Viviane Bauge



En octobre 2016, je mettais au monde mon bébé. Les infirmières m’ont demandé si c’était mon premier. J’ai répondu : « C’est mon premier accouchement ». J’ai quatre enfants : je suis belle-maman de deux jeunes adultes rencontrés en même temps que leur père il y a 18 ans et maman d’un garçon de huit ans adopté à l’âge de trois mois. J’ai pris des routes variées pour devenir maman. Mais peu importe. Notre maison pas finie perdue dans les champs est maintenant remplie de toutes sortes d’humains qui me rendent parfois dingue, souvent inquiète, toujours émue.

Posts récents

À toi, la maman en Syrie

Toi, la maman en Syrie que j’ai vue ce matin dans le journal pendant que je prenais mon café au chaud et en sécurité, j’aimerais te dire quelques mots, même si je sais que tu ne les liras jamais. J’aimerais te dire que de te voir serrer tes enfants contre toi pendant que ta ville Lire la suite…

Ode au linge mou

C’est arrivé progressivement. Au début, c’était juste à la maison, loin des regards. Quand t’étais seule. Et puis, tu t’es mise à le faire aussi quand ton chum était là. Et avec la visite. Et puis pour aller à l’épicerie. Et pour sortir n’importe quand, n’importe où. Maintenant, c’est devenu un mode de vie : t’es Lire la suite…

Quand la tête de Maman ne répond plus

Certains enfants pensent naïvement, et heureusement d’ailleurs, que les adultes sont en total contrôle de leur vie et de leurs émotions. Mais ça n’a jamais été mon cas. J’ai appris assez jeune que les parents peuvent eux aussi être vulnérables, voire fragiles, et que les papas peuvent pleurer. Mon papa à moi, il était de Lire la suite…

Si, comme moi, t’as adopté

Si, comme moi, t’as adopté, t’en as vécu des émotions. On ne dira pas combien ça t’a déchiré le cœur de ne pas pouvoir tomber enceinte. On ne parlera pas de tout ce que t’as essayé pour que ça marche. On n’évoquera pas ces instants où t’as cru que ton couple ne survivrait pas. Peu Lire la suite…