Ce que j’ai toujours voulu te dire, papa

Aujourd’hui, papa, j’aimerais te dire tout ce que je n’ai jamais osé te dire. Il existe plusieurs sortes de relations père/fille. Il y a les filles à papa, les relations conflictuelles, les relations où le père et la fille sont très proches ou encore les relations toutes simples dans le respect. La nôtre, papa, est Lire la suite…

Le bonheur d’être ta maman

Mon garçon, Être ta maman est de loin le rôle le plus important que la vie m’ait confié. Et même si je croule parfois de fatigue, même si je doute parfois d’être à la hauteur de la petite personne incroyable que tu es et même si je soupire parfois trop bruyamment, ma vie est parsemée Lire la suite…

Toi, mon homme qui ne s’inquiète jamais

C’est bien connu, un homme, c’est fort. Ça ne s’inquiète pas pour des riens comme une maman avec énormément un petit peu trop d’hormones. Toi, mon homme, le père de mes enfants, tu ne t’inquiètes jamais. Et ça m’énerve. Lors de ma première grossesse, j’avais peur à en mourir. Peur que quelque chose cloche avec Lire la suite…

Toi, le beau-père de mes enfants

T’es arrivé dans ma vie sans m’avertir. Ben oui, ça arrive encore des belles histoires après des séparations. T’sais, le genre de séparation qui te donne envie de mettre une croix sur tout le reste pis que dans un moment de désespoir, tu te dis que c’est mieux de devenir une folle aux chats parce Lire la suite…

L’adolescent que tu deviens

Quand tu étais petit, ton adolescence était à des milles de nous arriver en pleine face; j’avais le temps de m’y préparer et honnêtement, ça faisait bien mon affaire que de me faire croire que ce n’était pas demain la veille que j’aurais à gérer ton acné et ta puberté.  Mais voilà. Comme dans toutes les Lire la suite…

Ode à mon homme

Aujourd’hui, j’ai envie de t’écrire à toi, mon homme, le mien. Parce que je vous aime donc ben, toi et toutes les petites choses que tu fais pour me rendre heureuse. Toi, qui me dis quotidiennement que tu me trouves belle. Ce n’est pas rien, après onze ans de vie commune, que tu me trouves encore Lire la suite…

Lettre à mon fils de cinq mois

Il y a plusieurs mois déjà, tu as saisi la seule et unique occasion que tu as eue pour former vie dans mon ventre. Moi qui aime toujours tout prévoir jusqu’au moindre détail, j’ai dû accepter que cette fois, c’était toi qui avais choisi ma destinée. Tu es arrivé vite, un peu trop vite en Lire la suite…

Les matantes

En toute franchise, il n’y a pas une fille qui a envie d’être qualifiée de matante. Parce qu’une matante, c’est bien connu, ça conduit lentement. Ça a des hobbies poches comme le crochet ou les quilles. Ça pense que les téléromans, c’est la vraie vie. Ça donne des becs qui tachent les joues de rouge Lire la suite…

Ton deuil du dernier bébé

Tu te l’étais juré au moment même où ton petit dernier  franchissait le cap de la lumière pour atterrir sur ton ventre et mettre fin à cet accouchement qui n’en finissait plus de finir. C’était terminé pour toi, plus jamais tu n’aurais la force ou la folie de vouloir mettre au monde un autre bébé, Lire la suite…

À toi, la mère qui attend et qui n’est pas heureuse

Je sais, ma belle, que tu n’as pas le premier rôle dans un film épique. Tu es une femme réaliste, épanouie, un brin romantique, mais rien de trop corrosif. Ta corbeille de petites attentes fanées est pleine. Tes amies te disent que « tes attentes te rendent malheureuse », mais le temps file et tu joues Lire la suite…

Rester immobile

La semaine dernière, je suis arrivée assez en avance à un rendez-vous. Devant la clinique, il y avait un parc. Je n’ai pas de données internet sur mon cellulaire et n’ayant pas accès à une connexion wi-fi, j’ai décidé de descendre de ma voiture et d’aller m’asseoir quinze minutes au soleil. « Profites-en, tu es seule » Lire la suite…

À toi, l’enfant poqué

Le jour de la rentrée scolaire, je t’ai remarqué, petit être tout souriant, les yeux pleins d’espoir d’enfin entrer dans le monde des grands.  Pour toi, secrètement, l’école devenait ta porte de sortie d’un monde où on se parlait à grands coups de poing et où on oubliait à l’aide de petits bonbons ou de Lire la suite…

Toi, la mère, la petite reine

Le jour où tu as revêtu la couronne pas du tout dorée de la reine du foyer, tu n’as pas pris le temps de t’attarder aux petits caractères. Tu as signé ton contrat d’une dernière poussée, celle qui a expulsé de ta chaleur interne ce petit être, ton bébé. Et sans même penser à lire Lire la suite…

Cet enfant que nous ne bercerons pas

J’ai la chance d’être la maman de deux magnifiques enfants. La vie m’a gâtée. Et elle m’a d’autant plus gâtée le jour où tu nous a rejoints. Tu as su être un beau-père extraordinaire, attentionné, présent et aimant. Nous avons fait ce que tous les nouveaux couples font; acheter une maison, voyager,  s’aimer. Et est Lire la suite…

Ta main dans la mienne

Ta main. Elle a toujours cherché la mienne. En écoutant un film sur le divan. Au feu rouge, en voiture. En traversant une foule, trop dense pour qu’on puisse marcher côte à côte. Tu l’ouvrais simplement derrière ton dos, j’y glissais la mienne et je savais. Je savais qu’on ne se perdrait pas, que tu Lire la suite…

Je suis juste une maman

Je suis juste une maman. Une maman à bout de souffle par moments. Une maman qui n’a pas dormi plus de quatre heures d’affilée depuis des années. Une maman qui tombe de sommeil en même temps que le soleil se couche et qui se lève aux aurores depuis la naissance de ses petits. Une maman Lire la suite…

Ton deuil pendant ta grossesse

Une grossesse, c’est merveilleux quand tout se passe bien. C’est synonyme de bonheur, d’amour, c’est la vie qui se développe lentement en toi! Toi fille, tu as fait de ton mieux pour préserver ta santé et celle de ton futur bébé. Tu as étudié le Mieux-Vivre, tu as mangé des fruits et des légumes, tu Lire la suite…

La revanche de papa : je voudrais que tu arrêtes de grandir

J’ai plein de choses à t’apprendre, à te montrer. J’essaie depuis peu de te faire comprendre le temps, les jours, les heures. Drôle est que l’ironie m’est palpable, moi qui essaie d’arrêter, de figer le temps. Je voudrais que tu arrêtes de grandir, que tu restes le petit humain pur que j’aime tant. Je sais Lire la suite…

Je ne t’ai pas voulu

J’étais jeune la première fois que je suis tombée enceinte. Je me souviens encore du moment où j’ai vu ce petit plus apparaître sur un simple bâton de pipi, j’étais complètement effrayée. Qu’allais-je bien pouvoir t’offrir ? Moi qui n’avais pas d’études, qui vivais dans un sous-sol avec aucun revenu, j’étais terrorisée.  Durant toute ma Lire la suite…

Pardonne-toi

Fille, un jour va falloir que tu te pardonnes. L’infidélité, ça peut arriver à n’importe qui, n’importe quand pis ceux qui jugent gratuitement n’ont clairement pas connu cette dualité. De toute façon, toi aussi tu jugeais comme bon te semble ceux qui ont déjà été infidèles avant de l’être. Pis quand ça t’est tombé dessus, Lire la suite…