Voici les 3 types de photos que tu ne devrais jamais partager sur les réseaux sociaux

mother take picture of baby

ATTENTION : ce texte reflète l’opinion de son auteure et non l’opinion de la plateforme de La Parfaite Maman Cinglante dont le but n’est pas de prendre position mais d’offrir une tribune à toutes les mamans souhaitant faire part de leur vision de la maternité ainsi que de leur expérience personnelle. Par ailleurs, si vous souhaitez écrire un texte en réponse à ce billet, notez que vous pouvez le faire en tout temps et le faire parvenir à collabo@parfaitemamancinglante.com.

Je le sais que tu as appris ta job de mère « sur le tas » pis que t’as besoin de réconfort/approbation/conseils plus souvent qu’autrement. Les réseaux sociaux semblent souvent la solution toute indiquée afin de répondre à ces besoins fondamentaux. Tu te dis « je vais prendre une photo et je vais partager – une autre maman va sûrement aimer/comprendre/m’outiller/faire-n’importe-quoi-pour-que-je-me-sente-moins-seule! » Mais parfois, tu sembles croire que tu es la seule à avoir le « clic » facile… Ben non. Et à grosse dose, laisse-moi te dire que certaines photos parviennent à nous lever le cœur – ou carrément nous laisser indifférentes.

Voici les trois types de photos que tu devrais éviter de partager à outrance sur les réseaux sociaux.

#1 Les bobos de bébé

Les plaques rouges t’inquiètent? Tu te demandes « kossé-ça-le-bouton-purulant-qu’il-a-derrière-le-coude »? Ses fesses sont pas de la même couleur que d’habitude? Il a des plaques blanches jusque dans le fond de la gorge? Elle a un teint verdâtre-gris qui matcherait avec les murs de l’hôpital? Même si ton premier réflexe est de sortir ton cell et de partager ladite photo de ton chérubin en détresse (ou pas) sur ton groupe Facebook de mamans favori, retiens-toi. En plus de dégoûter certaines, tu obtiendras plein de diagnostics douteux et tu seras plus mêlée que jamais. Le 8-1-1 ou le médecin sont définitivement de meilleures solutions. Si jamais tu as une infirmière ou un médecin dans ton cercle d’amis, tu peux peut-être faire le partage avec eux… en message privé.

#2 Les liquides corporels

Que ce soit le nez morveux, ton reste de placenta post-accouchement, les traces de vomi, un caca fouerreux ou pire : du PUS… c’est juste NON. Je sais bien que la couleur verte slime dans le kleenex t’inquiète, que la quantité de mottons post-régurgit te perturbe, que tu te demandes comment ton 6-mois peut physiquement expulser cette quantité ASTRONOMMIQUE de marde à travers toute sa chambre… tu en reviens juste pas. Tu en ferais un album de scrapbooking (quelle bonne idée!) tellement tu es flabergastée. Mais épargne-nous svp. Nous avons toutes notre lot de liquides corporels à gérer sans voir ceux de ta demeure en plus.

#3 Un excès de nudité

Ici, je ne parle pas de ton p’tit qui court avec des bobettes sur la tête car il ne comprend pas leur nécessité – ça, c’est à la limite drôle. Mais la chair de ta chair, en train de forcer pour faire son premier caca sur le pot, on n’a pas nécessairement besoin de voir ça sur notre fil d’actualité. Les mamelons gercés de ta chum non plus, t’sais. Pas plus que le pénis de ton garçon qui « a-pas-été-assez-déroulé-ou-trop-chu-pas-certaine-c’est-gommant-scusez-moi-la-photo-les-moms ». Ni ta fille qui fait le split dans son bain et qui fait un show de vulve par le fait même. Si tu te mets dans la peau des sujets de tes photos une nanoseconde, tu comprendras que c’est juste inapproprié.

Comme l’alcool, les photos publiées sur les réseaux sociaux ont meilleur goût lorsqu’elles sont prises avec modération. Si le cœur t’en dit, tu peux même créer ou te joindre à un groupe Facebook de mamans « pro-photo-dégueux-avec-pas-de-censure » qui appréciera tes photos à leur juste valeur. Sinon, n’appuie pas sur la gâchette ou partage en privé, si tu ne peux t’en empêcher…

Merci infiniment.

Lysiane Beaubien
LYSIANE BEAUBIEN

Une réflexion sur “Voici les 3 types de photos que tu ne devrais jamais partager sur les réseaux sociaux

  1. Sophie Répondre

    Je ne suis pas ce type de mère, mais j’aime bien la pratique de mettre la photo en commentaire plutôt que sur le message principal. Parce qu’une couche pleine sur mon fil Facebook, je préfère passer mon tour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *