Toi, le père de mes enfants, tu m’as brisée

sad woman with man

Mon ex,

Sais-tu ce qui est plus fort que les liens de sang? Les liens d’enfants. Parce que jusqu’à la fin de mes jours, toi et moi allons être liés.

On dit souvent qu’on ne choisit pas sa famille, ses parents, ses frères et sœurs. Mais toi, le père de mes enfants, je t’ai choisi, je t’ai donné le droit d’être papa parce que, oui, un jour, je t’ai aimé.

J’y croyais, tu sais. Je croyais sincèrement que tu étais l’homme de ma vie. Je croyais que tu voulais réaliser tous nos projets. Tu disais m’aimer aussi. Mais je ne réalisais pas tout le mal que ça me faisait d’être dans tes bras. La dureté de tes paroles, de ton regard, de ton jugement constant concernant tout ce que je faisais ou je disais. Tout ce que j’étais. Tu m’as brisée mon ex. Tu as détruit sournoisement ma confiance en moi et mon estime de moi-même. Comment ai-je pu ne rien voir à travers ton jeu? Pourquoi suis-je restée à tes côtés si longtemps?

Je ressentais un éternel besoin de te faire plaisir. De te plaire. Malgré le mal que tu pouvais me faire, j’avais envie que nous réussissions notre relation. Lorsque tu voyais que je réalisais que tu me manipulais, tu redevenais toujours la meilleure version de toi-même et je retombais amoureuse à chaque fois.

Tu as fait ta place au chaud, ancrée dans mon cœur, pour finalement y mettre le feu. Ça n’a pas été long. Tu as fait ça rapidement. Parce que les gens comme toi font du bien pour mieux détruire par la suite. Lorsque tu en as eu fini de cracher ton venin et qu’il s’est répandu dans chaque recoin de mon cœur, tu es parti en me laissant avec pour seuls alliés ma tristesse, mon inquiétude et mon vide intérieur. C’était trop tard, j’avais perdu tous mes repères.

Je me surprends parfois à repenser à nos moments de bonheur. Mais le plus souvent, je repense à nos éternelles chicanes. Je ne suis plus capable d’écouter la musique qu’on écoutait ensemble. Je suis incapable d’aller manger dans les restaurants où l’on a passé de beaux moments parce que ce sont les seuls souvenirs de bonheur qui me restent avec toi. Et juste y repenser, ça me fait mal. Je me sens morte dans mon cœur et aucun médecin ne peut guérir ça. Aucun médicament. Il n’existe aucune chirurgie pour reconstruire un cœur brisé; ça prend du temps. Et le temps parfois, c’est long longtemps.

Je me surprends encore aujourd’hui à te pleurer. Pas parce que je m’ennuie, ne te donne pas ce mérite. Mais parce que je m’ennuie de ce confort, des beaux moments, de notre famille.

Mais sais-tu quoi, mon ex? Je suis fière de moi. Malgré la femme brisée que je suis, je réalise que je suis surtout une femme forte. Je réussis à me détacher de toi, doucement, pour laisser une place spéciale à un homme qui prendra soin de recoller les morceaux de mon cœur. Quelqu’un pour qui je serai importante qui prendra toutes les craintes que tu as semées en moi une à une et les rendra de moins en moins présentes, de moins en moins fréquentes. Quelqu’un qui saura m’aimer pour qui je suis.

Rien n’est parfait. Tout est à réapprendre. Mais j’ai décidé de me faire le cadeau de l’amour de soi.

Alors aujourd’hui, j’aimerais te remercier. Merci à toi pour m’avoir fait réaliser que la personne qui doit m’aimer avant tout, c’est moi-même.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

Une réflexion sur “Toi, le père de mes enfants, tu m’as brisée

  1. Sonia Répondre

    Merci beaucoup pour cette article qui me fait tant de bien. C’est mon histoire que vous écrivez là… J’aurai pu écrire les mêmes mots. 20 ans de relation , 2 enfants. J’avais 15 ans quand je l’ ai connu. Mon premier amour. J’en ai 36 aujourd’hui. Je suis dévastée alors merci pour ce beau témoignage qui me donne de l’espoir 🙏✨

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *