À toi, ma petite maman fragile

J’ai eu la plus merveilleuse des enfances, maman. Celle qui laisse à jamais des souvenirs doux et impérissables quand on devient grand.  Quand je ferme les yeux, je revois les étés au bord de la piscine, les automnes à jouer dans les feuilles et les hivers à patiner au parc du quartier. Je te vois Lire la suite…

Ta maternité et ton anxiété de performance

La minute où tu as vu apparaître les deux lignes sur le test de grossesse, tu as commencé à vouloir performer en tant que maman. Ça a commencé par l’achat d’innombrables articles de bébé, certains utiles, d’autres pas. Dans ta tête, plus c’était cher, de meilleure qualité c’était. Pourquoi y a-t-il des sièges d’auto à Lire la suite…

À toi qui as détesté l’allaitement

Toi, t’as détesté allaiter. T’as subi ça une, deux ou trois semaines (ou mois?) pis après t’as tiré la plug. J’emploie bien ici le verbe «subir», parce que c’est vraiment ce que tu as vécu. Des fois, en jasant avec les autres mamans, tu te sens comme une extra-terrestre. Les autres, elles sont en symbiose Lire la suite…

Mon bébé, mon dernier bébé

Mon bébé. Mon troisième bébé. Mon dernier bébé. Depuis ta naissance, si tu savais tout ce que tu n’as pas. Tu n’as pas été la vedette unique de ta journée de naissance puisque ton grand frère est entré à la maternelle le même jour. Tu n’as pas eu le droit de te créer ta propre Lire la suite…

Lettre à toi, la belle-maman de mes enfants que je déteste

Il faut l’avouer, les familles reconstituées sont de plus en plus populaires.  Quand un enfant a des parents qui sont encore ensemble, c’est presque trop beau. Ce n’est plus comme dans le temps de nos parents. Maintenant, on se doit d’endurer celle que papa a choisie pour devenir belle-maman. Toi, la belle-maman qui est dans Lire la suite…

J’ai peur de mourir mon bébé

Je suis jeune, en santé. Je pète le feu, je suis une boule d’énergie. Une vraie queue de veau. Rien ne peut m’arriver, ma vie va bien. Je me complais dans le déni, mais je dis que c’est du positivisme : le malheur, la maladie, les accidents, ce n’est pas pour moi. Je suis une Lire la suite…

Quand tu as le goût d’aventure, toi, la femme mariée

Ça se fait insidieusement, sans même t’en apercevoir. Non, il n’y a pas de panneau d’alerte te disant de faire demi-tour. C’est certain qu’il a y cette petite voix intérieure qui essaie de te ramener sur le droit chemin, celle avec qui tu devrais marcher main dans la main avec ton conjoint. Et puis, il y Lire la suite…

Pourquoi je déteste Costco

Si tu es propriétaire d’un ou plusieurs enfants et si tu as ces petits êtres en ta possession, tu dois, au même titre que tous les autres parents, passer ta vie à l’épicerie.  Tu y vas avec ta liste une fois par semaine pour être certaine de ne rien oublier, mais, malheureusement, la vie étant ainsi Lire la suite…

La maternité n’est pas une guerre à finir

Aujourd’hui, la maternité est une guerre à finir. Comme si t’en avais pas assez de changer des couches, de faire du lavage et de passer des nuits blanches, il faut que tu mettes ton casque de guerrière, que tu sortes ta hache et que tu esquives les coups des mamans des quarante-huit camps adverses avant Lire la suite…

J’aurais voulu être la femme de ta vie, toi, le père de mon enfant

J’aurais voulu être la femme de ta vie. J’aurais souhaité être celle qui te fasse vibrer jusqu’à la fin. Celle avec qui tu puisses t’épanouir tout au long de ta vie et qui puisse continuer d’être la cause du pétillant dans tes yeux. J’aurais voulu que nos défauts respectifs fassent de notre amour une relation Lire la suite…

Mon union multiculturelle

Quand j’ai annoncé à ma mère que j’avais rencontré un arabe, un algérien pour être plus précise, et qu’il était musulman par-dessus le marché (car ce ne sont pas tous les arabes qui sont musulmans et vice-versa), j’ai cru qu’elle allait s’évanouir. Elle me voyait déjà comme la nouvelle vedette du film Jamais sans ma Lire la suite…

Le jour où je t’ai renvoyé chez toi

Cette année,  tu aurais eu seize ans. Tu terminerais probablement ton secondaire cinq.  À ce moment-ci, nous en serions  peut-être à te magasiner ta tenue de bal, à gérer tes premières jobs, à se jaser de tes amours ou même… à s’obstiner sur le ménage de ta chambre. Parfois, je t’imagine garçon.  Grand, avec mes Lire la suite…

Tes conseils… non merci!

J’ai un conseil à te donner. Ben oui, je sais, ça part en contradiction avec mon énoncé de départ! Mais c’est comme ça. Ouvre tes oreilles; ça pourrait t’éviter de bousiller certaines de tes relations. : ferme ta gueule pis endure les conseils des autres. Voilà, c’est dit. Les propos non désirés, tu les accueilles Lire la suite…

Je ne dépenserai plus une cenne pour toi, mon garçon

Mon gars, On peut désormais s’entendre sur une affaire ben claire. Ma réponse à la question « Maman, est-ce que je peux avoir… » sera désormais non par défaut. Tout le temps. En toutes circonstances. Sauf une fois au chalet. Tu as cinq ans et tes envies de consommation sont plus grandes que les miennes ne l’ont Lire la suite…

Ta belle maternité idéalisée

Quand t’avais pas d’enfant, tu t’imaginais que tu deviendrais cette mère, qui mène de front sa carrière et sa maisonnée. Celle qui organise des fêtes thématiques, des décors de chambre d’enfant Pinterest, qui mange bio et bla bla bla.  Ben quoi, tu étais jeune et pleine d’énergie. Pourquoi ça changerait avec la venue d’un enfant? Tu Lire la suite…

Bye bye maison

Dans quelques jours, je te dirai adieu. Je reviendrai te voir de temps en temps, mais tu ne feras plus partie intégrante de ma vie. Je ne pourrai plus dormir avec toi, siroter mon café le matin et vivre à tes côtés. Les souvenirs que j’ai vécus auprès de toi seront toujours là, ancrés bien Lire la suite…

6 petits bonheurs de ta vie de ménagère

Que tu sois maman à la maison ou que tu travailles, que ton chum en fasse beaucoup ou pas du tout, que tes enfants soient petits ou grands, toujours est-il que tu te « tapes » pas mal de tâches ménagères chaque semaine. C’est clair qu’il y en a certaines qui te font suer plus que d’autres. Lire la suite…

Ta germaphobie

À toi, la mère de l’enfant qui vient de manger une bonne beurrée de sable à deux mains, confortablement installé sous la glissade au parc du coin; ne crains rien. Car certes, ta progéniture vient de déguster une quantité astronomique de germes et autres bactéries non recommandés par le Guide Alimentaire Canadien, mais il a Lire la suite…

Ma fille, tu ne seras pas en amour à 9 ans

Hier encore, tu regardais ton père avec des cœurs dans tes jolies prunelles. Le seul homme de ta vie. Hier, tu grimaçais à la fin du film quand Belle embrasse La Bête. Tu étais mal à l’aise quand tes parents se donnaient, ne serait-ce qu’un petit bec sec. Hier, tu vois, c’était parfait. Il s’est Lire la suite…