Julie Normandin



Maman fois trois, dont des jumelles de deux ans et une « aînée » de trois ans atteinte d’un syndrome génétique et du TDAH. Mes filles me rendent aussi folles qu’en amour d’elles au quotidien. Être maman, le plus grand défi de ma vie. J’apprends à accepter mon imperfection et mon besoin de réaliser mes rêves en dehors d’elles, mais aussi pour elles. Mes grands rêves. #pasjusteunemom

Posts récents

À la maman dont l’enfant a une déficience intellectuelle

Ça y est. Le diagnostic est tombé. Tu t’y attendais depuis des années, tu t’inquiétais depuis sa naissance, tu savais au plus profond de toi que ton enfant n’était pas comme les autres, mais tu espérais quand même. Tu espérais qu’ils se trompent tous, ces spécialistes. Tu espérais que ta fille rattrape ce retard, que ton Lire la suite…