Marie-Claude Lamarre



Maman de deux cocottes bourrées de caractère (la pomme ne tombe jamais très loin de l'arbre), je suis une énergique, parfois énervante et souvent essoufflante. Mère indigne la moitié du temps, il me reste 50% pour vivre à fond ma vie de femme adulte, de travailleuse acharnée, d'amoureuse qui se redécouvre et d'amie passionnée que j'ai souvent mise de côté. Mes deux mini-moi sont mon port d'attache mais je parviens à travers leur absence à trouver l’équilibre qui m'a trop longtemps fait défaut.

Posts récents

Lettre à ma courageuse grand-mère qui a eu 16 enfants

Tu as vu le jour en 1923. Dans un Québec très rural. Tu as grandi, comme beaucoup à cette époque, dans le fin fond d’un rang. Puis, à dix-neuf ans, tu as convolé en justes noces. Par amour? Parce que c’était la chose à faire? Je l’ignore. Et il reste aujourd’hui très peu de témoins du Lire la suite…

Je te passe le flambeau

Ce matin, j’ai déposé nos plus belles à l’école, et bien que j’ai honte de l’admettre, j’étais soulagée de le faire. Parce qu’au cours de la dernière semaine où elles étaient sous ma responsabilité (ou mon joug selon elles), elles ont dangereusement appuyé sur la corde de ma patience. Elles ont gratté tout ce qu’elles Lire la suite…

À toi, dont la fatigue est professionnelle

À toi, dont la fatigue est professionnelle, Le réveil est de plus en plus difficile plus les semaines avancent. Tes dernières vacances n’y ont rien changé, malgré ce que tu croyais. Tu avais misé beaucoup sur ce temps d’arrêt, croyant que les choses se replaceraient. Que ta motivation reprendrait. Que ton désir de te surpasser Lire la suite…

Mes enfants, vous êtes ma vulnérabilité

Vous êtes ma vulnérabilité. Je ne l’étais pas. Avant vous. Vulnérable. J’étais forte. Solide. Implacable. Je menais ma vie sans me retourner. Sans faiblesse. Sans trop de peurs. J’étais celle qui fonçait. Sans un regard autour. Un pas après l’autre, sans me soucier du lendemain. Et sans craindre qu’il n’y ait pas de lendemain justement. Lire la suite…

Lettre à mon bébé fille

À toi qui grandis, Mon bébé fille.  Comme tous les autres parents, je me dis parfois que ça va trop vite.  Je te vois gagner en autonomie, je sens que ton besoin d’indépendance se fait de plus en plus présent.  Je vois ta graisse de bébé abandonner tranquillement tes pommettes et ton corps de bambin Lire la suite…

Donne-toi le droit à l’erreur

Chaque matin, tu te demandes comment tu vas faire. Comment tu peux faire. Comment tu vas réussir. Chaque matin depuis que tu es devenue maman, tu te demandes comment tu vas t’y prendre. Pour ne pas échouer. Pour réussir. À élever ta marmaille avec brio comme tes parents l’ont fait avant toi. À t’accrocher contre Lire la suite…

Sois égoïste

Sois égoïste. Comment je pourrais te dire ça pour que tu me comprennes, pour que tu saisisses l’importance de ce que je veux te dire.  Je ne veux pas que tu me crois sans cœur, ni dépourvue de conscience sociale. Au contraire. Sauf qu’au fil du temps, en m’observant et en observant les autres, j’ai Lire la suite…

Notre coparentalité, mon ex

Mon cher ex, Quand j’ai choisi de tout faire éclater, j’avais à demi réalisé l’impact que ça aurait sur nous deux et sur nos enfants.  Tout ce que je savais à ce moment précis, c’est que je me devais de le faire.  Pour moi, pour toi, pour elles.  On n’avait aucune idée à quel point Lire la suite…

Mes enfants, vous m’avez donné confiance

Mes enfants, vous m’avez donné confiance. Avant votre venue, je n’aimais aucune parcelle de mon corps.  Je le cachais, autant que possible.  Parce que j’étais consciente qu’il n’était pas parfaitement parfait, parce qu’il n’était pas ce que je voulais qu’il soit.  Parce que j’avais peur qu’il fasse peur. Il n’avait jamais porté de bikini.  Jamais Lire la suite…

