Annie Fréchette



Recrue dans la ligue des moms, je suis maman d’une petite fille de 3 mois et je me suis moi-même d’abord imposé beaucoup de critères pour être LA maman avant de relativiser et de décompresser. Je vous invite à cheminer avec moi, à être plus indulgentes envers nous-même, à rire de nos travers et à apprécier les moments cocasses. Et peut-être, à l’occasion, chialer un peu. Ou beaucoup.

Posts récents

Est-ce que j’ai assez profité de mon congé de maternité ?

Alors que j’arrive à la fin de mon congé de maternité, on m’a demandé si j’avais su en profiter. Ceci m’a amenée à plusieurs constats. J’en ai profité pour apprendre que quand tu te lèves à cinq heures, tu as le temps de faire ben des affaires dans ton avant-midi. J’ai profité des longs boires Lire la suite…

T’es hormonale

À c’t’heure que t’es maman, tu dégoulines d’émotions. T’es hormonale. Ça a commencé insidieusement. Il t’a semblé que les enfants étaient devenus moins bruyants. Ou plus attachants. Tu t’es lancée dans l’aventure, et alors que le fruit de tes entrailles prenait de l’expansion, tu t’es mise à couver du regard tous ceux qui croisaient ta route. Comme ils étaient beaux. Lire la suite…

4 bienfaits de la maternité

Je nous regarde là pis j’trouve qu’on chiale tout le temps souvent sur les impacts négatifs de la maternité sur notre corps, notre niveau d’énergie et notre moral. Ça fait qu’aujourd’hui, j’ai le goût de te conscientiser sur les bienfaits qu’a eus la maternité sur ton p’tit nombril. #1  Le dédain Avant, tu étais celle Lire la suite…

T’es belle, t’es bonne, mais tu ne seras pas toujours capable

Je te regarde parler avec tes jouets mon bel amour, et j’entrevois déjà les traits de caractère qui forgeront la femme que tu deviendras. Je pense au futur. À tout ce que tu vivras, tout ce que tu traverseras et aux gens qui passeront dans ta vie. J’espère le meilleur des avenirs pour toi. Par-dessus Lire la suite…

Le temps, ce grand disparu

pixabay.com Ça y est. Tu es en plein travail. Alors que les contractions t’arrachent les entrailles à toutes les deux minutes, tout ce à quoi tu penses c’est achevez-moi que tu vas bientôt connaître ton bébé. Quand l’adrénaline va redescendre pis que le doc va finir sa job de couture, tu vas sombrer dans un Lire la suite…

Les 5 commentaires qui vont t’aider à concevoir

pixabay.com Un beau matin, ça t’a frappé. Une bulle t’es montée au cerveau, pis toi aussi tu t’es dit : je veux des enfants. Peut-être que tu trouvais tes déjeuners trop tranquilles? Fébrile, tu t’imaginais déjà câliner un beau bébé dans un halo de lumière ? Woooo là, attends un peu fille. Faut encore le faire Lire la suite…