Merci de m’avoir trompée

indifelity concept

À toi qui m’as trompée,

Oui, aujourd’hui je t’écris pour te remercier. Je ne le fais même pas par vengeance de bas étage. Non, non, je te remercie pour vrai. Sur le coup, je n’ai pas vu ton geste comme un cadeau. Ça m’a fait extrêmement mal, je n’ai jamais ressenti autant d’humiliation de toute ma vie, et surtout je pense n’avoir jamais vécu autant de colère. Celle où tu as peur de toi, que tu sens que tu n’as plus aucun contrôle.

Que ce soit clair, je n’endosserai jamais ton geste, je ne l’excuserai pas, mais par contre je peux le voir maintenant comme extrêmement positif. Parce que ça m’a permis de renaître. Littéralement. De me pardonner d’avoir pris une décision qui a probablement été l’une des pires de toute ma vie. J’ai pu débuter un processus de guérison mais surtout d’introspection. D’aller chercher là où je ne soupçonnais même pas une force, un courage et une résilience. De comprendre à quel point je m’étais perdue pendant ces années. De prendre véritablement mon envol, et ça c’est extrêmement précieux. J’ai pu redéfinir toutes les sphères de ma vie et faire le vrai ménage pour pouvoir avancer et cheminer.

Probablement que je n’en serais pas là où j’en suis aujourd’hui si ce n’était pas arrivé. On dit souvent que « Rien n’arrive pour rien » et j’en demeure aujourd’hui convaincue. Sur le coup, ça a été pour moi la fin du monde. De perdre cette confiance que j’avais en toi et qui était si précieuse, de perdre en même temps cette amitié qui était en train de se dessiner entre nous deux, et qui était le résultat de notre amour transformé, et surtout de laisser s’installer cette agressivité; cette amertume était loin de mon plan initial.

Pourtant aujourd’hui, je réussis à sourire. Je prends conscience qu’effectivement la vie fait bien les choses et me prouve hors de tout doute que tout est toujours parfait. Je sais que tout n’est jamais tout noir ou tout blanc. Que comme dans n’importe quelle histoire, il y a deux côtés à une médaille, que j’ai eu mes torts aussi dans cette relation, et que tu avais probablement tes blessures ou tes raisons de faire ce que tu as fait. Je ne saurai jamais si tu éprouves des regrets ou si tu aurais aimé que ça se passe autrement, mais si jamais tu lis ces lignes, sache que je te remercie… sincèrement. Ça a réellement fait de moi une version améliorée. Même si parfois, j’ai encore peur de l’avenir et que j’ai parfois de la difficulté à faire confiance, je continue d’avoir cet optimisme et de ne pas généraliser. Je continue de croire aux contes de fées, à l’amour, le vrai, celui qui est sincère et au gars qui me choisira pour qui je suis vraiment.

À toi, belle fille qui lit ces lignes et qui vient d’apprendre que oui, n’ayons pas peur des mots, tu es cocue,

Je sais que même si tu ne me crois pas, le soleil va briller de nouveau. Que c’est réellement un cadeau si tu sais bien t’en servir. Que tu devras passer par un processus normal avec des étapes précises, mais que si tu le fais comme il faut et que tu ne joues pas à la victime trop longtemps, tu verras à quel point tu te sentiras libérée d’un poids. Ça ne sert à rien de te répéter un discours négatif et de détester la personne qui t’a fait ça, pas plus que d’entendre ton entourage te répéter à quel point il n’a pas été correct.

Prends la responsabilité qui te revient et avance… sans te retourner. Pis oui, il faut aussi éprouver de l’empathie pis lui envoyer un shitload de bonnes ondes. Quand un homme ou une femme est infidèle, c’est forcément parce qu’à quelque part, il ou elle manque cruellement d’amour. Qu’il ou qu’elle n’a pas le courage de faire ce qu’il faut pour se créer la vie qui lui convient. Il ou elle ne s’aime probablement pas assez pour se regarder dans le miroir et faire des choix conscients, même s’ils sont difficiles. Il ou elle n’a pas non plus pris le temps de faire une introspection et repoussera toujours celle-ci en faisant du déni et en répétant les mêmes gestes, pendant que toi, tu chemineras.

Garde la tête haute, tu ne dois pas avoir honte de ce qui t’arrive. Profite de ce moment difficile pour réapprendre à devenir qui tu souhaites. Et remercie-le… sincèrement. Promis, tu verras à quel point c’était finalement un magnifique cadeau.

MELISSA NORMANDIN ROBERGE MELISSA NORMANDIN ROBERGE

Mélissa Normandin Roberge est une entrepreneure-née. Ayant fondée sa première entreprise à l'âge de 18 ans, elle s'est toujours donné comme mantra d'aller au bout de ses rêves et de vivre le moment présent. Maintenant conférencière et coach en affaires, elle est devenue une experte en paillettes, désirant convaincre les gens qu'ils peuvent briller en osant être unique, différent, et surtout être eux-mêmes complètement. En savoir plus...

Site Web Page Facebook


Une réflexion sur “Merci de m’avoir trompée

  1. Gen Répondre

    Merci 😉 avec trois enfants, on est obligé de croire que la vie sera belle !
    Je sais que tu as raison, j’ai hâte d’etre rendue à ce point 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *