau-fils, J’ai rencontré ton père en pleine tempête. Je ramais seule dans une chaloupe qui n’allait nulle part et ton père soufflait à s’en étourdir sur une flamme qui ne voulait plus se raviver. Je lui ai donné de l’huile pour son feu, il m’a donné une autre rame pour avancer, puis, à force Lire la suite…

Les belles-mères

Y’en a des p’tites. Y’en a des grosses. Y’en a des ben en forme. Y’en a des molles. Y’en a des performantes. Y’en a des pas trop travaillantes. Y’en a des belles. Y’en a des moins sortables. Les belles-mères. T’sais, cette femme qui a porté ton chéri en elle pour le mettre au monde. T’sais, Lire la suite…

Ode à l’éducatrice de mon garçon

La première fois que je t’ai rencontrée, j’avais le cœur lourd. Lourd d’abandonner l’enfant que j’avais porté pendant neuf mois puis avec qui j’avais passé ma vie, nuit et jour sans relâche, pendant les douze mois suivants. Lourd de laisser entre tes mains inconnues ma petite pierre précieuse, le plus grand amour de ma vie, Lire la suite…