Geneviève Groulx



Trente-cinq, reine de la désorganisation, j’ai pondu quatre garçons par amour pour la maternité, sans vraiment me poser de questions… Je vous confirme qu’on y survit, jusqu’à l’adolescence… après… y’a plus de garantie, ça dépend du nombre de litres de vin à votre disposition! Je suis mariée, je ne vis pas avec mon mari, on fait la garde partagée de nos enfants et on est amoureux. Moi, les standards, je m’en balance! Anxieuse chronique, la meilleure décision que j’ai prise dans ma vie, c’est d’accepter l’aide médicale à la folie! J’assume ce que je suis.

Posts récents

À trente-cinq ans, tu perds ta shape, mais tu trouves le bonheur

Y’a quelque chose dans le corps d’une femme, une switch, une hormone je ne sais pas quoi.  Mais, quand on atteint un certain âge, y’a quelque chose qui lâche, un peu dans le même principe que les appareils électro-ménagers qui sont conçus pour fonctionner un nombre d’heures prédéterminées et ensuite PAFF. Ils flanchent. Ça prend Lire la suite…

Humaniser l’accouchement : hommage aux infirmières

Chère infirmière de l’étage des naissances, La mémoire me fait défaut, mais je me souviens de certains moments de mon accouchement et des moments que nous avons partagés ensemble par la force des choses. Tu étais là. Je me souviens de ton sourire familier quand tu es entrée dans la salle en m’annonçant que ce Lire la suite…

J’ai oublié mon bébé dans la voiture

Moi aussi, je l’ai oublié. À ceux qui croient que c’est impossible, moi aussi je l’ai oublié. C’était mon troisième et il avait deux mois. J’étais partie chez une amie pour la soirée, la gardienne était à la maison avec les deux plus vieux. J’étais fatiguée comme la plupart des mamans le sont deux mois après avoir accouché. Lire la suite…

Y’est pas propre; ouin, pis ??

Non, mais veux-tu ben me dire, ça dérange qui, si mon gars à moi, le mien là, oui oui, celui qui est sorti de mon propre vagin à moi là y’a un peu plus de deux ans, n’est pas propre ? Ça enlève-tu quelque chose à quelqu’un? Est-ce qu’il y a un environnementaliste extrémiste qui ne dort Lire la suite…

Mes fils, vous n’irez pas à la guerre

La vie m’a été clémente, vous êtes en santé, intelligents, bien élevés. La vie vous a été douce, vous n’avez jamais connu l’abondance, mais vous n’avez jamais manqué de rien et toujours mangé à votre faim. J’ai passé les treize dernières années, malgré les obstacles et les épreuves, à me dire que la plus belle chose Lire la suite…