Fiston, la vie adulte n’est pas ce que tu crois

Mon fils de dix ans se plaint constamment de la platitude d’être un enfant. «Vous êtes chanceux vous les adultes, vous pouvez faire ce que vous voulez». Alors, je lui sors l’une de mes phrases de vieille bonne femme. Je lui rends la pareille, parce que moi aussi à son âge j’imaginais l’âge adulte comme le Lire la suite…

Tout va trop vite

Nous vivons dans une société où la norme est de courir pour arriver à destination à bout de souffle. Toutes les sphères entourant nos vies vont trop vite. Pis le pire, c’est que c’est souvent nous qui en sommes responsables. On accélère la cadence, parce qu’on trouve que ça n’est pas assez rapide, pas assez Lire la suite…

Vis ta vie et arrête de me juger

Sincèrement fille, si j’étais ta grande et véritable amie (pas celle qu’on se permet de poignarder dans le dos une fois temps en temps, je te parle d’une vraie amie), oserais-tu tenter de me détruire comme tu le fais à grands coups de rumeurs, de commentaires et de mémérages?  Simplement parce que je n’agis pas Lire la suite…

À toi qui te bats

À toi qui te bats parce que ta vie a pris le bord. À toi qui as décidé, ou non, de tout quitter. À toi qui as changé, et qui as dû repartir de zéro. À toi qui n’as pas eu de chance, ou bien moins que d’autres. À toi qui as décidé de recommencer. Lire la suite…

Il n’y a pas si longtemps il me semble

Il n’y a pas si longtemps il me semble, tu étais encore tout petit. Tu t’endormais dans mes bras en enroulant une mèche de mes cheveux dans tes petites mains. Tu pleurais pour ne pas aller faire dodo. Tu tendais les bras vers moi pour que je te soulève et que je te prenne dans Lire la suite…

Quand Maman t’a quitté, Papa

J’avais huit ans . J’étais assise sur tes genoux, papa, et maman parlait. C’était flou dans mes oreilles et elle prononçait ces mots que je n’arrivais pas à comprendre, dont je n’arrivais pas à saisir la portée. Je n’assimilais rien, portée par le flot de tes sanglots, par le mouvement de tes épaules qui bougeaient Lire la suite…

La maternité : toutes ces choses dont on ne t’avait pas prévenue

Chère maman, On ne t’avait pas prévenue que dès la naissance de ces magnifiques petits êtres, tu serais reléguée à la dernière loge de ta propre vie.  T’sais, la loge pas trop cute dans le fin fond du couloir. Ben oui, celle-là même sur laquelle ne figure aucune étoile encore. On ne t’avait pas prévenue que plus Lire la suite…

Notre famille recomposée : je n’ai pas pu résister

J’ai acheté sept chaises. Pas deux, pas quatre, pas six. Sept. Sept chaises en bois. Je n’ai pas pu résister. Je le sais. On fait attention à nos sous, on surveille nos dépenses, on a de la misère à joindre les deux bouts, on retarde trop souvent des paiements pour mettre du pain et du Lire la suite…

Ton chum, le sport et toi

Tes parents ont fait une bonne job avec toi. Ils t’ont inculqué de belles valeurs et parmi ces valeurs-là, le vivre et laisser vivre. C’est une bonne chose le vivre et laisser vivre. Mais des fois, il faut que tu apprennes à mettre ton pied à terre quand ça ne marche pas et que tu Lire la suite…

Dans mon temps, ma fille

Il n’y a pas si longtemps, ma fille, j’étais une enfant moi aussi. Même si à tes yeux, mes vénérables trente-deux années me qualifient sans doute de dinosaure, je t’assure que c’était il n’y a pas si longtemps. Je me souviens aussi que ma mère n’avait probablement jamais entendu parler du Mieux Vivre, parce qu’il Lire la suite…

5 dépendances étranges de la mère indigne

Que ce soit alimentaire, matérielle, ludique ou tout simplement débile, chaque mère indigne qui se respecte a une ou plusieurs dépendances plus ou moins weird. Je te vois de derrière mon écran en train de rouler des yeux de derrière le tien, te disant que cet article ne te concerne pas… mais je sais fort Lire la suite…

Que restera-t-il de nous, mon amour?

Le temps file à toute allure.  Nos enfants grandissent, et nous, nous vieillissons.  Et je me demande parfois au fond de moi : quand la vie décidera que nos chemins se séparent, ou quand nous arriverons simplement au bout de la route qui nous était destinée, que restera-t-il de nous, mon amour? Je regarde alors Lire la suite…

À toi, la maman qui n’a pas un sou

À toi, la maman qui n’a pas un sou, J’ai pensé t’écrire, car tu rêvais depuis très longtemps de la journée où tu allais avoir un petit être dans ta bedaine, mais tu n’es pas sans savoir que la vie à deux, ça coûte cher et que la vie à trois, ça ne sera pas diable Lire la suite…

Lettre à toi, la mère de mes beaux-fils

Je sais qu’on ne se parle pas souvent. Le moins possible même. Aujourd’hui par contre, j’ai des choses à te dire et je pense qu’on devrait en parler. Premièrement, je ne veux pas prendre ta place. Je ne suis pas et je ne serai jamais la mère de tes gars. Ils ne vont jamais m’aimer Lire la suite…

Les 3 types d’amis que tu ne veux pas que ton chum aille

Tu as enfin trouvé l’homme de ta vie et c’est le bonheur total. Il est beau, grand, fort, intelligent, tellement parfait quoi ! Tout roule comme sur des roulettes et tu te demandes bien qu’est-ce qui pourrait venir gâcher tout ça. Laisse-moi te répondre en deux mots bien simples : SES AMIS ! Si tu es Lire la suite…

Être maman d’un garçon

Lorsque tu as appris que tu allais avoir un garçon, il est possible qu’un léger sentiment de panique se soit emparé de ton être. Devenir parent d’un garçon, quand on n’en est pas un, c’est un concept qui peut te sembler assez étranger. Surtout si tu n’as pas eu l’occasion d’avoir un frère. Mais en bonne Lire la suite…

À toi, la maman qui doute, je te comprends

Peut-être qu’avant d’avoir tes p’tits, le doute n’était pas quelque chose à quoi tu consacrais beaucoup de temps. Du haut de ton âge, quel qu’il soit, tes doutes se résumaient à peu près à : « je peux-tu mettre ça, de l’aluminium, dans le micro-ondes? » … « de la viande, ça se congèle-tu après avoir été décongelée? » … Lire la suite…

À toi, le commerçant qui veut amuser mes enfants

Avant d’être un parent, ces endroits passaient inaperçus. Mais maintenant que ta marmaille est en âge de pouvoir s’accrocher à tes pantalons, et que ça commence à coucouanner pour te signifier: « Mamaaaaan! Je m’ennuie, j’ai besoin de bouger!!! », t’auras beau lui prêter ton sacro-saint cellulaire ou mettre des p’tits bonhommes qui crient leur vie avec Lire la suite…