Mon garçon, nous serons toujours une famille

mother father and son

Mon garçon,

Tu vis une semaine chez papa puis une semaine chez maman. Les règles chez l’un et l’autre ne sont pas les mêmes, ton lit et la couleur des murs de ta chambre sont bien différents et tu fêtes ton anniversaire deux fois chaque année. Papa est bien meilleur que Maman quand vient le temps de jouer au ballon et les vêtements que tu portes sont définitivement plus propres quand tu dors chez Maman.

Papa et Maman ne s’aiment plus et ne vivront plus jamais ensemble, mais nous serons toujours une famille. La tienne.

Peu  importe l’heure du jour ou de la nuit, nous accourrons toujours à ton chevet. Peu importe les petites ou les grandes peines qui secoueront ta vie, nous serons toujours là pour sécher tes larmes. Peu importe tes rêves et tes ambitions, nous nous tiendrons toujours derrière toi pour te supporter et te rappeler à quel point nous sommes fiers de toi. Peu importe le temps qui passe, la nouvelle blonde de papa ou le nouvel amoureux de maman, nous nous rendrons toujours ensemble aux événements importants qui marqueront ta vie.

Papa et Maman ne s’aiment plus et ne vivront plus jamais ensemble, mais nous serons toujours une famille. La tienne.

Même si les points de vue de Papa et Maman sont bien différents et que nos intérêts communs sont limités, nous trouverons toujours les mots pour parler de toi sans s’emballer. Nous prendrons ensemble toutes les décisions qui concernent ton grand sourire et ton petit cœur qui bat jusqu’à ce que tu prennes ton envol. Nous mettrons toujours de l’eau dans notre vin quand l’envie nous chatouillera de nous chicaner en se rappelant que c’est pour toi que nous le faisons.

Papa et Maman ne s’aiment plus et ne vivront plus jamais ensemble, mais nous serons toujours une famille. La tienne.

Maman demandera toujours des nouvelles de Grand-Maman et passera la voir de temps en temps parce que même si je ne suis plus sa bru, tu demeures son petit-fils et j’aime tous les gens qui t’aiment. Je demanderai des nouvelles de tes oncles et je me réjouirai du succès de tes cousins même si je ne les ai plus vus depuis plusieurs années. Si je croise ta tante par hasard, je l’inviterai à prendre un café et je lui demanderai sa recette de sauce à spaghetti, celle que nous mangions, attablés autour d’une même table il y a quelques années.

Papa et Maman ne s’aiment plus et ne vivront plus jamais ensemble, mais nous serons toujours une famille. La tienne. Parce que l’amour que nous avons pour toi suffit amplement à tous nous unir.

logo parfaite maman cinglante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *