Catherine I.



Belle-mère non-assumée qui préfère de loin être la-blonde-à-papa de deux filles (mes deux folles), E et L. Je vis à fond notre vie familiale mais j'apprécie grandement la semaine sur deux de zénitude, où l'entrainement, le spinning, la quête des meilleurs prix tous produits confondus et le vin trouvent tous leur précieuse place.

Posts récents

Ta sortie familiale chez Costco

La fin de semaine arrive enfin après une longue et épuisante semaine de vie familiale. Assise sur ton divan toute de mou vêtue, ton verre de vin et toi êtes prêts à attaquer une autre fin de semaine qui passera aussi vite que toutes les autres. Tu planifies mentalement ton horaire et tu commences à Lire la suite…

À toi, la maman d’un enfant handicapé

La maternité a toujours été un beau projet que tu caressais depuis longtemps. Te voilà emballée parce que vous attendez votre premier enfant, ton chum et toi. Mais voilà, tu donnes naissance à un enfant un peu différent. Les années filent et ton rêve de voir grandir un enfant qui rampera, puis marchera, puis courra, Lire la suite…

Ton impossible belle-mère

Tu as rencontré ton beau prince charmant et il a présenté sa princesse à sa famille royale. Tu t’étais mise belle pour l’occasion, tu avais pratiqué ton sourire digne des meilleures annonces de Colgate dans ton miroir et avais choisi tes vêtements avec une attention particulière. Bref, tu étais partie dans ton carrosse doré rencontrer Lire la suite…

Ton enfant préféré

Toi, tu es une mère productive. Tu ne t’es pas limitée à un enfant. Non madame! Tu en as eu deux, ou trois ou plus. La vie familiale, tu voulais y goûter. Du linge, tu voulais en laver. Des fesses, tu voulais en essuyer. Des consignes, tu voulais en hurler. Des enfants, tu voulais en Lire la suite…

Comment apprécier la garde partagée en 4 points

Bon, la voici arrivée, cette première journée où tu dois te séparer de tes enfants. Dans le cadre de porte, tu les serres fort, très fort, comme s’ils quittaient pour un service militaire. Le cœur en miettes et les larmes aux yeux, tu leur souhaites de passer une bonne semaine et tu les regardes quitter Lire la suite…

À celle qui essaie tellement de devenir maman

Quand on était au secondaire, on se faisait défoncer le tympan à propos des préservatifs et de la pilule contraceptive. Être jeune mère, c’est pas souhaitable. Ça fait que hop, une visite chez le médecin et tu t’es fait prescrire la pilule. Là, écoute, tu as dû te conditionner à la prendre re-li-gieu-se-ment. T’étais active Lire la suite…

Mieux vaut une paire de mères qu’un père de merde

Je te raconte une histoire. Une histoire pas comme les autres. La tienne. Il était une fois deux filles. L’une sportive, bougonneuse le matin, généreuse, sûre d’elle. L’autre féminine, délicate, dangereuse lorsqu’affamée, attentionnée. Toutes les deux se sont rencontrées au secondaire. Le temps fait bien les choses; elles sont devenues amies puis amoureuses. Tu sais, Lire la suite…

Les tâches ménagères ou ton sable dans le bas de bikini

Trois irritants sont la source de la majorité des conflits dans un couple; sans surprise, les finances, l’éducation des enfants et les tâches ménagères. Les finances et l’éducation sont souvent reliées à une question de valeurs personnelles. D’ailleurs, ce sont souvent ces mêmes valeurs différentes qui font que les couples, à la longue, se séparent. Les Lire la suite…

Toi, tes enfants et la violence conjugale

À toi, mon amie vraiment incroyable. L’exemple vivant du mot résilience. Toute jeune déjà, tu as eu une réalité familiale un peu plus complexe que ce que la plupart des gens traversent. On t’a filé des responsabilités d’adulte alors que tu étais enfant. Ça force quelqu’un à vieillir, c’est le moins qu’on puisse dire. Bref, Lire la suite…

À la maman des enfants de mon chum

Voilà déjà quatre ans que tu apprenais qu’une nouvelle fille partageait la vie du père de tes deux filles. Ta plus vieille t’a annoncé la visite de la-nouvelle-amie-de-papa-qui-est-venue-faire-le-sapin-avec-nous comme on dit à quelqu’un que le ciel est bleu. Coup de pelle dans la face, toi qui débutais ton premier temps des fêtes de mère séparée. Lire la suite…

L’autogestion ou aller brailler dans un stationnement

Samedi. La journée où le beat familial est dans le piton; votre père part faire l’épicerie en avant-midi et c’est moi qui reste à la maison avec vous deux. Vous deux, les filles, vous avez des bâtons de dynamite aux fesses depuis sept heures. Vous étiez en train de jouer dans la salle de jeu Lire la suite…