Voici ce que tu ne vois pas derrière les belles photos de famille sur les réseaux sociaux

mother with kid angry cellphone

Comme la plupart, tu apprécies le temps que tu perds sur les réseaux sociaux. Après tout, avec ta marmaille puis tes obligations familiales, tu as moins de temps pour sortir.  Alors les réseaux sociaux te permettent d’avoir des nouvelles de tes proches et de leurs beaux moments en famille : leur pique-nique au parc, leur voyage de rêve dans le sud ou la décoration épurée de la chambre du petit dernier.

Soyons honnêtes : des fois, ça te fait suer. À force d’être bombardée de ces belles images, de ces beaux moments, tu en viens à te demander si tu es la seule sur ton île avec des souvenirs de camping qui ont viré au fiasco, avec une décoration de chambre d’enfant qui n’implique pas des appliqués muraux qui fittent avec les moulures ou ton gars avec ses pantalons crottés qui ne seront jamais sur Instagram…

 Non, tu n’es pas seule. C’est juste que ça ne te dit pas nécessairement de te taper tout le trouble que ces photos parfaites impliquent. Parce que derrière une photo parfaite, il y a beaucoup d’efforts et d’imparfait. En voici trois exemples.

Ce que l’on voit sur Instagram : la belle photo de famille unie et authentique de ta chum, souriant dans un décor naturel (un parc ou un champ de lavande)

Ce que tu ne verras pas derrière le cliché : tu sais à quel point c’est le chiard de prendre une belle photo de groupe avec des enfants. L’un qui chigne, l’autre qui éternue, le chien qui régurgite… Capter le bon moment, ça peut être long. La photo de la belle petite fille qui a la même couleur de chandail que sa mère a probablement nécessité deux rechanges après qu’elle se soit renversé de la sauce dessus. Et la belle photo de famille heureuse a probablement nécessité de trop longues minutes à attendre que tout le monde s’accorde pour sourire EN MÊME TEMPS.

Ce que l’on voit sur Facebook : le fils de ta cousine, jouant avec candeur dans le sable sur le bord d’une plage du sud

Ce que tu ne verras pas derrière le cliché : le moment a été là après avoir pris trente-huit clichés sous différents angles dans le même tas de sable. Il a probablement fallu prendre la bonne image avec la petite vague qui arrive au loin, après le passage du tracteur qui ramasse les algues vertes qui jonchent le bord de la plage pour que la plage paraisse propre et tout cela sans se faire photobomber le moment par des étudiants en spring break sur la brosse. Puis vers la fin, même le petit devait être tanné de devoir sourire à la caméra : tout ce qu’il voulait, c’était de faire son château de sable et qu’on lui sacre patience.

Ce que l’on voit sur Pinterest : le décor esthétique et idéal d’une chambre d’enfant ou d’une fête d’anniversaire

Ce que tu ne verras pas derrière le cliché : en premier lieu, dans ce genre de photos, l’emplacement des objets dans la composition de ta photo peut être très important même si ça peut être inutile. Par exemple, le toutou sera sûrement très beau dans la table à langer zen, mais il causera quelques blasphèmes à celui qui mettra la main dessus au lieu d’un paquet de lingettes lorsqu’il sera temps d’essuyer un énième pipi-pompier. Quant au décor d’anniversaire, la photo ne montrera pas la mère en train d’interdire aux enfants de toucher au gâteau de fête parfait le temps qu’elle prenne ses photos pour ses prochains pins.

Enfin, toutes ces photos ont un avantage que toi, pauvre œil humain, n’as pas : la capacité de modifier et d’appliquer des filtres sur ce que tu vois. Tu peux, en un tapement de doigt, augmenter la luminosité d’une photo ou enlever un détail peu esthétique de ton cliché… Toutes ces modifications que tu peux apporter à ta photo par magie, mais que tu ne peux appliquer à la réalité (genre le ménage à moitié fini au moment de prendre une belle photo de ton enfant qui cuisine des cupcakes).

Tu sais, c’est bien correct si tu aimes prendre ce type de photos ou si le fait de voir les clichés des autres te pousse à être une meilleure version de toi-même. Ce que je veux te dire par contre, c’est que si de voir ces photos te met de la pression ou te fait te sentir mal quant à tes propres capacités parentales, prends un grand respire. Après tout, ces images sont des mises en scène, des réalités augmentées ou embellies pour bien servir la photo. Et après avoir posté ces beaux clichés, le parent a probablement dû retourner à sa job de parent… tout comme toi après avoir vu sa photo.

Christine M.
CHRISTINE M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *