La Collaboratrice dans l'Ombre



La Collaboratrice dans l'Ombre est la couverture utilisée par toutes les collaboratrices de l'équipe qui souhaitent écrire des articles crus et criant d'une vérité sans filtre. Souhaitant exprimer et assumer leurs opinions sans pour autant blesser leur entourage immédiat, elles préfèrent alors utiliser le couvert de l'anonymat.

Posts récents

Toi, le beau-père que je déteste

Je dois être honnête envers toi et aussi envers moi. Je te déteste.  Toutes les fibres de mon corps ont envie de sacrer leur camp en courant quand on se voit. Ce que je trouve dommage dans tout ça, c’est que c’est de ta faute. Avant de te connaître vraiment, j’avais l’impression que tu étais une Lire la suite…

Je suis une belle-mère

Je suis mère et belle-mère et j’aime mon fils d’un amour inconditionnel. Je l’ai mis au monde, je l’ai nourri, je l’ai soigné, j’ai vu passer tous les jours de sa vie et je connais son corps par cœur. Je connais tout de ses joies et de ses peines et je sais ce qui le Lire la suite…

Le consentement, cette affaire floue

En réaction au vidéo sur le consentement expliqué avec du thé On entend beaucoup parler de culture du viol et de l’importance d’apprendre à nos garçons la notion de consentement. Pourtant, je suis une fille et je ne sais pas vraiment ce qu’est le consentement. Je suis une fille ordinaire. Je n’ai rien d’une beauté, Lire la suite…

Chéri, tu n’es pas l’amour de ma vie

Mon amour, Je t’aime. N’en doute pas une seule seconde. Mais avant toi , bien avant , il y avait lui. Il y avait cet homme qui a traversé ma vie comme une étoile filante. Quelques mois à peine nous ont unis lui et moi. Quelques mois magiques, intenses et brûlants. Je me suis découverte Lire la suite…

Lettre à mon ex que je déteste et qui me pompe l’air

Cher ex que je déteste, Je désirais au plus profond de moi-même, avec tout mon cœur et toute ma tête, que notre séparation soit un succès. À défaut d’avoir réussi notre mariage, j’espérais que, pour le bien de nos enfants et de notre santé mentale, que nous puissions avoir une relation « cordiale », dans le genre Lire la suite…

Signer un bail en tremblant : la séparation

Après huit mois de tergiversations, de guerre, de livres perdues et de faux sourires au travail, je l’ai signé ce crisse de bail. « On ne devrait pas rester pour les enfants », qu’ils disent. « Une maman heureuse, c’est plus important pour un enfant », diront d’autres. Mais ils ne comprennent pas.  Ou c’est moi qui ne comprend Lire la suite…

Ma fille, le harcèlement sexuel, c’est non

Quand j’étais adolescente comme toi, ma fille, je travaillais à temps partiel après l’école, dans un restaurant pas loin de chez moi. J’étais fière de ce premier emploi qui me permettait de me payer plein de petits luxes. Celui qui m’avait engagée, l’assistant-gérant, était un bon patron et un gars sympathique. Le gérant, par contre, Lire la suite…

Je t’ai jugée, toi, la maman en garde partagée

Je t’ai jugée. Oui, toi, la maman en garde partagée que j’appelais autrefois ironiquement le parent à mi-temps, celui qui avait ses des enfants une semaine sur deux. Je t’ai reproché, devant un verre de vin avec des amis encore en couple, d’être égocentrique de râler sur ton ex qui a oublié un morceau de vêtement dans Lire la suite…

Tu as le droit de mettre un genou à terre, mon amour

C’est vrai que tu es mon pilier. Que tu es celui de toute notre famille. Que c’est toi qui nous protèges, qui nous rassures, qui t’assures qu’on ne manque de rien. Même si je mets la main à la pâte, même si les années où les hommes partaient aux champs et les femmes entretenaient la Lire la suite…

