La Parfaite Maman Cinglante


Blogueuse à temps plein, adepte du sarcasme et toujours à la recherche du sujet qui te fera sourire ou grincer des dents selon ton humeur et la mienne, je suis maman d’un petit garçon de 4 ans au cœur sur deux pattes et belle-maman d’un petit garçon de 4 ans vraiment dégourdi et d’une petite fille de 6 ans totalement rafraichissante au caractère (parfois) flamboyant. Entre une partie de WII avec ma petite colonie, un souper aux chandelles avec mon homme et une soixantaine d’heures quelques heures de travail hebdomadaires, je carbure aux défis et je m’arrête parfois pour manger, dormir et pour me rappeler de respirer.

Posts récents

Vous êtes beaux

J’ai le goût de te parler du beau. Du beau de la maternité. Du beau de la famille. Du beau de ton samedi matin qui commence trop de bonne heure. Du beau de ton bonheur de la semaine qui finit même si tu vas mettre ta casquette de chauffeur de taxi toute la journée demain Lire la suite…

Ton chemin

Mon grand garçon, Même si ton cœur est rempli de rêves et ta tête est pleine de magie, tu te buteras à de nombreux obstacles, à des échecs inévitables et à plusieurs déceptions sur ton chemin. Ta petite confiance en toi sera ébranlée plus d’une fois et tu te remettras perpétuellement en question. Mais n’arrête Lire la suite…

Ça prend des Belles Combines pour gérer les crises de bacon

Cet article est présenté par Les Belles Combines. Entre toi pis moi, l’éducation des enfants comporte son lot d’essais-erreurs, de tentatives échouées et de techniques revisitées. Une seconde, tu te dis que tu devrais être plus constante dans ta discipline de feu. La seconde d’après, tu te dis que tu devrais être moins raide avec Lire la suite…

La maternité gonflable

Toutes les mamans de ce bas-monde se sont caressé le ventre, alors que le fruit de leurs entrailles y régnait, toujours en rêvant d’une maternité toute de blanc vêtue. Dans le style impeccable. Parfaite. Sans vomi. Ni cacas mous. Ni pleurs pendant trois heures d’affilée. Ni attente pendant des heures à l’urgence. Une maternité sans Lire la suite…

À la plus belle des amies

Je ne savais pas qu’il existait quelque part en ce monde quelqu’un comme toi. Je ne savais pas qu’à l’âge adulte, on pouvait être comprise et aimée par quelqu’un qui n’avait jamais fait partie de notre vie auparavant. Je ne savais pas que l’amitié pouvait encore donner des ailes quand on a franchi le cap Lire la suite…

Si tu n’étais plus là

Toute ma vie tourne autour de nous, mon amour. Et parfois, je me demande ce que je ferais, si tu n’étais plus là. Et quand la mélancolie prend le dessus sur mon bonheur, je réalise que l’un de nous deux va inévitablement partir avant l’autre. Et ça me brise. Ça m’éparpille le coeur en mille Lire la suite…

Quand la maternité a raison de l’amitié

Dans la vie, y’a mille affaires pour te séparer des gens auxquels tu tiens. Y’a le travail qui prend de la place ou qui déménage. Y’a les valeurs qui se rentrent dedans pis qui finissent en perte totale. Y’a le nouveau chum qui occupe tes vendredis pis tes samedis soir. Y’a le bébé qui débarque Lire la suite…

À toi, le parent qui court à l’infini les soirs de semaine

La cloche annonçant la fin de ton shift de travail s’apprête à retentir et tu te tiens près au départ, toi, le parent moderne, spécialiste sans ressources tangibles de la conciliation travail-famille. À 4h30, tu t’élances et tu sautes successivement dans ton coat, ton char et l’autoroute paquetée de monde, tout en jetant un coup d’œil Lire la suite…

6 grands moments de culpabilité dans la vie du parent moderne

#1 Le souper aux grilled cheese T’avais prévu un souper en dix étapes plein de vitamines B, de fer pis d’un paquet d’affaires qui auraient fait pâlir le grand créateur du guide alimentaire. Sauf que t’es restée jammée dans le trafic entre la job pis la garderie pendant vingt minutes, ton plus vieux a une trâlée Lire la suite…

Je rêve d’un monde pour toi

Je t’écris ces lignes à travers les bruits de la haine, pour te dire que malgré tout,  le monde est beau mon chéri. Et que je rêve pour toi d’un monde où la différence se fonderait dans le décor. Qu’elle ferait de notre monde un endroit doux et calme. Je rêve pour toi d’un monde Lire la suite…

Quand la tête me grésille

Le contrôle de ce que je fais pis de ce que je pense, j’ai toujours cru que c’était quelque chose d’acquis. Que j’avais rien qu’à me parler pour me comprendre. Que j’avais juste à me rationaliser pour me calmer. Pis la tête s’est mise à me grésiller. Elle s’est mise à me grésiller tellement fort Lire la suite…

Je m’ennuie de mon petit garçon

Aujourd’hui, mon grand, j’ai le goût de te dire quelque chose qui ne se dit pas. J’ai le goût de te dire que j’aimerais ça, que tu aies arrêté de grandir il y a quelques années, quand tu avais deux ans et que j’étais la huitième merveille du monde. C’est égoïste parce que je sais que Lire la suite…

Les pères ne sont pas de parfaits bouffons

Je vais te crever l’abcès drette dans la face pis on va régler la question une bonne fois pour toute. Les gars ne sont pas des jambons. Les pères ne sont pas des incapables. Les hommes sont bourrés de qualités. Pis je ne me passerais pas d’eux. Plus spécifiquement du mien, t’sais. C’est vrai qu’il Lire la suite…

8 avertissements aux nouveaux parents

Ça y est, te v’là grayée du petit que t’attendais depuis des années ? Je te souhaite beaucoup de bonheur, fille. Mais, rien que pour prévenir le pire, voici #1  Tu vas dormir toute ta vie quand tu vas être morte. Ça se peut que t’aies la franche impression que tu ne dormiras plus jamais Lire la suite…

Parce que jamais personne plus que toi

Quand je te vois prendre le plus jeune dans tes bras en le faisant rire de toutes ses dents de lait, mon cœur arrête de battre, l’espace d’un instant, pour figer le temps, pour en prendre un portrait qu’il va pouvoir glisser sous l’oreiller pour ne plus jamais l’oublier. Parce que jamais personne ne pourra Lire la suite…

Ce soir, je te fais passer en deuxième

Ce soir, mon amour, je te fais passer en deuxième. Je te mets au lit une heure plus tôt, même si le soleil n’est pas couché pour faire la paix avec la femme à bout de nerfs en moi qui a besoin de silence et de temps pour elle. Juste pour elle. Juste pour penser Lire la suite…