Les 6 grands désavantages de l’été quand t’es une mère de famille

little girl playing in mud

Enfin, le beau temps daigne se montrer le bout du nez! À moins d’être enceinte de trente-huit semaines avec de la rétention d’eau et une piètre tolérance à la chaleur, tu t’en réjouis, comme la grande majorité des habitants de notre froide province. Voici quelques joyeux constats que tu ne tarderas pas à faire à l’approche de la belle saison.

#1  Tes enfants seront toujours sales

Sales, mais sales! Des dessous de pieds noirs d’avoir trop couru sur le bitume brûlant. Des genoux et des coudes teintés de vert d’avoir trop tombé, roulé, glissé dans le gazon ou l’enchevêtrement de mauvaises herbes qui parsèment ton gazon. Des coulisses de sueur sur un front poussiéreux d’avoir trop joué dans le carré de sable. Des mentons dégoulinants de la saveur de popsicles du moment. Des joues collantes de plusieurs couches de crème solaire. Et un peu partout, des traces rougeâtres de piqûres de maringoins grattées ou de genoux écorchés. Et je ne te parle même pas des vêtements.

#2  Ta routine du dodo sera chamboulée

Depuis qu’il fait clair plus longtemps, les enfants sont déjà plus difficiles à mettre au lit le soir. Mais avec la température clémente, c’est encore pire. Ils réclament un dernier tour de vélo, une dernière visite au parc, une dernière partie de soccer ou de hockey. On tient bon, bientôt, ce sera une dernière baignade, et d’une pierre deux coups, on sauvera l’étape du bain.

#3  Tu ne sauras plus combien d’enfants sont réellement à toi

Les amis de quartier, c’est une classe à part. Ils peuvent être plus âgés, plus jeunes, garçons ou filles, et tous deviennent amis lorsque le soleil est de la partie. La petite tannante de la maison en diagonale, le grand flanc-mou d’en arrière qui devrait se trouver des amis de son âge, le petit dernier qui n’avait pas encore l’âge de joindre les rangs l’été passé, tout le monde est bienvenu! Sois alerte, car ce ne sera pas toujours facile de suivre le rythme : Justine et Béatrice viendront cogner pour jouer avec Alex, qui sera parti chercher Thomas avec le petit gars d’en face. Tu devras faire ton possible pour faire respecter tes règles et gérer quelques conflits. Tu mettras bien malgré toi ta préparation du souper de côté plus souvent qu’à ton tour et tu te feras dévaliser en collations diverses, mais tu savoureras de précieux moments de calme quand la troupe se déplacera vers une autre cour que la tienne.

#4  Tu n’auras plus d’intimité

Adieu la toilette la porte ouverte ou le confort d’être en bobettes dans ton salon! Avec tout le va-et-vient qui t’entourera, tu ne sais jamais quand un petit être, qu’il t’appartienne ou non, passera la tête par la porte pour réclamer un verre d’eau, te demander l’heure, savoir où est son casque de vélo… Sans compter les parents qui viendront cogner parce qu’ils cherchent leur progéniture. Et si par malheur tu étais confortablement installée sur ton divan à profiter de la télé pour toi toute seule, il se peut que tu ressentes un brin de culpabilité. Il ne faut pas.

#5  Tu ne pourras plus marcher pieds nus chez toi

C’est terminé! Ton plancher sera désormais envahi de sable, de gazon, de petites roches, de branches, de pissenlits fanés cueillis pour te faire un bouquet, de paillis… à l’infini. Soit tu passes le balai dix fois par jour, sois tu mets tes souliers et tu lâches prise, tiens-toi le pour dit.

#6  Tu devras mener un combat pour les habiller

Jusqu’à ce que l’école soit finie, tu devras te battre avec des enfants qui partiraient pour l’école en maillot de bain si tu les laissais faire. Ils feront une scène pour ne pas mettre de veste, ils voudront partir en short, en camisole, en gougounes…

Et tu sais quoi? Tout ça, c’est merveilleux. Tu seras exaspérée de les voir lancer sans ménagement sacs d’école et boîtes à lunch dans l’entrée avant de filer rejoindre la horde d’enfants déjà dehors. Tu vas chialer parce que les enfants laissent la porte ouverte ou parce que les vélos des enfants t’empêcheront de mettre ta voiture dans la cour. Mais tout ça, c’est la vraie vie. Tes enfants vont s’endormir épuisés et la tête pleine d’aventures. Leurs sourires entre deux bouchées de melon d’eau valent bien plus que de ne pas avoir des graines sur ton plancher. Voir tes enfants entourés d’amis avec qui s’amuser va t’emplir de fierté. Les souvenirs qu’ils vont se construire ainsi n’ont pas de prix. Alors si j’ai un conseil à te donner, c’est de te gaver de ces images, de profiter de tous ces petits bonheurs ensoleillés, parce que ça passe tellement vite.

Maman Ninja
MAMAN NINJA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *