Maman Ninja



Maman de deux mini ninjas, enseignante pour plein d’autres petits ninjas, je me dois d’être moi-même Maman Ninja afin de survivre à cette réalité. Savoir tout faire, vite, et bien. AYAAAA! Parfois terrassée par mes adversaires, je tente de puiser dans mes réserves de plus en plus limitées de force, de patience et de sagesse. Une chose est sûre : mieux vaut en rire que d’en pleurer !

Posts récents

Merci, mon amie

Je pense que je ne t’ai jamais dit merci. Et pourtant, tu m’as fait le plus beau des cadeaux. Tu m’as aidée à accepter que devenir mère ne m’obligeait pas à être parfaite. Je garderai toujours en mémoire le souvenir adouci par le temps et la fatigue de ces premiers moments de ma maternité, comme Lire la suite…

5 irritants de la mère ménagère

Quand de petits êtres partagent ton domicile, la reine du foyer qui sommeille en toi peut rencontrer des obstacles à sa zénitude. En voici quelques-uns. #1  Le tapis de mousse C’est certain qu’au moment où, enceinte, tu as acheté ce beau tapis de jeu, tu ne voyais que des avantages. Ton charmant chérubin allait pouvoir Lire la suite…

6 bonnes raisons de détester les épiceries cheap

Dans ta vie de maman, à moins d’avoir douze enfants et de faire tous tes achats chez Costco, tu t’en sors pas : tu dois aller à l’épicerie (insérez ici des notes de musique dramatique). Deux choix s’offrent alors à toi : l’épicerie de luxe ou l’épicerie cheap. L’épicerie de luxe, c’est beau, c’est propre, Lire la suite…

Lettre à ma future belle-fille

Chère belle-fille, J’ai eu la chance de devenir la maman d’un beau garçon. J’espère qu’après tous les sacrifices et les efforts investis, il sera devenu un bon parti. J’ai passé un nombre incalculable d’heures à m’inquiéter pour lui et ce, dès le moment où j’ai su que je le portais dans mon ventre. J’ai pleuré, Lire la suite…

Ce lutin qui a sauvé ton couple

Admets-le, ça ne te tentait pas pantoute d’avoir un lutin dans ta maison. Faut avouer que c’est un paquet de troubles qui fait sacrer ben du monde. Trouver des idées, ramasser ton propre bordel dans ton rush du matin, faire semblant d’être surprise… C’est de l’overtime pas payé cette histoire de lutin-là. Mais bon. Bien Lire la suite…

Ton casse-cou

Ton gars est épouvantable, un vrai casse-cou. Exit le charmant bébé dodu qui dormait des heures dans tes bras. T’as eu beau équiper ta maison de tous les gadgets baby proof que t’as pu trouver, c’est jamais assez. Tu te souviens pu de la dernière fois que tu as vu sa face pas de poques. Lire la suite…

Maman, comment on fait les bébés?

C’est un soir de semaine ben ordinaire. Après avoir ramassé la moitié du souper en dessous de la table, tu t’empresses de plonger ta progéniture dans le bain. Tu fais semblant de ne pas voir les coulisses d’eau sur ton mur pis tu scrolles ton Facebook sur ton téléphone, confortablement assise sur ton comptoir de Lire la suite…

L’Halloween dans ton temps

Quand t’étais p’tite, l’arrivée du mois d’octobre t’emballait au plus haut point. Tu réfléchissais longuement à ton costume. Serais-tu un bébé, une sorcière, une amérindienne, une danseuse de ballet, un épouvantail, un robot? Une fois ta décision prise, la grosse job vous attendait dans le détour. Je dis vous, parce que plus souvent qu’autrement, ça Lire la suite…

Petit dictionnaire de tes émotions parentales

A-C Admiration Jugement complètement biaisé que tout parent porte envers sa progéniture. Parce qu’il est tellement mignon. Parce qu’elle est si brillante. Parce qu’il fait les plus beaux cacas dans le pot. La réserve d’admiration d’un parent est inépuisable. Amertume Savant mélange de colère, de tristesse et d’injustice, l’amertume est une émotion violente ressentie au Lire la suite…

Passes-y la puck : laisse de la place à ton chum

Fille, faut qu’on se parle. T’as un beau p’tit bébé tout neuf pis y’a rien qui t’emplit plus de bonheur que l’odeur de son petit cou moite. Tu ne l’avais pas vue venir, cette fusion avec ton enfant, c’est plus grand que toi, c’est plus grand que tout. T’as l’impression de jouer la partie la Lire la suite…

Grand-maman

Grand-maman, je m’excuse. T’as toujours été là pour moi. Et je peux pas te dire que je suis ben fière moi. Tu m’as bercée une fois pis une autre quand mes parents étaient à bout. J’ai vomi dans ton salon. J’ai vomi sur ta robe fleurie. La tête haute, t’as toujours ramassé sans rien dire. Lire la suite…

Un été sans camp

«Maman, t’es tellement belle. Maman, je t’aime. Maman, est-ce que je peux t’aider?» Ça, ce sont les douces paroles de ton grand depuis qu’il a commencé sa première année. Que personne ne se méprenne, il n’a pas été aussi séducteur tout l’été pendant que tu le gardais à temps plein chez vous comme tu fais Lire la suite…

Ton boys band : quand t’es la mère de garçons

Ça fait que te v’là enceinte d’un garçon. Toi qui rêvais de faire des couettes et des partys pédicures avec ta progéniture. Mais bon, tu es bonne joueuse, et comme on dit, à cheval donné, on ne regarde pas la bride. Ça fait que tu t’imagines assise sur ton patio avec un verre de rosé Lire la suite…