Apprends à lâcher prise Germaine

unhappy mother with father and kids in kitchen

On ne se racontera pas d’histoires, souvent, les papas n’ont vraiment pas la même définition de la parentalité que les mamans.  Et si parfois, on a tout à fait raison d’affirmer notre désaccord ou notre mécontentement, d’autres fois je nous regarde aller, les moms, pis je me dis qu’on aurait largement avantage à lâcher prise sur certains trucs.

« Moi, je sors toujours les vêtements de mes enfants la veille, pas question que mon chum s’en mêle! La dernière fois que je l’ai laissé faire la p’tite avait des bas roses à pois avec des pantalons orange lignés!!! Non mais t’sais !  » 

Je te l’accorde, papa n’a pas la fibre d’un designer de mode, mais entre toi et moi, mis à part un enfant coloré, quelles seront les conséquences dramatiques d’un choix vestimentaire douteux? Ton enfant souffrira-t-il d’avoir porté un pantalon vert avec des bas rouges pis un chandail jaune ? La réponse honnête est non.  Alors lâche prise pis apprécie le temps que tu sauves en sirotant ton café ou ton verre de vin.

« Moi quand je pars, je prépare toujours le repas de mes enfants… t’sais, la dernière fois que j’ai été souper avec mes copines, les p’tits ont mangé du Kraft Dinner avec des morceaux de saucisses. Pas un seul légume. Full chimique. » 

Oui, mais de temps en temps faire différent et ne pas manger super santé, ça ne tue personne.  Je ne te parle pas de manger n’importe quoi n’importe quand là.  Je te dis que si une fois pendant la semaine ou le mois, tes chérubins ne mangent pas santé parce que papa a envie de se lâcher lousse, c’est pas la fin du monde.  Papa heureux, enfants heureux, pis maman qui se sauve d’un repas… que demander de plus?

« Eille pas question de laisser mon chum faire le lavage/plier le linge/faire le ménage (insérer ici toute autre tâche ménagère), il ne fait pas ça comme il faut, je dois toujours passer derrière, autant le faire moi-même! » 

Eh bien, je te l’annonce en grande primeur, le genre masculin n’est pas une limitation physique qui justifie une incapacité à remplir le lave-vaisselle.  Ta crise de nerfs parce que ce n’est pas fait à ta manière risque par contre de castrer les envies de ton homme de faire lesdites tâches.  Relaxe, sirote ton vin pis lance-lui donc le défi de jouer à Tetris version lave-vaisselle : celui qui en casera le plus gagne une grasse matinée ou un massage.

Non, ton chum ne fera jamais comme toi tu aurais fait, mais au fond est-ce que l’avenir de tes enfants en est compromis? Fille, apprends à laisser faire papa, lâche prise pis profite du temps que tu viens de sauver pour penser un peu plus à toi!

La p'tite mère
LA P'TITE MÈRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *