Maman Louise



Maman depuis un peu plus de 4 ans, je me dépatouille comme je peux afin de concilier maternité, vie professionnelle, vie de couple, loisirs et équilibre personnel. Maman avant tout, mais pas que, parce qu’avoir un job stimulant est essentiel à ma survie et que je continue d’apprécier les sorties sans enfant, au resto, au concert, ou au spa, j’habite un tout petit pays du vieux continent. J’essaierai d’apporter au blogue un peu d’exotisme en glissant dans mes posts quelques expressions bien de chez nous.

Posts récents

Je ne me souviens plus de ma vie d’avant toi

Mon garçon, Voilà maintenant plusieurs années que je t’ai donné naissance. J’essaie de me représenter cette durée de toutes les façons possibles. Mais que je fasse le décompte en mois, en semaines ou en journées passées à tes côtés, c’est peine perdue, car j’ai tout à la fois l’impression d’être ta maman depuis hier comme Lire la suite…

Non, le jour de ton accouchement n’était pas le plus beau jour de ta vie

Pendant ta grossesse, tu y avais pensé et repensé, à ton accouchement. Ton appréhension grandissant à l’approche du terme, tu avais suivi des cours de « préparation à la naissance », te donnant l’illusion que tu aurais le contrôle sur ce qui allait se passer ce jour-là. Tu avais imaginé tous les scénarios possibles, rédigé un plan Lire la suite…

Voici pourquoi tu as décidé d’avoir trois enfants

Enceinte de ton troisième, tu t’es souvent demandé qu’est-ce qui t’avait bien pris de remettre le couvert une dernière fois. C’était certainement pas la perspective de revivre les joies de la grossesse, de l’accouchement, ni même celle de pouponner un nouveau-né qui t’avait motivée. En fait, tu savais plus très bien pourquoi tu t’étais lancée Lire la suite…

%$#? de dernier trimestre de grossesse

Tu n’es pas du genre à te sentir rayonnante et épanouie, enceinte. D’abord, il y a le premier trimestre et son lot de symptômes pénibles. Les coups de barre monumentaux te donnant l’impression d’être passée sous un train en plein après-midi. Tes seins qui te lancent à chaque marche quand tu descends l’escalier. Les nausées, Lire la suite…

Je publie des photos de mes enfants sur le net et j’assume

Oui, il m’arrive de publier des photos de mes enfants sur les réseaux sociaux. Parce que je les trouve magnifiques. Parce que j’ai envie de laisser éclater ma fierté de maman au grand jour. Parce que j’ai envie de partager un beau moment passé en famille. C’est vrai, la maternité est souvent loin d’être aussi Lire la suite…

Ta vie maternelle est une interruption permanente

Maintenant maman, ta vie est devenue une interruption permanente. Être tirée d’un sommeil bien profond, au beau milieu de la nuit. Pour allaiter. Changer des draps mouillés. Consoler un gros chagrin. Chasser des monstres. Prendre la température. Donner du sirop contre la toux. Une fois, deux fois, cinq fois par nuit. Pendant des semaines, des mois, Lire la suite…

Le fameux complexe d’Œdipe

Ce truc-là, tu pensais vraiment pas que c’était du sérieux avant d’avoir des enfants. En tout cas, d’aussi loin que tes souvenirs remontent, une idée aussi aberrante que d’épouser ton papa ne t’était absolument jamais passée par la tête. Il est certes le premier homme de ta vie, et dans ton cœur il sera toujours Lire la suite…

Ta maternité : ton corps, tes choix

Tu es enceinte. Si cela fait peut-être de toi un être médicalement plus vulnérable, tu possèdes néanmoins et jusqu’à preuve du contraire encore toutes tes capacités de discernement, et cela ne te rend pas pour autant inapte à prendre les décisions qui te concernent, de façon libre et éclairée. À commencer par le choix de Lire la suite…

Les 5 différences entre ta première et ta deuxième grossesse

« Ah, c’est ton premier? Profites-en, c’est tellement magique! », t’a-t-on dit et redit au cours de ta première grossesse. Ce qui avait le don de susciter un certain agacement que tu dissimulais tant bien que mal derrière un rictus crispé à l’attention de ton interlocuteur. Mais maintenant que t’en es plus à ta première grossesse, force Lire la suite…

Tu rêves juste d’une semaine sans enfants

Tu es juste une mère indigne qui rêve d’être une semaine sans ses enfants. Juste une petite semaine sur les cinquante-deux de l’année. Pour renouer quelques jours avec ta vie d’avant. Pour savourer consciemment le bonheur simple d’occuper ton temps comme tu le veux en rentrant du travail. Pour t’affaler sur le canapé si ça Lire la suite…

Quels seront tes souvenirs d’enfant, mon bébé

Quels seront tes souvenirs d’enfant, mon trésor? Que garderas-tu de de ces années passées en famille? Que retiendras-tu de cette période unique, magique, où les filtres qui guident notre interprétation du monde à l’âge adulte n’existent pas? Quels souvenirs te restera-t-il de la naissance de ton petit frère? J’aimerais que tu te rappelles des fous Lire la suite…

Ta tête est trop pleine

Il existe une fatigue différente et plus vicieuse que la fatigue physique. Dormir huit heures d’affilée n’en viendra pas à bout. La lente autonomisation de tes petits non plus. Car c’est ta tête qui ne suit plus. C’est la fatigue mentale. Du sentiment d’avoir le cerveau qui surchauffe, prêt à rendre l’âme tel un vieux MacBook Lire la suite…

Mon travail me ressource de ma vie de famille

Je repense parfois à ma vie d’avant. Le soir, une fois les enfants couchés, la vaisselle débarrassée et le sol nettoyé. Entre vingt-et-une heures et vingt-deux heures, mince et précieux créneau horaire où je peux enfin prendre le temps de ne rien faire d’autre que de laisser mes pensées vagabonder, avant de succomber à mon Lire la suite…

Envole-toi

Tu m’as habitée pendant neuf mois. Nous ne faisions qu’un. Je t ’emportais partout où j’allais. Tu vivais à mon rythme et je m’adaptais au tien. Tu remuais, intrigué, au son du concert que j’étais allée écouter. Ton hoquet me tenait éveillée la nuit. Nous étions en symbiose parfaite. Et puis le jour tant attendu Lire la suite…

Ton expert en mauvais coups

En matière de bêtises, certains enfants sont plus créatifs que d’autres. Tu ne sais pas d’où lui vient cet esprit d’initiative si développé, ce goût pour l’aventure et l’expérimentation, mais le tien est un expert en la matière. C’est peut-être… #1  Un fin gourmet Il aime goûter à tout ce qui lui tombe sous la Lire la suite…

La maman qui réfléchit trop

T’es une cérébrale. Une intello. Tu aimes apprendre, comprendre, raisonner, déduire, faire des hypothèses. Étudier ne t’a jamais fait peur. Synthétiser, rédiger et mémoriser, c’est ton truc. Tu t’es toujours demandé pourquoi certains redoutaient l’examen théorique du permis de conduire. Toi, c’est le permis pratique qui t’a donné du fil à retordre. Le jour où Lire la suite…

Je suis une maman lionne

Gare à toi, petit morveux qui a piqué le ballon de mon fils au parc. Je t’ai vu, et mon regard haineux ne s’adresse qu’à ta misérable personne. Rends immédiatement à la chair de ma chair ce qui lui appartient ou tes oreilles vont chauffer. Gare à toi, sale peste qui vient de donner un Lire la suite…

La philosophie maternelle en 5 points

Ma belle, réjouis-toi. Sans avoir passé de longues années sur les bancs d’école et obtenu ton doctorat en philosophie existentialiste, sans avoir effectué quinze ans de thérapie psychanalytique, sans même pratiquer trois heures de méditation Zen par jour, te voilà devenue plus avisée et sage que le plus savant des gourous. Ton expérience de maman t’a Lire la suite…