Mon amour, je te promets

lovers lake

Mon amour,

Le temps file, nos enfants grandissent; dans quelques années, il ne restera plus que nous deux et voici ce que j’aimerais te promettre.

Je te promets de te laisser la télécommande lors des soirs de hockey, même quand le Canadien a été éliminé, tant que tu me laisseras me coller sur toi.

Je te promets  de ne pas ronfler (si peu), de te laisser un peu de couverte, de continuer à te coller en cuillère le soir venu et de ne jamais faire chambre à part.

Je te promets de toujours fermer ma porte de salle de bain et te demanderais à toi aussi de continuer à faire de même.

Je te promets de prévoir régulièrement des rendez-vous amoureux, de les mettre à l’agenda pour qu’on prenne soin de nous, de retomber encore et toujours en amour avec toi.

Je te promets de te dire ce que je pense, lorsque que je suis en désaccord avec toi en sachant que tu le respecteras. Et lorsque des désaccords surviendront, je te promets oh ! combien bonnes seront les réconciliations.

Je te promets de te regarder encore et toujours avec émerveillement quand tu poses un geste affectueux envers moi, quand tu me prends dans tes bras, mais aussi quand tu fais une tâche que je ne te savais pas si habile à faire, quand tu diras une blague douteuse ou quand tu diras encore souvent à nos enfants que tu les aimes.

Je te promets de toujours te respecter; dans une ère où je vois les gens se parler avec des mots si durs, je te promets de toujours mesurer mes propos pour ne pas que ceux-ci te blessent, mais surtout ainsi montrer à nos enfants que le respect, dans un couple, est si important.

Je te promets que je serai à tes côtés s’il arrivait que la maladie frappe à notre porte, de prendre soin de toi, de nous. D’être ton pilier comme tu l’aurais été.

Je te promets d’aimer tes amis. De te laisser des moments pour toi, comme tu le fais pour moi, sans reproche ni bouderie, sachant que tu es heureux ainsi. Même si parfois le temps nous manque, de maintenir les liens avec ta famille aussi.

Je te promets de vieillir à tes côtés, que mutuellement nous contemplerons nos rides sur nos visages et nous remémorerons alors pour chaque sillon, chaque moment de joie qui a creusé celui-ci.

Et je te promets que jamais notre vie ne sera ennuyeuse, sans projet ou vide, toujours nous la pimenterons, toujours nous construirons et quand viendra le temps de l’âge d’or, en ce temps de repos mérité, lorsque nous célébrerons ces noces brillantes, nous regarderons avec satisfaction la vie que nous avons menée et combien nous nous sommes aimés.

Merci de n’avoir jamais douté de nous ou même de n’avoir jamais imaginé qu’il serait possible que nous terminions la course chacun de notre côté.

Je t’aime.

Julie Ducasse
JULIE DUCASSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *