Marie-Ève Baillargeon



Mère monoparentale, célibataire, travailleuse sociale, et amie de mon ex-mari, voici ce que je fais pour occuper mes temps libres : -J’élève à temps partiel mon frisé brun de 10 ans et mon frisé blond de 7 ans. -Je m’auto-proclame la « best hockey mom » de ma progéniture. -Je lis une tonne de livres et je suis une passionnée d’écriture. -Je sacre des fois mon rôle de mère au dernier rang sans me sentir coupable. Avant d’être une mère parfaitement cinglante, je suis une femme parfaitement cinglante. Toi qui est devenue mère, la femme, tu l’as mis où ?

Posts récents

Ta solitude de mère

Ce soir-là, en lisant l’histoire du dodo à ton dernier-né, tu t’es mise à pleurer. Pleurer à la lecture de cette histoire qui magnifie l’enfance et la vie de parent. Des larmes ont rempli tes yeux, tu cherchais à les cacher pour ne pas que ton petit les voit. Ta voix tremblotante aurait pu te Lire la suite…

La parentalité : je suis tannée qu’on se compare

Je suis tannée qu’on se compare, qu’on se juge, qu’on se dise quoi faire et quoi pas faire. Je suis tannée que l’on pense qu’il y a une ou deux façons convenables de faire et que le reste, c’est mauvais, indigne, inconcevable, trop ou pas assez. Je suis tannée qu’on ne se respecte pas plus Lire la suite…

À vous, mes enfants qui s’aiment autant qu’ils se détestent

Mes enfants, Vous vous énervez, vous criez après et vous tombez sur les nerfs bien souvent. Vous avez parfois besoin d’air, de temps seuls, loin l’un de l’autre pour respirer un peu. Pour vous réaliser chacun de votre côté, pour vous consacrer à ce qui vous distingue l’un de l’autre. N’en demeure pas moins que Lire la suite…

Mon gars, j’en ai mon casque de répéter

Mon gars, Je répète, répète, répète. Jour après jour, tout le temps, la même maudite affaire. La même maudite consigne que tu entends depuis quatre ans. Je me surprends souvent à ne pas plus pogner les nerfs à force de répéter. Y’a de quoi devenir folle et je me passe souvent la réflexion que c’est Lire la suite…

Ton arrivée

Aujourd’hui, mon fils,  j’ai envie de te raconter l’histoire de ta naissance différemment. J’aimerais mettre des mots sur ce sentiment qui ne se décrit pas, sur cet état dans lequel je suis depuis que mon regard s’est posé sur toi. Te dire, mon garçon,  comment ton arrivée a transformé ma vie. Je t’ai raconté des Lire la suite…

J’aimerais qu’on me demande comment je vais

Je suis parfaite. Je suis parfaite pour cacher comment je vais. Je suis de celles qui ne se lamentent pas, qui, jour après jour, font les choses de la même façon. Je suis de celles qui sourient et exécutent les tâches qu’elles doivent faire. J’avance à tous les jours de la même façon ou presque. Lire la suite…

La liste des irritants de ta vie de mère

Parce qu’il y a assurément une couple d’affaires qui te tapent sur les nerfs en tant que mère. Marcher nu-pieds sur un lego. Manquer de lait quand tu commences une recette. Entendre « chigner » plus que deux minutes. Ramasser du vomi la nuit. Constater que ton enfant vient de percer son pantalon neuf. Écouter ton enfant Lire la suite…

Pourquoi j’ai détesté être enceinte

Je me confesse aujourd’hui. Je l’avoue, je n’ai pas aimé être enceinte. En fait, j’ai détesté ça. Pour moi, la grossesse n’a rien eu de plaisant ou d’agréable. Du premier mois au dernier mois, je me suis sentie tout sauf moi-même. Ça peut sembler triste à dire, mais c’est bien une réalité. La grossesse fut Lire la suite…

La liste de tes plaisirs coupables de mère

Parce qu’en tant que maman, ça t’arrive de vivre des moments de grand bonheur à petit prix. Dans le langage maternel, on appelle ça des plaisirs coupables de mère. Coucher les enfants trente minutes plus tôt que d’habitude. Manger des mini-barres de chocolat dans leurs sac de bonbons d’Halloween. Prétexter que ton enfant a la Lire la suite…

Ton corps, mon fils

Mon fils, tu me m’appartiens pas. Je le sais. Mon fils, tu seras maître de ta vie. Je le sais aussi. Aujourd’hui, mes pensées se tournent vers ton désir d’indépendance et me confrontent à mon éventuel détachement. Tu me réserves des moments, souvent le soir, où je me colle à toi. Du haut de tes Lire la suite…

Futur amoureux, t’es où ?

Futur amoureux, pourquoi je ne suis pas capable de te trouver ? J’ai essayé de te chercher, comme dans la plus interminable partie de cache-cache. Je me suis épuisée à scruter les moindres recoins de la ville, j’ai géolocalisé plus grand, visité tous les endroits branchés, ainsi que les lieux moins fréquentés. J’ai fouillé le Lire la suite…

Ma naïveté de poids de grossesse

« Me semble qu’un bébé dans le ventre de sa mère, ça a besoin de place, beaucoup de place. » C’est probablement ma nature claustrophobe qui m’amenait à avoir cette idée complètement farfelue que mon fils allait manquer de place dans mon ventre. J’avais peur qu’il se sente pris, pogné comme quand je prends l’ascenseur ou que Lire la suite…

Ton EXTRAORDINAIRE expérience maternelle

Attention, cet article pourrait contenir des traces de sarcasme. Tes yeux s’ouvrent doucement, tout naturellement grâce au soleil qui illumine ta chambre à coucher. Tu te sens aussitôt prête à accueillir cette magnifique journée de ta vie. Une autre, pas bien différente des autres, mais qui te comblera de bonheur. Tu te lèves comme à Lire la suite…

Ils sont passés où, tes rêves ?

Si t’es comme moi, il y a sûrement quelques rêves que tu as mis de côté lorsque tu as accouché. Des rêves qui ont pris le même chemin que ton placenta. Des rêves que tu ne croyais plus possible de réaliser une fois que tu serais maman. Toutes sortes de raisons t’ont amenée à croire Lire la suite…

La maman dans le jus

Il y a des semaines où les heures filent comme des secondes. Où tu cours littéralement d’un bord pis de l’autre pour réussir à être où tu devrais être à la bonne heure. On va se le dire, il y a des jours où, entre le boulot, les cours des enfants, les tâches et tes nombreuses Lire la suite…

Toi, mon enfant indépendant

T’as sept ans et on dirait souvent que t’en as dix-sept. Tu te débrouilles comme un grand depuis déjà longtemps. Parfois, j’ai l’impression que je ne t’ai rien montré, que tu as tout appris par toi-même. T’as jamais été dans mes jupes, t’as plutôt toujours eu une longueur d’avance. En fait, tu es un grand, Lire la suite…

Ton image, fille

J’aimerais ça que tu arrêtes de te comparer deux minutes. Juste un instant. Le temps que tu te connectes à ta vraie nature, que tu réfléchisses deux secondes à l’image que toi tu veux avoir. Parce que ce que proposent les magazines et la publicité c’est bien beau, mais ce n’est peut-être pas toi. Parce Lire la suite…

L’envie de te coller du mardi soir

Ça te prend direct au cœur. Une grande vague qui envahit ton être tout d’un coup. Tu voudrais ça maintenant, c’est un état de manque soudain. T’as une réserve d’affection à déverser sur quelqu’un, mais il n’y a personne. Il y a juste toi. Mardi 20h30, assise dans ton salon l’envie te prend. Ça te Lire la suite…

La malternité

Je suis en mal de maternité. J’aime mes enfants plus que tout au monde. Ce n’est pas là que je veux en venir, ça n’a rien à voir avec l’amour. C’est ailleurs, c’est dans le rôle. C’est là que ça va croche, je crois que ce n’était pas fait pour moi. Que si c’était à Lire la suite…