Tes 3 vraies bonnes raisons d’aimer la course à pied depuis que t’es mère

woman running

Tu fais partie de cette gang de mamans qui courent. Tu cours pas juste une fois de temps en temps, pis pas juste quand ça t’adonne. Nenon, tu fais partie de ces mamans qui courent de façon assidue, plusieurs fois par semaine, avec une discipline de fer.

Tu réussis à rentrer ça dans ton horaire plus que chargé de maman trop occupée. Avec ton auto-discipline, t’es fascinante à regarder aller.

C’est beau, de voir une maman, comme toi, qui court parce qu’elle a envie d’être en forme, de se sentir bien dans sa peau, de se dépasser, de vieillir en santé, de prendre soin d’elle et de son corps.

C’est ben ben beau. Pis c’est pas faux, tout ça. Mais d’une maman qui court à une autre, on va se le dire ben franchement, t’as d’autres raisons ben plus motivantes que ça de courir assidûment comme tu le fais.

#1 Tu peux avoir la paix plus que deux minutes

Être une maman dans une maison pleine d’enfants, ça veut dire oublier la solitude. Bon, ok, t’es capable d’être seule, deux minutes, dans la salle de bain, si t’as pensé à barrer la porte. Pis encore.

Mais on ne se le cachera pas, y’a pas meilleure façon pour avoir la grosse paix que de chausser tes espadrilles pis d’aller avaler les kilomètres. Beaucoup de kilomètres. Parce qu’y’a longtemps que t’as compris que plus t’en fais, plus t’as la paix.

#2 Tu peux écouter ta musique… ou le silence

À la maison, profiter d’un silence absolu ou écouter TA toune du moment pis juste te perdre dans tes pensées, c’est mission impossible. Y’a toujours quelqu’un pour te parler ou faire du bruit. Fait que ta toune, tu finis tout le temps par l’arrêter, parce que tu te sens juste ben trop agressée par tous les bruits ambiants. Pis le silence, tu fais juste t’en méfier quand il dure plus que deux minutes.

Mais t’entends personne, quand t’es dans la rue, à des kilomètres de chez vous. Fait que tu peux te permettre de rêvasser autant que ça te plaît. Soit dans le silence le plus complet, soit avec TA toune sur repeat, pendant tout ton trajet. Pis ça, c’est juste parfait.

#3 T’es forcée de déléguer à ton homme

Quand t’es à la maison, t’as tendance à vouloir tout faire pis t’as ben de la difficulté à décrocher de ton rôle de mère. La vaisselle à laver, le linge à plier, le dîner à préparer, les enfants à amuser, name it, y’a toujours quelque chose qui t’attend, pis t’as ben de la misère à déléguer ou à juste prendre du temps pour toi en oubliant le reste un moment.

Mais quand tu cours plusieurs fois par semaine, discipline de fer oblige, t’es forcée de le faire. T’as pas le choix, faut que t’ailles t’entraîner, t’sais. Fait que tu te sauves en courant, pis tu laisses ton homme gérer ça. Tout ça. Sans toi.

Pis si tes raisons à toi sont différentes, elles n’en sont pas moins excellentes, peu importe c’est quoi. Parce que quand tu reviens chez toi, t’as l’esprit aéré et tu te sens d’attaque pour reprendre ton rôle de maman.

Fait que bonne course la mère!

Meliane
MELIANE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *