Chéri, tu n’es pas l’amour de ma vie

Mon amour, Je t’aime. N’en doute pas une seule seconde. Mais avant toi , bien avant , il y avait lui. Il y avait cet homme qui a traversé ma vie comme une étoile filante. Quelques mois à peine nous ont unis lui et moi. Quelques mois magiques, intenses et brûlants. Je me suis découverte Lire la suite…

Moi et les enfants des autres

Avant d’avoir des enfants, j’aimais les enfants. Tous les enfants. De façon quasi inconditionnelle. C’est pas mêlant, je ne pouvais pas m’empêcher de les prendre, de les bécoter pis de les cajoler. Je les aurais tous ramenés chez moi. Quand une amie avait un bébé, j’adorais passer du temps à bercer son petit poupon. Je Lire la suite…

La culpabilité d’avoir un deuxième bébé

Quand j’ai su que tu t’étais fait une petite place dans mon bedon, toi, mon deuxième bébé, j’ai pleuré. J’ai pleuré de joie, mais spécialement pour ton grand frère qui perdrait si vite sa place de petit bébé. Ce soir-là, je l’ai bercé en pleurant et en le serrant de toutes mes forces comme si Lire la suite…

Que je t’aime

Je t’ai mené la vie dure pendant quelques jours, voire quelques semaines. Puis, je ne sais ni comment ni pourquoi, je t’ai regardé un matin et je suis retombée en amour avec toi. J’ai alors vu combien j’aimais tes petites rides au coin de tes yeux, tes quelques cheveux gris, ton odeur bien à toi Lire la suite…

Le métier d’infirmière : ma vision avant/après bébé

Dans mon ancienne tête-de-fille-qui-n’avait-pas-encore-accouché, le métier d’infirmière en était un comme les autres. Je veux dire, je voyais ça comme un métier noble dans un domaine pas facile pratiqué par des filles intelligentes, un peu comme être comptable, psychologue ou enseignante, mais sans plus. Dans ma tête d’avant juillet 2015, les infirmières assistaient les médecins, Lire la suite…

Ta ligature : quand le regret te ronge

Des enfants, t’en as jamais voulu, même pas un.  Tu as fini par en faire un en te disant que ce serait bien le seul et l’unique représentant de vos gènes à toi pis ton homme.  Des héritiers, y’en aurait pas d’autres.  Ta grossesse, tu l’as détestée.  Oui, détestée. Tous les symptômes possibles, tu les Lire la suite…

Intimidée

Ma belle fille, Parfois, tu reviens de l’école et tu y as laissé ton sourire. Malgré que tu sois un moulin à paroles qu’on doit parfois freiner parce que tu nous étourdis, tu ne parles que très peu de ce que tu vis. Ce n’est pas parce qu’on n’essaye pas de te tirer les vers Lire la suite…

Le retour TANT attendu des Cubes énergie

Chers parents d’enfants du primaire du Québec, mes très chers collègues, bonjour. Le ciel se déverse par litres dans les cours de nos charmantes écoles et la déprime vous talonne? Si vos enfants sont comme les miens, ils s’amusent à rouler en vélo dans les flaques de bouette, ils se courent après dans la maison Lire la suite…

Je veux être cette mère

Je te regarde dormir dans toute ton innocence et ta fragilité. J’ai des espoirs et des rêves plein la tête pour toi. Puis je pense à l’impact que j’aurai sur toi, à ce que je peux être ou non pour toi, à ce que je peux t’apprendre, à la façon dont  je vais influencer ta Lire la suite…

Lettre à mon ex que je déteste et qui me pompe l’air

Cher ex que je déteste, Je désirais au plus profond de moi-même, avec tout mon cœur et toute ma tête, que notre séparation soit un succès. À défaut d’avoir réussi notre mariage, j’espérais que, pour le bien de nos enfants et de notre santé mentale, que nous puissions avoir une relation « cordiale », dans le genre Lire la suite…

Comment survivre a un voyage outre-mer avec ta préado

*L’utilisation du féminin dans ce texte ne se veut aucunement discriminatoire et ne veut pas alléger du tout ce dernier. C’est simplement que l’auteure est convaincue que les difficultés se multiplient à vitesse grand V avec la gente féminine en poussée hormonale précoce. Quand tu as pensé à troquer ton voyage dans le sud pour un Lire la suite…

11 phrases dites par tes enfants qui te rendent folle

Du fromage en crottes, c’est bon. On est d’accord là-dessus. Mélange ça avec des frites et de la sauce brune et on atteint le niveau supérieur. C’est pu juste bon, c’est divin. D’une façon similaire, mais franchement pas aussi agréable, il y a certaines phrases de tes enfants qui sont vraiment gossantes. Mélange LA phrase Lire la suite…

Est-ce que j’ai assez profité de mon congé de maternité ?

Alors que j’arrive à la fin de mon congé de maternité, on m’a demandé si j’avais su en profiter. Ceci m’a amenée à plusieurs constats. J’en ai profité pour apprendre que quand tu te lèves à cinq heures, tu as le temps de faire ben des affaires dans ton avant-midi. J’ai profité des longs boires Lire la suite…

Depuis que ta petite main ne tient plus la mienne

Aujourd’hui, pour la première fois depuis que je suis ta maman, ta petite main a refusé de tenir la mienne.  Pas par caprice, simplement parce que tu n’en as plus besoin.  Ça m’a prise par surprise, j’ai failli insister.  Et j’ai pris conscience que tu n’es plus aussi petit.  Une vague de nostalgie m’a saisie Lire la suite…

Et si ton enfant était gai?

Depuis que tu as des enfants, tu ne peux t’empêcher de te fabriquer des images de leur avenir. Un avenir que tu imagines heureux, grand et plein de promesses de réussite. Un avenir que tu imagines sans grande douleur, un avenir simple, sans drame. Tu souhaites le meilleur à ton enfant. Tu ferais tout ce Lire la suite…

3 raisons de ne pas faire baptiser ton enfant

Baptême ou non, là est la question. Pour les croyants (pratiquants ou non) ça va de soi : on baptise pis c’est ben correct de même. Pour les autres, voici trois bonnes raisons de ne pas faire baptiser ton enfant. #1  La pression familiale Ton petit était même pas encore né que ta grand-mère en Lire la suite…

Je lis, nous lisons mais lirez-vous, mes enfants ?

Mes petits amours, ce n’est pas un secret pour vous, j’adore lire. Bien souvent, quand vous me cherchez, c’est dans un petit coin, le nez bien enfoui dans un roman, que vous me trouvez. Je profite de chaque minute de temps libre pour m’y plonger, parfois pour n’avoir le temps de grappiller que deux ou Lire la suite…

Cet entourage extraordinaire

Chaque fois que j’entends une maman parler de son conjoint qui ne l’aide pas, des grands-parents qui sont absents, de ses amies qui ne l’appellent plus car elle n’est plus assez en mode 5 à 7 à leur goût, ça me rend triste. Triste, car j’aimerais qu’elle connaisse le bonheur d’avoir un entourage, présent, aimant, Lire la suite…

Je suis une maman

Je me souviens du moment précis où j’ai compris ce que cela voulait dire de devenir une maman. J’avais promené mon énorme bedon des mois durant, convaincue de comprendre déjà ce que c’était que d’être mère. Mon nombril et son contenu étaient LE centre de l’univers. J’avais souffert de nausées, d’un coincement du ligament rond, Lire la suite…