Non ma fille, t’as pas tous les droits

Ma fille, Ces derniers temps, tu passes ton temps à me dire que « t’as ben le droit ».  Tu me sors ta phrase coup de poing à toutes les sauces avec l’attitude très désagréable d’une préado en pleine crise d’affirmation.  Laisse-moi ici t’expliquer ce qu’il en est réellement. Je vais te paraître bien plate ma chouette, mais Lire la suite…

Ces Noëls qui n’en sont plus depuis que tu n’es plus là, Maman

Maman, Les lumières de Noël  commencent tranquillement à apparaître dans ma rue.  Je vois les sapins de mes voisins prendre forme à travers leurs fenêtres.  J’entends mes collègues de travail dresser la liste de cadeaux qu’ils souhaitent trouver pour leur entourage.  Je vois mes amis prévoir leur calendrier du temps des fêtes pour s’assurer de passer Lire la suite…

La fois où tu m’as consolée, ma fille

Ma belle grande fille, Ce soir, t’as eu à être plus grande que jamais.  T’as eu à mettre ton âge et ta naïveté de côté.  Parce que j’ai plié des genoux.  Parce que j’ai craqué.  Parce que je n’en pouvais plus de retenir mes larmes, trop nombreuses et trop longtemps refoulées.  Parce que ma peine Lire la suite…

Tout finit par passer, ma belle maman

Ma belle maman, Tu sais, je le sais, que la vie comporte son lot de désagréments et que bien souvent, tu n’en vois pas la fin.  Tu y penses le soir dans ton lit, comme un fil qui se déroule à l’infini.  Tu te demandes comment tu vas réussir à passer à travers une autre Lire la suite…

Ton secondaire et ce que tu dois savoir, ma fille

Ma fille, La rentrée approche. Alors avant que ne vienne pour toi le temps de lancer dans les airs ta coiffe de finissante, avant que l’on soit convoqués à ta collation des grades, laisse-moi te dire ce que j’ai finalement compris.  Ça m’aura pris vingt ans, mais la semaine dernière, au retour de mon propre conventum, Lire la suite…

À toi, mon enfant qui n’arrête jamais de parler

Mon cher enfant trop volubile, Comme toutes les mères, je me souviens encore du moment où tu as prononcé ton premier mot, ma belle enfant.  Tu étais couchée dans ta couchette, tout juste à côté de mon lit.  On venait d’éteindre et c’est là qu’après des semaines de babillages, tu t’es finalement décidée  à dire Lire la suite…

Vis ta vie et arrête de me juger

Sincèrement fille, si j’étais ta grande et véritable amie (pas celle qu’on se permet de poignarder dans le dos une fois temps en temps, je te parle d’une vraie amie), oserais-tu tenter de me détruire comme tu le fais à grands coups de rumeurs, de commentaires et de mémérages?  Simplement parce que je n’agis pas Lire la suite…

La fin de ta vie de bonne petite fille

Tu te dis que tu serais due pour du changement, du gros changement, mais tu doutes. T’as peur. Mais qu’est-ce qu’ils vont penser tes parents?  Tes amis?  Ton chum?  Ton entourage en entier?  Les voisins?  T’as pas été élevée comme ça. On t’a présenté un moule alors que tu étais toute petite et tu t’es Lire la suite…

Votre vie d’enfant-pas-unique

Aujourd’hui, mes cocottes, j’ai besoin de vous parler, de vous expliquer et surtout de vous dire qu’un jour, vous comprendrez.  Je le fais d’abord pour moi, parce que vous ne croirez probablement pas un mot de ce que je vais vous dire.  Mais puisque les écrits restent, vous me relirez une fois grandes… Aujourd’hui, ma Lire la suite…

J’accourrai toujours vers vous

Mes enfants d’amour, je veux que vous sachiez que je serai toujours là pour vous, inconditionnellement, peu importe l’heure, peu importe l’endroit, pour peu importe la raison.  Je me fendrai toujours en quatre pour m’assurer de votre bonheur peu importe les conditions dans lesquelles nous évoluerons, peu importe les tragédies qui nous frapperont, peu importe Lire la suite…