Isabelle Loiseau



Nouvellement maman (un peu sur le tard) d’une petite fille, j’explore petit à petit les méandres de la maternité. Avec l’aide de mon conjoint, nous déambulons (parfois comme des zombies insomniaques) à travers les défis que met chaque jour sur notre chemin la parentalité. L’art d’être parent est plein de mystères et j’espère partager avec vous mes coups de cœur, coups de gueule et petites angoisses de toutes sortes.

Posts récents

Ma petite fille, qu’est-ce que la technologie va faire de ta génération ?

Ma petite fille, Quand tu auras mon âge, je me demande parfois jusqu’à quel point la technologie influencera ta vie. Je suis de la dernière génération où l’enfance et l’adolescence n’ont pas été instagramées ou facebookées et j’ai fait beaucoup de stupidités durant ces années qui, par chance, ne resteront pour toujours qu’une trace dans Lire la suite…

Ton avortement

T’aimes ta vie. Là, maintenant. T’aimes ton chum avec qui tu fais une super équipe. T’aimes par-dessus tout tes deux enfants. T’aimes ta job et l’action que ça t’apporte. T’aimes le nid que vous vous êtes construit. Ton petit repère de bonheur.  La vie va bien. Ça roule rondement. Mais ce matin, t’as mal au Lire la suite…

Tes 6 valeurs qui changent quand tu deviens mère

Quand tu vivais ta vie sans enfant, t’avais des principes que tu t’étais juré de toujours respecter. Mais dès que tes p’tits sont arrivés, t’as changé de mentalité un brin sur divers sujets. #1  Le recyclage Avant, tu t’indignais quand ton chum jetait un petit pot de yogourt ou une canne de thon dans la Lire la suite…

Pourquoi tu tiens tant à faire baptiser tes enfants ?

Quand t’étais petite, tu rêvais d’un mariage blanc. Tu m’en parlais et tu me décrivais la robe que t’allais porter, pleine de froufrous. Tu imaginais ta tête avec un diadème scintillant et un voile qui traînerait deux, trois pieds derrière toi. Tu rêvais que t’allais rejoindre ton amoureux qui t’attendait au pied de l’autel, dans Lire la suite…

À toi qui as détesté l’allaitement

Toi, t’as détesté allaiter. T’as subi ça une, deux ou trois semaines (ou mois?) pis après t’as tiré la plug. J’emploie bien ici le verbe «subir», parce que c’est vraiment ce que tu as vécu. Des fois, en jasant avec les autres mamans, tu te sens comme une extra-terrestre. Les autres, elles sont en symbiose Lire la suite…

Je suis fatiguée

Je suis fatiguée. Fatiguée de ma grossesse qui s’est échelonnée sur quarante-et-une semaines et qui m’a fait prendre cinquante-cinq livres de plus à trimballer. Fatiguée d’avoir travaillé jusqu’à trente-huit semaines, d’avoir subi des réunions trop longues qui ne me servaient plus à rien et d’avoir dû affronter les transports en commun avec mon manteau d’hiver trop chaud sur Lire la suite…

Plainte à Monsieur Sommeil

À Monsieur Sommeil, directeur des opérations, Je vous écris aujourd’hui, car je n’ai toujours pas reçu de réponse de votre part concernant mon insatisfaction devant le manque flagrant du service de votre unité. Je vous rappelle la chronologie des événements qui ont eu des effets dévastateurs sur l’état général de mon endormissement. Alors enceinte de Lire la suite…

Maman de remplacement

Quand tu es né, mon bébé, il t’a fallu un peu d’aide. Juste un petit coup de pouce médical pour t’aider à partir la vie du bon pied. Après l’accouchement, maman aussi a dû avoir de l’aide des médecins pour pouvoir être prête pour te recevoir comme il faut. Cela faisait quatorze heures depuis ta Lire la suite…

5 mots à ajouter à ton vocabulaire parental

T’es prête comme un scout. T’as pris tes dix-huit rendez-vous avec ton obstétricien. Tu connais la DPN (date prévue de naissance). T’as cédulé ton congé parental. La chambre est faite depuis tes vingt-deux semaines de grossesse et tu sais quelle est la date de ton shower. T’es enceinte de ton premier bébé et c’est le Lire la suite…

5 bonnes raisons d’avoir juste un enfant

Vous, vous avez décidé il y a longtemps, avant même d’avoir votre premier, que vous auriez juste un enfant. Oui, oui, juste UN! Vous seriez une famille de trois et c’était ben correct comme ça. Mais, ça a l’air que la norme sociale nord-américaine, c’est deux enfants par famille. Alors, y’a du monde qui se Lire la suite…