Papa, maman, laissez-moi être un enfant cet été

two kids run away in playground

Papa, maman, cet été j’ai envie de jouer. J’ai envie, moi aussi, de décrocher. Je veux pouvoir profiter de ces quelques semaines de congé pour m’amuser. Pouvoir mettre de côté les obligations que j’ai, par l’entremise de celles qui vous sont constamment imposées. Papa, maman, laissez-moi être un enfant cet été.

Je veux qu’on mette de côté la routine serrée que nous avons l’habitude d’appliquer.  Pouvoir paresser dans mon lit le matin, déjeuner quand j’aurai faim, rester en pyjama jusqu’à demain. Je veux pouvoir me coucher plus tard, continuer de jouer jusqu’à ce que j’en ai marre. Je veux pouvoir mélanger les étapes de la journée, prendre mon bain avant le souper. Je ne veux pas courir les cours de sport tout l’été. Choisissez-en un seul sur lequel je pourrai me concentrer. Je veux pouvoir y aller pour m’amuser, et non pour performer. Je ne veux pas que vous organisiez mon été, qu’il soit rempli de jeux structurés. Je veux m’ennuyer, relaxer. Je veux pouvoir jouer librement et utiliser mon imagination constamment.

Je veux mettre de côté les apprentissages scolaires et plutôt prendre l’air. Apprenez-moi à être heureux de chaque petit moment passé autour du feu. Montrez-moi comment profiter des choses simples qui m’entourent, par n’importe quel petit jeu qu’on fera dans le fond de notre cour.  Je veux qu’on laisse tomber certaines règles parfois, et sauter mon bain quelques fois. Je veux qu’à l’occasion on mange dans le salon, jusqu’à s’endormir devant la télévision.

Papa, maman, cet été j’ai moi aussi besoin de décrocher. Je veux tout comme vous, pouvoir profiter de mes vacances jusqu’au bout. La routine nous rattrapera assez rapidement, alors prenons notre temps. Profitons de notre été pour nous amuser et pour nous laisser aller.

Papa, maman, cet été je veux être moi tout simplement, alors laissez-moi être un enfant.

Catherine Vignola
CATHERINE VIGNOLA

Une réflexion sur “Papa, maman, laissez-moi être un enfant cet été

  1. SOnia Danse prénatale Répondre

    Oui c’est tellement vrai : nos enfants ont besoin de cette liberté . Merci de me le rappeler! Je ferai en sorte cet été que mes enfants se sentent libres ! Qu’ils courent jusqu’à n’en plus pouvoir, qu’ils décident à notre place, qu’ils choisissent leur menu,…. Qu’ils puissent se connecter avec leur désir , leur instinct .
    Et je pense que ça fera beaucoup de bien aux parents aussi !! Le rôle du parent qui contrôle tout c’est chiant ! Un peu de lâcher prise pour tout le monde 🙂

    Sonia Danse Prénatale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *