Nadine Nantel



Âgée de 37 ans, je suis une - loin d'être parfaite - maman comblée de trois enfants, dont deux beaux ados jumeau et jumelle de treize ans et une grande fille de presque neuf ans, de deux pères différents. Nous sommes donc une famille recomposée, comme plusieurs autres. J'aspire donc à être une bonne maman depuis déjà 13 ans. J'ai toujours aimé les enfants et depuis 5 ans, j'ai joint l'utile à l'agréable en devenant éducatrice à la maison avec mon petit milieu familial. J'ai laissé tomber mon travail bien rémunéré pour devenir maman par intérim de magnifiques petits monstres âgés de 1 à 5 ans et j'adore ça!

Posts récents

Ta dépression

Tu sais ma belle, ça fait un méchant bout que t’es fatiguée, non bien plus que ça, épuisée, au bout de ton grand rouleau, tu vois noir. Tout le temps. Il n’y a aucun mot pour décrire ce que tu ressens. Tu pleures à chaudes larmes rien qu’à regarder ta pile de linge sale, ton lit Lire la suite…

Ma belle grande fille, femme en devenir

Ma belle grande adolescente, femme en devenir. Je te vois grandir sur avance rapide et je te trouve parfaite. Le courage avec lequel tu affrontes les facettes plus ou moins faciles de ta vie m’impressionne. Tu es fonceuse, leader, studieuse, charmante, gentille, passionnée, tu t’entoures de gens inspirants et de plus, tu es belle à Lire la suite…

Chère caféine

Chère caféine, T’ai-je déjà dit que tu es ma meilleure amie? Tu es toujours là pour moi, pour me soutenir. Le matin au réveil quand j’ai les yeux collés et que je dois me mettre en fonction, en plein après-midi quand j’ai besoin d’un petit boost d’énergie afin de tenir le coup jusqu’au souper alors Lire la suite…

Le sexe : les contraintes familiales

SEXE. Maintenant que j’ai ton attention, parlons-en un peu. Dans ton ancienne vie de couple, il était omniprésent. Il t’arrivait de quitter subtilement des soirées pour aller retrouver ton chum au lit et tu te réveillais le lendemain avec l’envie d’y rester toute la journée à ses côtés à regarder des films, entrecoupés de séances Lire la suite…

24 heures dans la vie d’une maman

Tout au long de ta journée de vie de mère, tu traverses toute une vague d’émotions. 2h17 : l’étonnement Premier réveil de ton p’tit. Wow, il a quand même dormi une heure de plus qu’à l’habitude, te dis-tu bonnement. C’est l’heure du boire. Que tu allaites ou non, tu dois te lever. Les yeux collés, Lire la suite…

Tes 10 fails familiaux

On a tous quelques anecdotes plus ou moins loufoques avec les enfants à raconter. Certaines sont sans conséquences et plutôt comiques mais il y en a bien d’autres dont tu te souviendras ta vie entière. #1  Le pâté chinois au pyrex Tu prépares un petit souper en amoureux que vous dégusterez une fois les enfants Lire la suite…

Mes filles à papa

Mes filles. Mes deux belles grandes filles à papa. Vous êtes ma fierté. À vos naissances respectives, les premiers bras qui vous ont tenues et cajolées, c’est papa. Le premier contact peau à peau que vous avez eu, c’est avec papa. C’est papa qui a eu cette chance. C’est papa qui a vécu ce moment Lire la suite…

10 façons de faire enrager maman

Comme tout le monde, t’as quelques points faibles qui font que tu te peux te transformer en quelque chose s’apparentant à Hulk en quelques secondes. Parfois, ces petits accès de rage passent inaperçus et se contrôlent assez bien, mais quelquefois, les petites accumulations quotidiennes font que cette rage explose vivement. Surtout lorsque tu les rencontres toutes Lire la suite…

La fois où t’aurais souhaité ne plus avoir d’enfant

On jase entre mamans, là. Sans oublier qu’on les aime nos enfants, qu’on ne les échangerait pour rien au monde. Mais t’sais quand t’es à bout, que tes enfants se tapent rhume après rhume et que tu passes une couple de nuits blanches en ligne, que ton terrible two te pique des crises inimaginables, souvent Lire la suite…

Lettre à toi, mon garçon différent

Toi, mon grand de 13 ans déjà. Je t’aime. Toi, l’homme de ma vie. Je t’aime. Il y dix ans, le mot « autisme » ne faisait même pas partie de mon vocabulaire. J’ai découvert purement par hasard les symptômes sur un bout de papier que ta grand-mère m’a donné, après s’être arrêtée à un Lire la suite…

Une lettre de l’éducatrice de ton enfant

Tu l’as porté, il est la chair de ta chair, il est précieux, ce petit être. Tu lui as donné la vie, tu l’as nourri, cajolé, bercé, baigné, soigné, passé des nuits blanches juste à le regarder dormir et à l’écouter respirer. C’est devenu instantanément la personne la plus importante à tes yeux. Tu n’as Lire la suite…

La fin de l’enfance en 8 points

Quand tes enfants ne sont encore que des minis, tu te dis qu’un jour viendra où ils développeront leur autonomie et que ce sera merveilleux de les voir grandir et s’épanouir. Secrètement, tu te dis que tu pourras enfin prendre un break. Qu’ils finiront par ramasser leurs bébelles tout seuls. Qu’à chaque fois que tu Lire la suite…