Lettre à mon chum : j’en ai ma claque de la très envahissante mère de tes enfants

sad woman with man on cellphone

Chéri,

Ça fait déjà quelques années qu’on vit ensemble, en famille recomposée. C’est un défi énorme et ce n’est pas toujours rose. On passe quand même à travers. On fait des compromis et on s’organise. On travaille vraiment fort et en équipe pour tout conjuguer.

Sauf que. Parce qu’après les fleurs, arrive le vase.

Je veux bien faire des compromis, faire des sacrifices, mais plus le temps avance et plus j’ai de la difficulté à ignorer que je me détache peu à peu  de toi parce que je ne suis plus capable d’endurer l’invasion constante de ton ex dans notre vie privée.

C’est lourd mon amour.

Elle passe son temps à envoyer des textos pour tout et pour rien. Textos pour commenter ta façon de t’occuper des enfants. Texto pour te rappeler que tu as oublié de retourner un vêtement ou un jouet. Texto pour te donner des recettes de repas pour les enfants. Texto pour te dire quoi mettre dans les lunchs. Texto pour savoir si vous êtes en route pour l’école. Texto, texto, texto.

Et quand tu ne réponds pas, tu reçois subitement des textos disant que les enfants sont malades, et vous voilà en route pour la visite hebdomadaire, quotidienne, chez le médecin. Parce que si c’est une question reliée à la santé et la sécurité des enfants, elle sait que tu vas répondre.

Elle planifie toujours des activités importante ou des rendez-vous pour les enfants pendant notre temps ensemble, toi et moi. Puis elle annule soudainement quand les enfants demandent que je vienne avec vous. Elle gère notre Halloween, notre Noël, notre Pâques et nous impose ses activités à elle.

Comprends-moi bien; je sais que tu veux passer le maximum de temps avec tes enfants et que tu ne penses qu’à leur bien-être. Je sais bien que pour chaque événement, ce sont les enfants qui ont réclamé ta présence et que tu le fais pour eux. Je reconnais parfaitement que les enfants sont ta priorité et je ne te demanderai jamais de changer ça.

Sauf que.

Il y a une limite à ma compréhension.

À chaque heure, tu reçois des textos de ton ex. On se couche le soir, texto de ton ex. On se réveille le matin, texto de ton ex. On partage un moment intime, texto de ton ex. On est aux toilettes, texto de ton ex. Je pensais qu’après quelques années, elle s’assagirait. Mais non. Après plusieurs années : texto, texto, texto. C’est pas mal intense et à la limite du harcèlement.

Je ne suis plus capable.

Ce n’est pas à moi de te dire quoi faire. Sache, par contre, que je suis tannée de gérer les dommages collatéraux créés par ton ex. J’ai un ex aussi, et je ne passe pas mes fins de semaine à organiser des activités pour être en famille, je ne le texte pas à tous les jours. On assiste aux événements importants de nos enfants avec sa blonde et avec toi, mon chéri. Mon ex ne me texte pas six millions de fois par minute. Il ne m’apporte pas des fleurs à la fête des mères. Il respecte notre couple.

J’apprécie ta présence à mes côtés, mais j’ai besoin que tu protèges notre lien précieux de l’invasion constante de ton ex. Je veux bien être accueillante et inclusive, mais une personne toxique comme ton ex, moi je n’ai pas besoin de ça dans ma vie. Je veux bien l’endurer à petites doses, mais je ne veux plus qu’elle envahisse notre vie.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *