Je sais que je suis grosse

Je sais que je suis grosse. Même si jamais tu ne m’as entendu aborder le sujet. Je le sais. Même si jamais je n’ai porté de jugement sur le surpoids d’une autre fille. Je le sais. Je le sais lorsque je me regarde sur mes photos, pour le peu qu’il y a de moi, dans Lire la suite…

Je ne t’aime plus, ma fille

Je ne devrais pas écrire ce qui suit, encore moins le penser ou le ressentir, mais c’est comme ça : je ne t’aime plus, ma fille. Momentanément, je l’espère. Il me faut pointer du doigt ce tabou pour conjurer ce sentiment contre lequel je me bats depuis quelques jours. J’ai besoin de m’avouer cette vérité Lire la suite…

Ton chemin

Mon grand garçon, Même si ton cœur est rempli de rêves et ta tête est pleine de magie, tu te buteras à de nombreux obstacles, à des échecs inévitables et à plusieurs déceptions sur ton chemin. Ta petite confiance en toi sera ébranlée plus d’une fois et tu te remettras perpétuellement en question. Mais n’arrête Lire la suite…

Ta dépression

Tu sais ma belle, ça fait un méchant bout que t’es fatiguée, non bien plus que ça, épuisée, au bout de ton grand rouleau, tu vois noir. Tout le temps. Il n’y a aucun mot pour décrire ce que tu ressens. Tu pleures à chaudes larmes rien qu’à regarder ta pile de linge sale, ton lit Lire la suite…

Toi, mon enfant indépendant

T’as sept ans et on dirait souvent que t’en as dix-sept. Tu te débrouilles comme un grand depuis déjà longtemps. Parfois, j’ai l’impression que je ne t’ai rien montré, que tu as tout appris par toi-même. T’as jamais été dans mes jupes, t’as plutôt toujours eu une longueur d’avance. En fait, tu es un grand, Lire la suite…

T’es une vraie mère

Le plan de base n’était pas de passer au bistouri mais la vie en a voulu ainsi et tout le monde a tôt fait de te dire que c’était pas grave, qu’au moins, t’allais avoir ton enfant. T’sais, comme si toi, tu n’accoucherais pas pour vrai comme t’allais avoir une césarienne. Mais, fille, tu va Lire la suite…

Je ferai de mon mieux

Mon garçon, j’ai un gros devoir qui repose sur mes si petites épaules. Un encore plus gros que ceux que tu auras à faire après l’école, le temps venu. Je dois te guider, te montrer le bon chemin afin que tu deviennes une personne juste et loyale. Je ferai de mon mieux pour te transmettre Lire la suite…

Ta mère victime du cancer

Ma belle amie, Aujourd’hui, l’horreur t’a frappée. Aujourd’hui, le pronostic est tombé. Tu as appris que tu serais une autre victime collatérale du cancer. Tu as appris que ton pilier, ton port d’attache ne s’en remettra pas cette fois. Tu as appris à la dure que ta maman n’était pas invincible. Et aujourd’hui, j’ai le Lire la suite…

La maman qui n’aimait pas son congé de maternité

Il faut que maman te parle mon amour. Ce matin, mon coeur est scindé en deux d’envier papa qui part au travail et rêver de prendre sa place en même temps que de te tenir mon bébé, bien au chaud au creux de mon bras, en me traitant de mère indigne de ne pas apprécier Lire la suite…

Tu es mon petit rayon de soleil

Contre vents et marées, en plein coeur des pires tempêtes et tout au long des jours gris, tu es mon petit rayon de soleil. Tu es mon petit rayon de soleil quand je suis exténuée après une trop courte nuit, remplie d’incertitudes et d’inquiétudes, et que ton visage s’éclaire comme si j’étais la huitième merveille du monde Lire la suite…

Et je me suis demandé si j’étais une mauvaise mère

Je me demande si je suis une mauvaise mère. Toujours plus qu’hier, plus que jamais aujourd’hui. Comme si j’étais toujours en retard d’un temps. Comme si j’étais bien une maman sans faire partie du clan. Ça a commencé après mon premier accouchement quand le lien d’attachement a pris quelques semaines à se manifester. Puis  quelques jours Lire la suite…

La première fois que tu m’as dit je t’aime

Cher fils, Je t’ai déjà dit que tu étais mon premier grand amour. Que lorsque j’ai croisé ton regard, j’ai tout de suite su que je t’aimerais à tout jamais, viscéralement et inconditionnellement. Que ma vie a pris un tout autre sens le jour où tu es né. Que peu importe la couleur du ciel Lire la suite…

Jouer avec le feu

Parfois, je me demande si toi et moi, on aurait pu être un couple solide et fonder une famille ensemble. Mais je ne le saurai jamais, parce que je ne t’ai pas choisi. T’en souviens-tu? On était jeunes, j’étais innocente. Pas toi. J’avais envie de plonger dans ton regard ardent. Mais le feu dans tes Lire la suite…

Merci à toi, le prof

J’ai le goût de te dire merci, à toi, qui côtoies mon enfant et lui apprends les matières qui lui permettront un jour de choisir à son tour un métier. Je ne veux pas te dire merci parce que tu enseignes avec dévouement à mon enfant. Il va de soi que c’est ton travail, non Lire la suite…

Les 4 phases de l’enfance revisitées

Terrible two, fighting three, fucking four. Il y a peu de parents aujourd’hui qui n’aient jamais entendu ces expressions. Destinées à qualifier des périodes plus difficiles de la vie de nos enfants, elles sont néanmoins très négatives et nous emplissent d’appréhension plutôt que de nous préparer à bien les affronter. Voici donc un petit guide Lire la suite…

J’aimerais mieux que tu n’aies pas d’enfant

L’autre soir, j’ai fait quelques choses que je fais rarement; j’ai regardé les infos à la télé. Ce que j’y ai vu m’a d’abord surprise pour ensuite me choquer et me toucher profondément. J’ai répété l’exercice le lendemain et le surlendemain. J’ai même commencé à suivre les infos via mon téléphone lors de ma journée Lire la suite…

Se dire oui pour toujours

J’ai décidé de te dire oui. Pour toujours. Je sais, les statistiques sont contre nous. Je sais, la moitié de ceux qui se disent oui finissent un jour par changer d’idée. Par se dire non au bout de quelque temps. Mais pas moi. Je ne changerai pas d’idée. J’ai la conviction profonde que mon oui, Lire la suite…

Mon impuissance

Mon petit coeur d’amour, Maman a le coeur gros quand tu te mets à pleurer et à te sentir moins bonne que les autres. Que ce soit à la maison ou à l’école, tu te compares à tes amis, à ta soeur ou à tes frères. Tu es bonne mon coeur. Tu n’es pas moins Lire la suite…

Je m’aime

J’aime mon sourire. Mes dents bien alignées, la forme de ma bouche, mes lèvres bien définies. J’aime mes épaules, pas trop carrées, pas trop tombantes. J’aime mes seins, j’aime mon beau teint. Je m’aime parce que je suis drôle. J’adore rire et faire rire. J’ai un sens de la répartie pas pire pantoute qui m’aide Lire la suite…

Si j’étais un ange

Si j’étais un ange, avec de belles grandes ailes, jamais tu ne connaîtrais la tristesse, la peine ou la peur. Je te protégerais, à chaque seconde de ton existence, contre vents et marées, afin de préserver ton innocence. Si j’étais un ange, tu ne connaîtrais jamais le mal, je ne t’entourerais que du bien, que Lire la suite…