Lâchez mon nouveau-né

Là, il va falloir qu’on mette les choses au clair. Un nouveau-né, c’est pas parce qu’il est nouvellement humain qu’on peut lui faire tout et n’importe quoi, et qu’il devient la propriété d’un peu tout le monde en même temps.  C’est un humain à part entière qui mérite tout votre respect et votre gros bon sens. Lire la suite…

Lettre à toi, mon amour regretté

Cher amour, C’est le cœur gros que je t’écris ces quelques lignes. Parce que ça me déchire par en dedans, même après toutes ces années, d’avoir eu à faire un choix. Parce que jadis, la tête et le corps à l’envers, j’ai dû trancher. Car la société, le monde, notre culture – bref, tout sauf Lire la suite…

L’enfant que j’ai donné à une autre

Je n’ai jamais voulu d’enfant. Je n’ai jamais voulu partager ma vie et la mettre au service d’un petit être qui devrait compter sur moi des années durant. C’est cru, c’est scandaleux pour certaines, mais ce n’est pas égoïste. Ce le serait bien plus de mettre un enfant au monde et de ne pas l’aimer. Et les phrases Lire la suite…

À toi, l’enfant que j’ai laissé partir

Je n’avais jamais eu d’opinion claire sur ce sujet. Ce sujet tabou, lourd pour certains, trop léger pour d’autres. Honnêtement, je ne suis toujours pas certaine de mon avis là-dessus. Le jour où je me suis couchée sur cette longue chaise, où j’ai mis mes pieds dans les étriers, où j’ai fermé les yeux en Lire la suite…

Comment trouver les mots pour te dire : « Je te flush, mon chum »

J’en suis arrivée à ça :  c’est fini. Pas que je l’aie souhaité, mais nous y sommes. Un genre de point de non-retour, t’sais. C’est bien beau dire que nous n’avons pas d’enfants ensemble, c’est quand même un bateau pas mal chargé sur lequel nous voguons allègrement depuis quelques années déjà. J’ai peut-être été un peu Lire la suite…

Je t’ai tué, mon chien

Ce texte sera sévèrement jugé par certaines personnes. Et ça me déçoit. Parce que ces personnes jugeront sans avoir la moindre idée de l’amour que je portais à mon chien ni de tous les sacrifices que j’ai faits pour lui au cours des dix années de sa vie. Ils n’auront pas la moindre notion de Lire la suite…

Vis le moment présent, mon amie

Mon amie, il faut qu’on se parle. Ça fait des années qu’on se connaît, toi et moi. Tellement d’années que j’ai arrêté de les compter. On en a vécu des choses ensemble, des belles, des moins belles, des joyeuses, des tristes, des folles, des plus plates. Notre amitié a même survécu à la maternité. Autour Lire la suite…

Laisse-moi t’expliquer pourquoi la vaisselle n’est pas faite

Laisse-moi t’expliquer pourquoi tu soupires quand tu arrives de travailler pis que tu vois le comptoir de cuisine plein de vaisselle sale! Je. Suis. Une. Maman. Je gère des milliers de crises chaque jour. Je calme des pleurs. J’endure les cris. Je fais l’arbitre pour désamorcer les centaines de chicanes entre frères et sœurs. Je Lire la suite…

Ta libido de carpe

Au cas où tu l’ignorerais, une carpe est un poisson qui a une forme aplatie. Ben oui, il est plate. Exactement comme ta libido en ce moment. Elle est plate, ben ben plate. Elle s’est probablement cachée au fond d’un tiroir lors de ton accouchement et elle n’a pas du tout le goût d’en sortir. Lire la suite…

À toi, la mère infidèle

Voilà enfin, tu l’as rencontré. Le vrai amour, celui qui te fait vibrer, qui a su toucher ton âme sans même prononcer un mot. Victor Hugo disait: «Aimer, c’est savoir dire je t’aime sans parler ». Cette phrase résonne en toi et plus que jamais. Mais le hic, c’est qu’il n’est pas le père de Lire la suite…