Tu ne m’aimeras jamais comme je t’aime

Quand tu es né et que j’ai pu t’admirer pour la toute première fois, encore toute abasourdie par la tempête des événements ayant précédé ta naissance, tu n’étais pas semblable au bébé potelé que j’imaginais pendant ces long mois d’attente. J’ai été attendrie et un peu apeurée de te voir si frêle, si maigre, si Lire la suite…

Tu m’as trompée et je te pardonne

Je n’oublierai jamais le jour où tu as sauté du train de notre vie. Tu en avais trouvé une autre pour lui confier tes peurs, tes joies, tes incertitudes. Une avec qui tout semblait plus léger qu’avec moi. C’est avec elle que tu es parti un beau matin, me laissant le coeur en un million de Lire la suite…

La cigogne au bout du monde : à toi, la fille qui veut adopter

Je t’écris ces quelques lignes à toi, mon amie, qui attend depuis beaucoup trop longtemps. Je ne me souviens même pas à quand remonte la fois où tu m’as annoncé ce magnifique projet de vie : celui d’adopter ton enfant. Et ça, c’est injuste. Parce que ça signifie que tu attends depuis beaucoup, beaucoup trop longtemps. Lire la suite…

Parce que jamais personne plus que toi

Quand je te vois prendre le plus jeune dans tes bras en le faisant rire de toutes ses dents de lait, mon cœur arrête de battre, l’espace d’un instant, pour figer le temps, pour en prendre un portrait qu’il va pouvoir glisser sous l’oreiller pour ne plus jamais l’oublier. Parce que jamais personne ne pourra Lire la suite…

Quand je ne serai plus là

Aujourd’hui mon bébé, tu es toute petite et la vie s’ouvre à toi. Cette vie, je te la souhaite pleine, riche en émotions et en expériences de toutes sortes, mais surtout remplie d’amour et de respect. Je tente de t’inculquer des valeurs qui feront de toi une femme forte, ambitieuse, aimante, respectueuse, fière et belle à Lire la suite…

Ce soir, je te fais passer en deuxième

Ce soir, mon amour, je te fais passer en deuxième. Je te mets au lit une heure plus tôt, même si le soleil n’est pas couché pour faire la paix avec la femme à bout de nerfs en moi qui a besoin de silence et de temps pour elle. Juste pour elle. Juste pour penser Lire la suite…

À toi, mon anxiété

À toi, mon anxiété, J’aimerais tellement être en mesure d’être ton amie, ton alliée. Je rêve du jour où nous pourrons nous côtoyer sans souffrance et sans manquements. Que tu ne débarqueras plus en ville que pour une brève période. Juste pour qu’on ne se tape pas sur les nerfs toi et moi. Tu sais, Lire la suite…

À toi, la maman en Syrie

Toi, la maman en Syrie que j’ai vue ce matin dans le journal pendant que je prenais mon café au chaud et en sécurité, j’aimerais te dire quelques mots, même si je sais que tu ne les liras jamais. J’aimerais te dire que de te voir serrer tes enfants contre toi pendant que ta ville Lire la suite…

Tes regrets

Je sais ben que tu vas me dire que ça ne sert à rien de regretter. Mais ça, ma belle maman, ça ne veut pas dire que tu ne regrettes pas pour autant. Je le sais, parce que moi aussi je suis une femme, une amie, une mère. Et moi aussi, parfois, j’ai des regrets. Lire la suite…

Mon amie

Mon amie, Comme on ne se voit plus ces temps-ci, j’ai pris le chemin de l’écriture pour me vider le coeur. J’aimerais que tu m’expliques pourquoi. Pourquoi tu avais l’air aussi, sinon plus heureuse que moi, quand je t’ai appris que j’allais devenir maman. Pourquoi tu me demandais souvent comment j’allais, comment je me sentais, comment Lire la suite…

Ce soir, je suis venue me coucher avec toi

Oui, moi qui ai toujours refusé de te laisser dormir dans mon lit pour ne pas te faire prendre de mauvaises habitudes, ce soir, je suis venue me blottir contre toi. J’avais besoin de ta chaleur, de ton odeur, de sentir ta respiration et de voir ton visage si paisible pour me rappeler la raison pour Lire la suite…

À toi, la p’tite grosse : ma fille est une toutoune

Ma fille, J’aimerais ça te dire que ce n’est pas si grave. Que la beauté est à l’intérieur. Que les gens qui t’aiment vraiment vont comprendre. Que ceux qui sont méchants, que ceux qui te diront des paroles blessantes et te regarderont avec dégoût ne méritent pas que tu leur portes attention. Mais, je me Lire la suite…

Mon chum est un enfant

Mon chum, t’es un enfant, pis je t’aime comme ça. C’est si beau de t’entendre rire de bon coeur pour des niaiseries. C’est tellement contagieux que même mon air bête prend un break quand je t’entends. J’ai rarement vu un adulte se bidonner autant. Même la comédie avec l’humour le plus douteux réussit à te Lire la suite…

Lettre à la maman qui n’est plus amoureuse de papa

Fait que t’en es là.  C’est pas que tu le détestes, non.  Mais tu ne l’aimes plus d’amour, celui avec le grand A.  Pour mille et une raisons que toi seule connais, tu n’es plus vraiment heureuse avec lui, et par le fait même, tu n’es plus heureuse dans ta vie.  Dans cette vie de Lire la suite…

Ta naissance : mon cœur n’a rien ressenti

Ma belle grande fille, Ça fait déjà cinq ans que tu remplis ma vie de folie, de rires et d’amour. Tu te questionnes sur plein de choses et, entre autres, sur ta venue au monde. Ton papa te dit que tu étais une belle surprise mais moi, ta maman,  je ne l’ai pas senti comme Lire la suite…

La culpabilité

C’est insidieux et subtil. Au départ, ce n’est qu’une idée qui traverse ton esprit et repart aussi vite qu’elle est arrivée. On y passe toutes et ça commence avant même que le fruit de tes entrailles soit expulsé et même avant qu’il ne soit conçu. T’es même pas enceinte que tu te questionnes à savoir comment Lire la suite…

Sois forte

Mon amie, ma sœur, ma complice, Je sais que ça ne va pas depuis quelque temps.  Je le vois à la nuance bleutée ombrageant ton regard jadis enjoué.  Je le vois aux larmes séchées sur ta joue que tu tentes en vain de me cacher.  Je sais que ce n’est pas facile, que tu ressens Lire la suite…

Lettre à une nouvelle maman séparée

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants, c’est comme ça que tu la voyais ta vie à toi. Avec ton Prince – pas toujours charmant disons-le – et ta marmaille. Malheureusement, le destin en a décidé autrement. Un beau jour,  tu fais face à une dure réalité,  celle de te retrouver seule. Et il y a Lire la suite…

Ton accouchement raté

Je dois t’avouer quelque chose. J’ai beaucoup de difficulté à t’entendre me dire que tu as raté ton accouchement, qu’il a été un échec. En fait, j’ai beaucoup de peine quand je constate à quel point tu te sens coupable sur la façon dont il s’est déroulé. Je repense à l’expression « rater son accouchement Lire la suite…

Ta vie de couple : les contes de fées et ta réalité

Petite, tu écoutais tous les films de princesses en rêvant au jour où tu rencontrerais toi aussi ton prince charmant, chanterais des mélodies en courant dans les champs de blé et porterais la plus belle robe de mariée à votre mariage princier dans ton château de princesse. Ado, tu aimais tous les films d’amour quétaines et tu croyais Lire la suite…