La Collaboratrice dans l'Ombre



La Collaboratrice dans l'Ombre est la couverture utilisée par toutes les collaboratrices de l'équipe qui souhaitent écrire des articles crus et criant d'une vérité sans filtre. Souhaitant exprimer et assumer leurs opinions sans pour autant blesser leur entourage immédiat, elles préfèrent alors utiliser le couvert de l'anonymat.

Posts récents

Mon crash

C’est arrivé comme ça, sans avertir. Au beau milieu d’un vendredi après-midi sans histoire. J’étais en congé, mon chum était à la maison, mes enfants riaient dans le salon. Tout était sous contrôle dans mon monde que je croyais quasi parfait. Puis j’ai crashé. De même. Juste de même. Comme un avion qui s’écrase, j’ai Lire la suite…

Quand j’ai l’impression de ne pas t’aimer

Mon enfant, Tu es née mon contraire. Ou serait-ce plutôt ma copie conforme? Je ne sais trop. Mais pour une quelconque raison, entre nous, il y a toujours eu des flammèches. Pas de demi-mesures. Ta joie de vivre, ta vivacité d’esprit et ton côté théâtral, n’ont d’égal que ta capacité à changer d’humeur sur un Lire la suite…

Ton papa qui travaillait trop fort

Papa, tu étais présent, oui, physiquement parlant. Tu étais présent à ton boulot, à travailler parce que toi, papa, tu étais et es encore aujourd’hui, un travailleur acharné. Tu travaillais tant pour moi et maman, pour qu’on ne manque de rien. Je te voyais une petite demi-heure au souper et c’était calculé au quart de Lire la suite…

Toi, mon boss sexiste

Avant tout, je veux te prévenir que je ne suis pas sexiste. Ni syndicaliste. Ni revendicaliste. Le monde qui se plaint, ça me tanne. Le monde qui passe la plus claire partie de leur vie à être outré, ça m’outre encore plus qu’ils ne le seront jamais. L’inégalité des sexes, je pensais vraiment que c’était Lire la suite…

Ton avortement, ton choix : la trisomie

À toi ma belle amie, Tu voulais tant enfanter pour donner à ton beau garçon la joie d’être un grand frère. C’était clair pour toi, tu voulais tes deux enfants rapprochés. Tu venais à peine d’accoucher que tu pensais déjà au prochain. Et puis, c’est arrivé tu es tombée enceinte, ton plan de vie avait Lire la suite…

À toi, qui vois ton enfant 4 jours par mois

Penses-tu vraiment tisser des liens serrés en voyant ton enfant quatre jours par mois? Crois-tu vraiment que ce soit un ratio de présence/absence équilibré pour un p’tit être à la recherche de l’attention et l’amour inconditionnel de ses parents chaque jour? Là, tu vas me jouer la carte de la pitié en me disant que Lire la suite…

Maman, t’es pas la meilleure

Chère maman, Ça va bientôt faire neuf ans que je suis, moi aussi, une maman. Mais c’est certain que je n’arriverai jamais à te rattraper. L’expérience que tu as, je ne m’en passerais pas pour tout l’or du monde. J’ai le goût de te dire que tu en as vraiment beaucoup, de l’expérience, de la Lire la suite…

Est-ce la fin de notre couple ?

T’es passé où, mon chum? Il est où, le gars aux yeux bleus rieurs qui venait me chercher pour faire des tours en Civic? Il est où le gars qui me regardait avec envie, celui qui se trouvait chanceux de m’avoir dans sa vie? J’ai l’impression que je t’ai perdu quelque part il y a Lire la suite…

Tu n’es pas ma béquille, tu es mon tremplin

Je suis tombée enceinte de toi alors que j’étais traitée pour une dépression sévère.  Après plusieurs années d’essais infructueux, tu t’es accrochée dans mon ventre au pire moment de ma vie. Certains gens de mon entourage m’ont félicitée. D’autres m’ont encouragée. Mais plusieurs m’ont critiquée. Comment pourrais-je prendre soin de quelqu’un d’autre alors que je peinais Lire la suite…

Les 5 phrases que l’éducatrice de ton enfant ne veut plus entendre

À l’intention de tous les parents, Moi, l’éducatrice de vos enfants, vous demande d’ouvrir très grand vos oreilles parce que j’ai quelque chose à vous dire. Sachez d’abord qu’il me fait toujours un très grand plaisir de m’occuper de vos enfants quotidiennement et que je les aime tous comme les miens. Mais parfois, et je Lire la suite…

Ton avortement

Hey fille, c’est correct. T’avais pas le choix. Même si certains disent qu’on a toujours le choix, quand t’es pris dans ta tête, face à face avec tes émotions, ça se peut que t’aies pas le choix. Des fois, c’est médical. Des fois, c’est sentimental. Mais c’est jamais facile. Hey, ma belle, c’est pas grave. Lire la suite…

Toi, l’infidèle

Aller voir ailleurs, sauter la clôture, tromper, des expressions signifiant la même chose : être infidèle. L’infidélité, cette marque de trahison qui te puait au nez. T’en rappelles-tu, fille? Te rappelles-tu comment tu jugeais les autres qui osaient faire ça à la personne aimée? Tu répétais à qui voulait bien l’entendre que toi, tu ne serais Lire la suite…

Ta décision 

Ce matin tu l’as encore fait, comme hier soir d’ailleurs. Tu ne croyais pas que ton corps parlerait à ta place. Tu t’es surprise à regarder le reflet que te projette le miroir de la salle de bain et tu as vu. Elle est là; la fille, la femme, l’amie et la mère qui est éprouvée, Lire la suite…

Je sais que je suis grosse

Je sais que je suis grosse. Même si jamais tu ne m’as entendu aborder le sujet. Je le sais. Même si jamais je n’ai porté de jugement sur le surpoids d’une autre fille. Je le sais. Je le sais lorsque je me regarde sur mes photos, pour le peu qu’il y a de moi, dans Lire la suite…

Je ne t’aime plus, ma fille

Je ne devrais pas écrire ce qui suit, encore moins le penser ou le ressentir, mais c’est comme ça : je ne t’aime plus, ma fille. Momentanément, je l’espère. Il me faut pointer du doigt ce tabou pour conjurer ce sentiment contre lequel je me bats depuis quelques jours. J’ai besoin de m’avouer cette vérité Lire la suite…

Le culte du corps

Une nouvelle sorte de mère vient d’apparaître, question de mettre plus de pression sur les épaules des mamans que nous sommes. Depuis les dernières décennies, être une bonne mère ne signifie pas seulement bien s’occuper de ses enfants. Nenon. Pour être une bonne mère, tu dois maintenant être une femme formidable pour ton conjoint, une Lire la suite…

Jouer avec le feu

Parfois, je me demande si toi et moi, on aurait pu être un couple solide et fonder une famille ensemble. Mais je ne le saurai jamais, parce que je ne t’ai pas choisi. T’en souviens-tu? On était jeunes, j’étais innocente. Pas toi. J’avais envie de plonger dans ton regard ardent. Mais le feu dans tes Lire la suite…

Mother f*cker : la fille qui aime les one night

Je te regarde couché dans mon lit, paisible, et je te trouve beau. Je vois ton torse qui bombe au rythme de ta respiration. Il y a cette place à côté de toi, invitante. Je me glisse sous les draps pour te rejoindre. Je serai avec toi pour quelques heures. Le temps que l’on partage Lire la suite…

5 arguments pro-allaitement culpabilisants

Enceinte de mon premier enfant, l’allaitement était pour moi une évidence. Peut-être parce que j’ai été moi-même un bébé longtemps allaité. Peut-être parce que j’avais vu tant de mamans allaiter autour de moi. Peut-être aussi parce que j’avais été imprégnée du message qu’on nous martèle sur tous les tons : « le lait maternel, c’est ce qu’il Lire la suite…