Charles



Je suis un papa moderne. Un papa monoparental. Un papa très impliqué dans la vie de son fils, dès le jour -200. Je revis mon enfance à travers mon petit garçon. J'en profite au maximum. Vu de l'extérieur, on peut penser que je suis en plein contrôle de mes moyens. En réalité, je suis envahi par le doute et la culpabilité de ne pas avoir pu offrir une famille unie à mon fils. Je fais parfois des erreurs, mais une chose demeure constante: je fais tout avec amour.

Posts récents

La souffrance de l’homme qui ne bande pas

Mon colocataire m’appelle sur mon cellulaire. Je ne réponds pas. Je suis au restaurant avec mon père. Mon téléphone vibre une seconde fois. Désolé dad, je dois décrocher. Ce n’est pas dans son habitude de m’appeler deux fois en deux minutes. Ça doit être important. Ce qu’il m’annonce me scie les jambes. Sa voix est brisée, presque inaudible. Lire la suite…

Je suis un père qui s’occupe de son garçon comme une mère

Nous étions dans un souper de famille. Mon oncle avait pris quelques bières et se remémorait sa vingtaine : « à l’époque, on savait faire le party ! », radotait-il. Mes jeunes cousins l’écoutaient d’une oreille distraite, un œil rivé sur leur iPhone; ils envoyaient des snaps à je ne sais quelles filles. Mes tantes Lire la suite…

Je suis un père addicted à son cellulaire

Je suis accro à mon cellulaire. Un vrai drogué des temps modernes. Je prends mon fix toutes les cinq minutes. Au feu rouge, en marchant vers le Tim, au bureau, au resto entre amis, écrasé sur le sofa devant un épisode de Walking Dead. Mon cellulaire est la première chose que je regarde en me Lire la suite…

La revanche de papa : notre vie sans maman

Ta maman nous a quittés tu avais à peine un an. Quelques jours seulement avant que tu fasses tes premiers pas. J’étais seul à crier dans la maison quand tu as mis bien maladroitement ton pied droit devant ton pied gauche. J’étais si fier, et si triste à la fois. Tu étais si fier, et Lire la suite…

La revanche de papa : je suis un lâche

J’étais dans le lit d’une autre cette nuit. Je suis revenu ce matin, juste avant que tu te réveilles. Je suis allé me coucher sur le sofa pour que tu n’aies pas conscience de l’heure à laquelle je suis arrivé. J’avais déjà préparé ma défense : mon souper avec les collègues s’est terminé plus tard Lire la suite…